Il poursuit une prostituée pour ne pas lui avoir consacré suffisamment de temps

Un étudiant parti faire les quatre cents coups à Las Vegas réclame plus d’un million de dollars de dédommagement…

Hubert Blackman, étudiant new-yorkais, est parti en décembre dernier se ressourcer et passer du bon temps dans la ville qui ne dort jamais, Las Vegas. Alors dans sa chambre d’hotel, ce cher Hubert s’est senti d’humeur un poil grivois pour faire appel aux services d’une agence d’escort girl.

La gagneuse gagne alors sa chambre d’hôtel pour honorer le service commandé, et exécute un lap dance (danse lascive ayant pour objectif de mettre en émoi le client) pour la modique somme de 155 billets verts et de poursuivre sur sa lancée un acte sexuel tarifé à 120$ pour une heure de son temps.

L’histoire ne dit pas si elle était pressée ou si Blackman était véloce, toujours est-il que l’escort a quitté la chambre d’hotel au bout de trente minutes. Frustré par la rapidité de la prestation, Hubert B. a rappelé la licencieuse agence pour exiger un remboursement intégral.

Une demande qui n’a bien evidemment pas abouti, mais qui, aussi suprenant soit-il, a poussé notre cher étudiant a solliciter les forces de l’ordre afin que l’agence en question s’amende du préjudice dont Hubert prétend faire l’objet, ce à quoi la police lui a répondu qu’il risquait d’être arrêté, la prostitution étant illégale, l’intéressé d’assurer qu’il n’était pas au courant…

De retour à New York, Hubert Blackman a intenté un procès au service d’escort à la Cour fédéral de Manhattan, en exigeant un dédommagement de 1,8 million de dollars pour le préjudice subi, et pas avare pour un sous, le remboursement de ses 275 $.

Source : The HuffingtonPost

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Doudou
Doudou
23 janvier 2011 12 h 36 min

Il a raison, faut pas se laisser faire…

chavo
chavo
23 janvier 2011 16 h 06 min

y’a qu’au USA pour voir ce genre d’affaire

Jammy
Jammy
23 janvier 2011 20 h 49 min

Avec la justice américaine, on peut s’attendre à tout..

Batard sans cible
23 janvier 2011 20 h 54 min

La ville qui ne dors jamais c’est New York.

Fail.

Steve
Steve
23 janvier 2011 21 h 02 min

On ne fréquente apparemment pas les mêmes crèmeries 😉

Batard sans cible
23 janvier 2011 21 h 05 min

http://fr.wiktionary.org/wiki/ville_qui_ne_dort_jamais

C’est mieux avec le lien.
Cordialement.

Batard sans cible
23 janvier 2011 21 h 06 min

Cela dis, le surnom de Las Vegas, est plutôt « Sin City » à ne pas confondre bien entendu avec Cincinnati.

Anonyme
Anonyme
24 janvier 2011 2 h 02 min

La justice américaine est plus à point que la notre donc ferme là petit quand tu ne connais rien

Larage
Larage
24 janvier 2011 5 h 15 min

Ou Sim City 😉