En images : voici les tunnels de Gaza qu’Israël veut détruire

Tsahal a lancé cette semaine une opération terrestre dans la bande de Gaza. Objectif n°1 : détruire ces fameux tunnels souterrains, creusés par le Hamas à travers Gaza et vers l’Egypte pour détourner le blocus israélien en y faisant passer de la nourriture et des biens divers, mais aussi pour y transporter des armes et assembler des lance-roquettes. Certains de ces tunnels partent même vers le territoire israélien.

Il y en a par centaines, centrés pour beaucoup autour de la ville de Rafah, situé à l’extrémité de la bande de Gaza, à la frontière avec l’Egypte. Ils constituent pratiquement l’une des seules manières d’approvisionner des marchandises dans ce territoire, depuis que le mouvement Hamas a pris le contrôle de celui-ci et qu’Israël a imposé un blocus sur les frontières terrestres et maritimes.

rafah carte

Une gamme variée de produits passent par les tunnels : des meubles, de la nourriture, du gravier et du ciment, du carburant, des boîtes de conserve, des appareils en tout genre, et même… du bétail.

tunnel-gaza03

Ces tunnels représentent une longue histoire dans les affrontements israélo-palestiniens.

C’est au travers de l’un d’eux qu’en 2006, le Hamas a capturé Gilad Shalit, et l’en a fait prisonnier pendant cinq ans avant de négocier sa libération en échange de plus de 1 000 Palestiniens emprisonnés.

L’image ci-dessous montre un travailleur palestinien en pleine réparation d’un tunnel qui a été inondé par les forces égyptiennes sous la frontière égyptienne à Gaza en Février 2013.

tunnel-gaza01

Les tunnels varient en taille et en échelle.

Certains sont des arbres de terre fragiles, d’autres disposent de larges passages, bois renforcé. Ci-dessous un travailleur monte sur une corde dans un tunnel dans la bande sud de Gaza en Octobre 2013.

tunnel-gaza02

Environ 30 % des biens importés atteignant la bande de Gaza le sont via des tunnels.

tunnel-gaza04

Initialement destiné à la contrebande de marchandises, le réseau de tunnels a rapidement pris une dimension militaire, servant au transport des armes, à l’assemblage de lance-roquettes, à relier des sites sensibles ou encore à pénétrer en Israël.

En 2013-2014, l’armée égyptienne a détruit la plupart des 1.200 tunnels qui sont utilisés pour le transport de marchandises dans la bande de Gaza.

Ci-dessous, des palestiniens réparent un tunnel bombardé par Israël en décembre 2012.

tunnel-gaza14

Ce sont les Bédouins – en particulier ceux de la tribu Sawarka, qui règnent en maître dans la région – qui profitent amplement de cette activité en plein essor depuis des années.

tunnel-gaza05

Un contrebandier témoigne : « Mon rôle, élude-t-il, c’est de transmettre et de gérer les commandes par téléphone du commerçant palestinien aux usines égyptiennes. » Sous ses ordres, une trentaine de personnes « de confiance » veillent au stockage, à l’emballage et au transport des marchandises.

tunnel-gaza06

« On fait passer de tout, précise-t-il, sauf des armes. », qui sont le domaine réservé du Hamas. Leurs tunnels sont les plus longs (1 500 mètres), les plus profonds (15 mètres) et les mieux équipés.

tunnel-gaza07

Les tunnels du Hamas sont consolidés avec du béton et pas seulement avec des poutres en bois. Un homme peut s’y tenir debout et les couloirs, éclairés à l’électricité, disposent même de salles d’échange des marchandises. Ce sont principalement ces tunnels-là qui sont la cible de l’armée israélienne, et la préoccupation de l’État-major israélien..

tunnel-gaza08

Des ouvriers palestiniens meurent par dizaines dans ces tunnels chaque année, victimes d’effondrements du sol sablonneux, de bombardements ou du gaz que la police égyptienne injecte parfois dans les étroits boyaux.

tunnel-gaza09

« Creuser ces tunnels peux prendre des années », souligne un ancien responsable militaire israélien à Haaretz, qui explique qu’au delà de la performance technique, ces galeries sont devenus l’objet de fierté du Hamas, qui a désormais le sentiment d’être capable de « déplacer les combats en territoire israélien ».

Smuggling tunnel

En réalité, cette stratégie d’enfouissement des infrastructure est héritée du Hezbollah libanais.

Une tactique qui avait été payante lors du conflit israélo-libanais de 2006, où les forces de Tsahal avaient été maintenues en échec.

tunnel-gaza11

Vu le précédent de 2006, certains spécialistes émettent des doutes quant à la pertinence d’une attaque terrestre face à ces galeries souterraines en pleine zone urbaine. Il faut savoir que ce territoire enclavé qu’est la bande de Gaza est l’un des territoires les plus densément peuplés du monde.

Image: An entrance to a tunnel exposed by the Israeli military is seen near Kibbutz Ein Hashlosha, just outside the southern Gaza Strip

Rebaptisés « tunnels de terreur » par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, la crainte principale est que les tunnels servent à contourner l’imposant bouclage de l’enclave pour permettre « des attaques massives » contre Israël.

tunnel-gaza13

L’armée estime qu’in fine, les commandos palestiniens veulent s’infiltrer en Israël pour attaquer les civils des localités agricoles frontalières ou aux soldats déployés en nombre dans la région. Ce qui expliquerait cette vaste opération militaire.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
33 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
18 juillet 2014 23 h 28 min

J’aimerais faire un commentaire sur Israel mais je sais pas…

co
co
19 juillet 2014 1 h 22 min

Ben qu’ils les détruisent, qu’ils s’entre-tuent tous, le monde se passera sans problèmes de ces gens-là.

Jerem
Jerem
20 juillet 2014 1 h 41 min

Ce qui est marrant, c’est que même si vous vous faites enculer, vous serez encore en train de dire que c’est pour faire passer de la nourriture !

Info Intox
Info Intox
21 juillet 2014 9 h 31 min

Il me semble qu’on oublie un peu trop facilement que toute cette histoire a commencée suite à l’enlèvement et l’assassina de 3 jeunes israélien, et que ceci a été revendiqué par les palestiniens, (le Hamas considéré comme organisation terroriste). Suite a quoi les israéliens ont enlevé et assassiné 1 (et 1 seul) palestinien en représailles. On parle d’une attaque lâche et démesurée de la par d’Israël contre la Palestine mais on oublie un peu facilement que les palestiniens ont lancé plus de 800 roquettes contre Israël en l’espace d’une semaine. Peu importe le nombre de morts qu’il y a eu… Lire la suite »

Info Intox
Info Intox
21 juillet 2014 16 h 55 min

Donc, ca veut dire que tu as le droit de jeter des pierres à la gueule de ton voisin mais lui n’a rien le droit de dire et il doit fermer ça gueule? C’est ça que tu nous explique? Belle mentalité… Apres, si les palestiniens ne savent pas viser, ce n’est pas la faute à Israël. Mais l’agression à proprement dit vient de l’état palestinien. Moi, c’est tout ce que je constate. Il y a un proverbe qui dit: « Qui sème le vent récolte la tempête ». Ils n’ont qu’a assumer… l’un comme l’autre. Mais qu’ils gardent leur conflit chez eux,… Lire la suite »

Info Intox
Info Intox
21 juillet 2014 20 h 56 min

Le Hamas est une organisation terroriste responsable de la mort de plus de 1630 Israéliens. Le Hamas refuse de reconnaître l’État d’Israël et a juré de “lutter” jusqu’à sa destruction. Sa charte appelle clairement à la mort des Juifs. Le Hamas est considéré comme une organisation terroriste par les États-Unis, l’Union Européenne, le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie, le Japon et Israël.

Info Intox
Info Intox
21 juillet 2014 20 h 57 min

« ba si tu jete une pierre a ton voisin et que ton voisin te tire une balle en pleine tete c’est ton voisin qu’est en tord c’est une question de proportion » => De toute façon, ton exemple ne tiens pas la route puisque la, il ne s’agit pas de pierres et de balles mais plutôt de roquettes et de missiles. Au cas ou tu ne l’aurais pas remarqué, la Palestine et Israël sont en conflit, en guerre même on pourrait dire. Dans une guerre, il y a pas de règles concernant l’armement. Ce n’est pas parce que l’un tire avec… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
23 juillet 2014 0 h 04 min

Idiot de la part d’Israël, 600 victimes c’est démesuré et surtout ces victimes ont des pères, des frères, des femmes, des soeurs, des ami(e)s qui n’oublieront jamais.
En France la dernière guerre mondiale a laissé de telles traces que les plus anciens en parlent encore et pas comme d’un fait historique !
Alors là, ensuite comment faire la paix ?

Anonyme
Anonyme
23 juillet 2014 6 h 59 min

Idiot de la part d’Israël car la réponse est démesurée… Idiot de la part du Hamas qui, se sachant inférieur, continu d’envoyer des roquettes, refuse 2 propositions de « cessez le feu » et se protège derrière la population civil. Idiot de la part des 2 camps car de plus en plus de personne de part et d’autre réclame la paix sans être entendu… Dans les 2 camps, ces victimes ont de la famille et des amis qui n’oublieront jamais. C’est une guerre sans fin alimentée par leur stupidité…

roberto
roberto
26 juillet 2014 21 h 15 min

ils sont quand même balaise ces petits palestiniens qui n’ont ni char ni hélicoptère de combat, ils s’adaptent, évoluent, je suis admiratif, c’est le génie humain. bien que je ne sois pas spécialement pro arabe.