Interview de Jamel Debbouze pour Telerama

L’humoriste Jamel Debouzze balance sur la classe politique en général.

Outre sa vie qui ne nous intéresse pas trop, Jamel Debbouze a tapé et sur la gauche, et sur la droite lors de son entretien accordé pour le magazine Telerama. Nicolas Sarkozy n’est évidemment pas en reste, et le comique n’hésite pas à le démonter en deux ou trois piques très acérées. Nul doute que l’actuel Président de la République ne doit pas le porter dans son coeur…

Morceaux choisis:

  • A propos du choix d’un camp politique:

«L’UMP? Impossible pour des raisons de santé. Le PS? J’ai trop voté pour lui. Les centristes? Ça n’existe pas, c’est comme si dans un match PSG/Marseille, tu étais pour l’arbitre. Les Verts? Pas mal, mais ils n’ont rien inventé. C’est ma mère qui a inventé l’écologie: un bain pour neuf».

  • A propos de la récupération de la star par les partis politiques:

«Tous, sans exception, de droite, de gauche, du centre (lui ont proposé de rejoindre leur comité de soutien, ndlr). Ça prouve qu’ils n’ont pas beaucoup d’idées… On m’a même proposé un poste. Par l’entourage du président actuel, juste après l’élection, quand il avait besoin de fédérer. Faudel ne lui suffisait pas! Je n’ai pas hésité un instant… à refuser. Si c’est à un comique qu’on demande de l’aide, c’est que le niveau a bien baissé».

  • A propos de sa rencontre avec Nicolas Sarkozy à l’époque du film Indigènes:

«Il a été digne de lui, naturellement condescendant. J’en avais profité pour lui demander pourquoi il passait son temps à monter les camps les uns contre les autres, c’était l’époque de ses déclarations sur le Kärcher. Il me demande dans quel camp je suis. Je lui réponds: « Je suis dans le camp de la France, et vous? » Et il se retourne vers Cécilia, et lui dit: « Tu vois, je te l’avais dit qu’il était intelligent. » J’ai fini par discuter avec leur jeune fils, Louis, c’était plus intéressant».

«C’est parce que Sarkozy s’est mal réveillé un matin qu’il a fait virer Guillon. Mais est-ce que Mitterrand avait le temps d’écouter la radio? Il travaillait, lui! Guillon devrait être insignifiant pour le président de la République».

Pour rappel, Jamel Debbouze et Gad ElMaleh étaient chez Drucker dimanche dernier, dans l’émission Vivement Dimanche:

http://www.youtube.com/watch?v=iWVMhbdLTqY

http://www.youtube.com/watch?v=2DMI81vJHAM

http://www.youtube.com/watch?v=jEAbnAeYn5o

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
LoganSan
LoganSan
20 janvier 2011 15 h 32 min

« Mais est-ce que Mitterrand avait le temps d’écouter la radio? Il travaillait, lui! »: Mitterand devait plus regarder la TV, il a quand même fait virer Danièle Gilbert (trop de droite pour lui) lorsqu’il est arrivé au pouvoir…

Bide
Bide
20 janvier 2011 15 h 42 min

En plus de la radio, il avait le temps d’écouter ses ennemis aussi… au frais de l’état

Keeped
Keeped
20 janvier 2011 17 h 53 min

douce France cher pays de mon enfance….

chris
chris
20 janvier 2011 18 h 07 min

Quel imbécile et quel démagogue ce Debbouze !

sylvain
sylvain
20 janvier 2011 19 h 31 min

Il parrait que Jamel Debbouze est le fils de Jean-Jacques Debout ?

ff
ff
20 janvier 2011 20 h 06 min

Dans la premiere video ils font bien le show quand même

creepers88
creepers88
20 janvier 2011 20 h 18 min

il ferait mieux de parler de son passé qui le rattrape.
pourquoi son bras est il mort?et tout ce qui entoure cette affaire!
a sa place,j’aurais honte de me pavaner a la tv!!!!

joey jeremia
joey jeremia
20 janvier 2011 21 h 19 min

c clair, debbouze qui donne des leçons a bel et bien tuer un mec en le raquetant avec des potes.

mais bon si la france a ce type là en idole, ça prouve bien que le pays n’est franchement pas bien!

creepers88
creepers88
21 janvier 2011 11 h 17 min

comme tu dit joey,et de toute façon,ses discourt me derange dans tout les domaines…..;-)

Schwan
Schwan
21 janvier 2011 22 h 09 min

tué un mec… Faut arrêter avec les ragots de l’internet hein les gars, après on croit n’importe quoi et on vote pour des cons…