Invention du trébushit au Mexique

L’imagination des narco-trafiquants n’a d’égale que leur cupidité…

Que ce soit en sous-marin, ou en pigeon voyageur, les narco-trafiquants d’Amérique latine redoublent d’ingéniosité quand il s’agit d’acheminer des produits stupéfiants. Dernièrement, ce sont les trafiquants mexicains qui se sont distingués avec un engin d’antan remis au goût du jour…

La garde nationale américaine a surpris, pas plus tard que la semaine dernière à Naco (Arizona/Mexique), dans le cadre d’une surveillance vidéo de sa frontière avec le Mexique, un groupe d’individus s’activer autour d’une catapulte et de la charger de paquets à destination de l’autre coté de la clôture séparant les Etats-Unis du Mexique.

Les images capturées par la vidéo-surveillance :

En collaboration avec les autorités américaines, la police mexicaine s’est rendue sur place pour appréhender les trafiquants qui, comme vous avez pu le constater sur la séquence ci-dessus, ont eu le temps de prendre leurs jambes à leur cou, mais de laisser derrière eux le fameux trébuchet, vingt kilos de marijuana et le 4×4 lui aussi laissé sur place.

Source : Big Browser

You may also like

14 Comments

Leave a Reply
  1. Et dire qu aux Pays bas(pays civilisé qui marche normalement),il suffit d avoir 18 ans et se rendre dans un commerce spécialisé pour acheter de la marijuana.pas besoin de catapultes mdr

  2. « Et dire qu aux Pays bas(pays civilisé qui marche normalement),il suffit d avoir 18 ans et se rendre dans un commerce spécialisé pour acheter de la marijuana.pas besoin de catapultes mdr »

    Alors la on touche le fond….
    Et tu crois qu’elle arrive comment dans ton « commerce spécialisé » ta gentille marijuana…..?

  3. Pour le coup Zyro, t’aurais mieux faire d’la mettre en veilleuse 🙂

    Ben ouais ils la cultivent. Ils ont le droit vu qu’ils en vendent c’est logique…

    Sinon sympa le stratagème ça m’fait marrer de voir que les vieux trucs fonctionnent toujours aussi bien. Par contre niveau précision ça doit pas trop être ça vu comme ils ont l’air de faire ça à l’arrache..
    J’imagine bien le mec à la réception comme il doit galérer à retrouver le matos 😀

  4. euh Zyro au pays-bas la beuh arrive des « champs » :p

    euh sinon les mexicains connaissent pas les mini drone ?, c’est plus discret à mon avis :p, un hélico modélisé de bonne taille doit pouvoir porter un de ces ballots, et passe incognito au radar. M’enfin si ils sont trafiquants c’est qu’ils ne sont pas très malins, donc leur imagination est limitée.

  5. 5 plants max par personne pour un usage personnel est toléré.
    Au delà, c’est l’amende, une vingtaine d’euros par plant.

    Ils ont dépénaliser la revente, la consommation et la possession.
    Pour l’approvisionnement, ils « ferment les yeux ».

  6. il fallait y penser mais bon ce n’est pas très discret… A ce train, sa commence avec un lance-pierre et sa finit par on ne sait quoi ce genre d’histoire…

  7. Ceux qui parlent de la Hollande sans connaître le pays, sérieusement fermez la … Vous croyez que la weed des coffee est produite made in Dam ? Des barres … Ben non, c’est le marché noir !

  8. @Ziro et Anonyme, La beuh vendu au pays-bas est importée (maroc, asie) légalement, les cofees sont controlés on vend pas n’importe quoi, parce que dans ce cas là pourquoi ils vendraient pas de la coke sur leur carte bande de couillons.
    En revanche ce qui arrive c’est qu’une partie de la beuh qui vendent est issue du traffic parce qu’elle est moin chere mais sans facture.
    Mais ça c’est comme chez nous avec tout est n’importe quoi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *