Jean-Louis Masson aurait mieux fait de se taire

Le sénateur qui s’attaque à l’anonymat des blogueurs traîne un passé lourd en la matière !

Jean-Louis Masson, sénateur non-inscrit de Moselle, crée la polémique depuis plusieurs jours, s’attirant les foudres de la « toile ». En effet, le sénateur  a déposé le 3 mai dernier une proposition de loi visant à mettre fin à la possibilité pour les blogueurs non professionnels de rester anonymes.

.

Le web s’est  mobilisé contre cette mesure, et plusieurs acteurs de l’Internet français ont publié, mercredi 26 mai, un appel accompagné d’une pétition contre la proposition.

Mais là où tout cela devient absurde, c’est que le passé du sénateur de Moselle refait surface. Ainsi, d’après le Nouvel Obs, il aurait été lié à deux affaires dans lesquelles il avait lui-même caché son identité.

La première affaire  date de 1983. Jean-Louis Masson est candidat aux élections municipales de Metz face au maire sortant de centre-droit, Jean-Marie Rausch. Durant la campagne, il se dit victime de tracts diffamatoires et anonymes. Or en réalité, ces attaques venaient… de lui-même. Jean-Louis Masson aurait tenté par cette manoeuvre de discréditer son adversaire, en lui faisant porter la responsabilité du tract. Découvert, il sera alors obligé de retirer sa liste.

En décembre 1997, aux législatives, il finance une fausse candidature s’opposant à sa liste, pour plomber son adversaire véritable. Il sera encore une fois démasqué et condamné à un an d’inéligibilité par un arrêt du Conseil Constitutionnel, alors qu’il venait d’être réélu comme député de la 3ème circonscription de la Moselle.

Source : Nouvel Obs.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Syncope
Syncope
31 mai 2010 11 h 57 min

Attendons qu’ils aient fini d’installer Windows 95 à l’Elysée avant de se prononcer.

Anonyme
Anonyme
31 mai 2010 12 h 06 min

une belle tete BIP BIP sa phrase sur les malades du dass c’est trop chaud en esperant que tu fourres une BIP et ktu BIP BIP

Park
31 mai 2010 12 h 22 min

C’est quoi cette explication bidon à la fin sur le malade atteint du sida, Du grand n’importe nawak.

Esteban
Esteban
31 mai 2010 12 h 42 min

Encore un abruti de gauchiste … ah non ? Mince alors !

Scandale
Scandale
31 mai 2010 17 h 49 min

surtout que son exemple sur les sidéens est hors sujet. on parle d’anonymat et il parle de l’intérêt ou non de témoigner quand on est malade. ce mec a l’air vraiment limité.

Arnold
Arnold
31 mai 2010 18 h 00 min

Bientôt ils vont vouloir nous supprimer le pare-feu d’Open Office, n’est-ce pas Christine?.

Le Parisien
Le Parisien
31 mai 2010 18 h 45 min

il faut lui rendre son Minitel !!!

Ogyne
Ogyne
2 juin 2010 20 h 48 min

mon poing dans sa gueule