Jacques Attali clashe Florange et Montebourg

Jacques Attali, économiste et ancien conseiller de François Mitterrand, s’est exprimé sur la situation des hauts fourneaux de Florange :

« Florange, ça n’a aucune importance. Il y a 50.000 chômeurs de plus tous les mois. Les salariés de Florange ne sont pas du tout menacés, ni par le chômage, ni par quoi que ce soit ».

Bonus-track : la stratégie de Montebourg est un « echec absolu ».

Par ailleurs, l’essayiste et économiste a qualifié, lundi, « d’échec absolu » la stratégie du ministre Arnaud Montebourg dans le dossier lorrain d’ArcelorMittal.

« C’est un désastre. Cette idée de nationalisation provisoire est une fausse bonne idée. Qui investirait dans un pays dans lequel il est menacé de nationalisation à un prix incertain si le gouvernement ou les syndicats ne sont pas d’accord avec sa stratégie ? »

« Je peux comprendre qu’il ait envie de garder les lumières sur lui, même si sa stratégie a été un échec absolu », a ironisé Jacques Attali à propos du ministre du Redressement productif. « À la fois, il s’est mis à dos le grand capital ou les marchés internationaux qui auront du mal à réinvestir en France après tout ça et voilà que les ouvriers considèrent que le gouvernement et lui les ont trahis », a-t-il argumenté.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Michael J. Fox
Michael J. Fox
6 décembre 2012 18 h 58 min

Jacques Attali qui parle de l’économie c’est comme Elisabeth Levy qui va parler du massacre d’Israel sur les palestiniens. Ca n’a aucune crédibilité.

Abbath
Abbath
6 décembre 2012 23 h 49 min

Salut MK , j’ai déja publié deux posts dans la tribune libre mais ils ont été effacé ou pas affiché ; pourquoi ? Et il y a quelques semaines , tu m’avais dis que tu me contacterais pas mail pour discuter de mon implication dans EVO 🙂 .