Jean Marie Le Pen aurait-il eu une aventure homosexuelle ?

C’est ce qu’affirme l’ouvrage très sérieux « Le Pen : Une histoire française » !

On connaissait Jean-Marie Le Pen à travers ses dérapages et autres traits d’esprit, mais sûrement pas son coté Laurent Ruquier, si l’on en croit l’ouvrage fort en révélations écrit par deux journalistes Français, Pierre Pean & Philippe Cohen, et dont le DailyMail se fait aujourd’hui l’écho dans ses colonnes.

Toujours selon cet oeuvre, Le Pen aurait été « très » proche de feu André Labarrère, membre du parti socialiste et ancien Sénateur-Maire de Pau. Ce dernier a ainsi affirmé avoir été « initié aux tendres plaisirs entre hommes » dans les années 70 en compagnie de JMLP.

L’ancien Président du Front National aurait (oui, toujours au conditionnel, ne prenons pas de risques) envoyé 10 ans plus tard une lettre pleine de passion à Labarrère « en mémoire de leurs délicieux moments passés ensemble ».

L’ouvrage dresse cependant un portrait tout en nuance, soulignant que son passé de bourreau à l’époque de l’Algérie française s’inscrit dans le registre du mythe, mais n’oublie pas non plus d’égratigner le personnage, présenté comme un frimeur attiré par l’argent et les prétendantes âgées (et fortunées, donc), qui n’hésite pas à mettre en compétition sa propre famille ; l’emprise perdue sur sa fille, Jean-Marie aurait alors décidé de la court-circuiter avec Marion, la petite dernière qui se veut soft.

Un récit quelque peu fantaisiste donc, du moins sous certains aspects…

Source : DailyMail.co.uk

22 commentaires

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez ce post !