Islam : Ben Affleck s’emporte contre Bill Maher et Sam Harris sur la chaîne HBO

Ben Affleck a poussé un coup de gueule sur le plateau d’une chaîne de télévision américaine, dénoncant selon lui l »islamophobie de ses interlocuteurs.

« Est-ce que vous êtes la personne qui comprend officiellement la doctrine de l’Islam ? », a lancé Ben Aflleck, exaspéré. « Qu’est-ce que vous proposez ? Seulement critiquer l’islam ? Que diriez-vous des plus d’un milliard de personnes qui ne sont pas fanatiques, qui ne punissent pas les femmes, qui veulent juste aller à l’école, avoir des sandwiches et ne pas faire l’une des choses que vous dites que tous les musulmans font ? », renchérissant : »Nous avons tué plus de musulmans que les musulmans n’ont tué les nôtres. Nous avons envahi plusieurs pays musulmans, et ce par un très grand nombre d’entre nous. »

https://www.youtube.com/watch?v=uRGhmLm0ZDk

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
7 octobre 2014 7 h 53 min

Putain, he’s right !

Anonyme
Anonyme
7 octobre 2014 8 h 40 min

BRAVO

hasret
hasret
7 octobre 2014 14 h 04 min

La révolte qui ce lit dans ses yeux 😀 j’aime ca !
il a de bons arguments le affleck.

Oliver
Oliver
11 octobre 2014 17 h 44 min

Sam Harris avait juste dit que ce devrait être possible de faire des critiques de la religion de l’Islam, qui, selon lui, comporte beaucoup de mauvaises idées non-conforme à une société moderne, tolérante, sans qu’on vous dise chaque fois que vous êtes raciste, puisque une religion ce n’est pas une race. Puis Affleck a prouvé ce qu’il a dit en criant qu’il est raciste tout de suite pour l’avoir dit.

Oliver
Oliver
11 octobre 2014 17 h 47 min

Sam avait dit aussi qu’il ne veut pas dire que tous les musulmans ont des mauvaises idées ou comportements, juste qu’on peut, selon lui, trouver des mauvaises idées dans les écrits musulmans, et qu’on devrait avoir le droit de donner son opinion sur ceux-ci. Et parfois, selon lui, ils peuvent inspirer de mauvais comportements chez certains qui les prennent littéralement.