Incident secret de Hollande en Centrafrique

Mardi soir, alors que François Hollande s’apprêtait à quitter la Centrafrique, des Séléka armés jusqu’aux dents se sont pointés devant le Falcon 7 X du président.

L’incident ne vient d’être révélé qu’aujourd’hui, soit quatre jours après les faits.

Le président était dans le pavillon présidentiel qui jouxte l’aéroport , alors que son Falcon était stationné sur le tarmac de l’aéroport M’Poko, dans la capitale centrafricaine.

Selon une source locale témoignant dans Le Parisien :

« Soudain, deux 4 x 4 et cinq pick-up font irruption dans la nuit. Ils se postent en face de l’avion présidentiel. Dans chaque véhicule, il y avait une dizaine d’hommes en uniforme, armés jusqu’aux dents. Ils sortent des pick-up, kalachnikovs à la main. »
« Ça a été la panique du côté des forces spéciales qui protègent l’appareil. »
« On a eu chaud. On ne sait pas comment ils ont fait pour arriver là. Cet aéroport est une vraie passoire… ».

Un général soudanais de la Séléka est sorti d’un des véhicules et a finit par ordonner à ses hommes de remonter à bord des pick-up et de quitter les lieux après une discussion avec les forces spéciales françaises.

A l’Elysée, une source a confirmé ces propos: « Ça a été très, très tendu ».

Sur le tarmac de Bangui, le Président est donc peut-être passé à côté d’un drame mais ne s’est rendu compte de rien, du fait de l’intervention des soldats français.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
trololo
trololo
15 décembre 2013 13 h 38 min

dommage…

Esteban
Esteban
15 décembre 2013 13 h 48 min

Incident secret, mais dévoilé dans le Parisien ?
Super secret ..

zeze
zeze
15 décembre 2013 21 h 53 min

Faudrait dire à Omar Sy de ne pas accepter tous les rôles…

Rofl
Rofl
18 décembre 2013 0 h 09 min

Ils on certainement vu que même en tant qu’otage il serait mauvais… Ils nous l’on laisser 🙁 personne n’en veut décidément !!