Jean Sarkozy délit de fuite

Il porte plainte contre Jean Sarkozy pour délit de fuite et se retrouve à devoir payer (à Jean Sarkozy) 2000 euros.

« Je ne paierai jamais« , a déclaré M’hamed Bellouti, compètement abasourdi par la décision rendue par le tribunal.

Vidéo.

Jean Sarkozy, conseiller général UMP des Hauts-de-Seine, a été relaxé lundi par le tribunal correctionnel de Paris qui le jugeait pour « délit de fuite ». Le fils cadet du président de la République a toujours nié toute implication dans un accident de la circulation qui serait survenu place de la Concorde en octobre 2005.

Le 10 octobre 2005, M’Hamed Bellouti se fait emboutir sa voiture place de la Concorde par un scooter qui prend la fuite. Il note l’immatriculation du deux-roues et contacte son assureur qui écrit à son propriétaire en janvier 2006. Sans nouvelle de sa part un mois plus tard, il porte plainte, mais cette plainte sera égarée. Il dit avoir appris par la suite l’identité du conducteur.

Au moment des faits, « j’étais vraisemblablement en train de suivre des cours« , a déclaré Jean Sarkozy lors de son procès en juin. Le plaignant a juste demandé le remboursement des 260 euros de dégâts et 4.000 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral.

Le parquet avait estimé que le délit n’était pas constitué et requis la relaxe de Jean Sarkozy, âgé de 22 ans.

En revanche, le plaignant a été condamné à verser 2.000 euros de dommages et intérêts au fils cadet du président de la République pour « procédure abusive » (rires).

=> Nul doute que si Jean Sarkozy s’était appelé Mamadou ou Karim, la plainte n’aurait pas été égarée d’une part, et d’autre part, je doute que les juges eurent été aussi cléments.

Vidéo Jean Sarkozy Scooter

 

 

Interview M’hamed Bellouti :

« Le jugement vient d’être rendu. Je suis dépité. J’en ai les larmes aux yeux. Franchement, je me doutais que Jean Sarkozy allait être relaxé. Mais me faire condamner, là c’est vraiment abusé… »

« Je me fais rentrer dedans et c’est à moi de payer! Je ne paierai jamais. Les huissiers devront venir chercher l’argent s’ils le veulent. »

« Non seulement, il voulait gagner mais en plus, il voulait m’écraser. C’est clair. Comme m’a dit mon avocat, c’est choquant que je me fasse condamner pour procédure abusive alors qu’il y a eu plusieurs anomalies, dont j’avais déjà parlé. Pour moi, ce sont les magistrats qui ont mené une procédure abusive. À travers ce jugement, on me décrédibilise, on essaie de me faire passer pour un mythomane. »

« Je croyais à la Justice française mais là, je me rends compte qu’il y a une justice à deux vitesses : une pour les riches et les puissants, et une pour les autres. Comment expliquer cela à mon fils? Quelles valeurs vais-je pouvoir lui inculquer? L’injustice érigée en rêgle? »

« J’ai l’impression d’être sous un régime monarchique où l’on protège les puissants. J’ai osé déranger le fils du roi [Nicolas Sarkozy, ndlr]. J’ai perdu. Une avocate m’avait pourtant prévenu. Elle m’avait dit de retirer ma plainte, que j’étais bien naïf de croire en une issue positive… Je pense qu’à travers moi, on a voulu passer un message. Celui qu’il ne faut pas toucher au fils du président de la République! »

« Je ne regrette pas d’avoir mené cette procédure. Cela montre la face cachée de la Justice. Désormais, j’ai envie de faire un appel au don. J’appelle les gens qui souhaiteraient m’apporter un soutien financier et moral. »

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
20 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
mend
mend
29 septembre 2008 14 h 21 min

outre karim et mamadou il aurait aussi pu s’appeler sebastien et des poursuite auraient eu lieu, faut arréter ces phrases sans interet. La c’est juste parce qu’il s’agit d’un sarkozy

Vengeur Masqué
Vengeur Masqué
29 septembre 2008 14 h 26 min

Certes, mais tu reconnais donc qu’il existe une justice pour les nantis et…pour les autres. Ce qui en soi est totalement scandaleux et injuste, puisque la justice se doit d’être égale et impartiale, en pratique ce n’est pas du tout le cas.

nico
nico
29 septembre 2008 15 h 55 min

On n’attaque pas les Sarkozy, c’est pas plus compliqué !!

PFIUU
PFIUU
29 septembre 2008 15 h 55 min

Arretez votre deux poids deux mesures.
S’il a ete juge pour plainte abusive, et CONDAMNEE, c’est que les preuves l’accablent.
Si le jeune Sarkozy est RELAXE, c’est qu’a contrario, rien ne peut etre retenu contre lui.
Vous croyez vraiment les juges a la botte du President de la republique, lui qui les juge trop CLEMENTS ???

m'hamed bellouti
m'hamed bellouti
29 septembre 2008 18 h 00 min

je suis m’hamed bellouti, citoyen condamné à 2000€ pour avoir cru en notre systéme judiciaire.
je suis écoeuré de la justice… je suis désespéré par cette république…
pour votre soutien moral et financier pour la procédure d’appel et pour les frais, je vous communique des coordonnées:
mail : mhamedbellouti.scooter@orange.fr
vous pouvez envoyer vos chéques de soutien à l’ordre de M Bellouti chez Maître Launay, 8 rue séré depoin, 95300 PONTOISE.
MERCI à vous
merci de votre solidarité contre cette justice à 2 vitesses.

m’hamed bellouti
un citoyen ou sous-citoyen ?

Antidot
Antidot
29 septembre 2008 18 h 07 min

Courage Mr Bellouti, mais compte pas sur moi pour un don, je viens d’en faire un à l’état aprés m’être fait flasher à 52 au lieu de 50 …

yoshipower
yoshipower
29 septembre 2008 18 h 35 min

ça c ‘est de la vrai racaille. Le mec se fait rentré dedan, au bout du compte il paie 2000 €, vive la france. je vais tuer un vieille on va peut etre me passé un bagnole qui sais ? … tsss

lol
lol
29 septembre 2008 19 h 49 min

vraiment nimporte quoi, et on appelle ça une démocratie

yoshipower
yoshipower
29 septembre 2008 22 h 04 min

putain 52 au lieu de 50, les boulles là quand même

Juste
Juste
4 octobre 2008 8 h 51 min

On peut relier pour l’exemple les deux affaires, celles d’Antidot et celle du scooter : Dans la première flash = photo = preuve = délit avéré = suspect condamné, la victime a droit à compensation en dommages et interets. Dans la deuxième immatriculation seulement notée + expertise invalidant l’accident tel qu’il a été décrit = pas preuve = délit non avéré = suspect relaxé, le suspect a droit aussi à compensation, vous verrez si c’est vous un jour qui vous retrouvez en position de suspect. C’est le même principe lorsqu’un innocent se fait condamner à tort et se retrouve libéré… Lire la suite »

Juste
Juste
4 octobre 2008 9 h 23 min

J’oublais M. Bellouti : demandez donc à votre avocat de vous payer les 2000 euros car, au vu des attendus, il faut vraiment qu’il ait été un incompétent de premier ordre pour ne pas vous avoir prévenu que votre dossier était indéfendable. La preuve, ne jamais oublier que c’est l’élément fondamental de toute justice équitable. La complainte du Calimero c’est bon pour les médias, la justice, elle, exigera toujours la preuve, c’est ce qui fait notre différence avec les républiques bananières …. Pour finir, notez que vous n’êtes pas un sous-citoyen bien évidemment mais que de s’attaquer à un Sarkozy,… Lire la suite »

Louis XV
Louis XV
4 octobre 2008 15 h 21 min

Que de paroles sensées pour une fois. Je suis entièrement d’accord avec Juste. Cela fait plaisir de voir que certaines personnes reflechissent avec leur cerveau et ont encore quelques valeurs.
Bravo
Vive la monarchie

JeTeGerbeDessus
JeTeGerbeDessus
4 octobre 2008 16 h 16 min

((( Merci d’avoir censuré mon précédent mail, il devait toucher dans le vif du sujet. )))

Moi, je suis pour la condamnation des crapules. Même lorsque lorsque le papa a des relations.

J’ai honte pour toi le fils de Sarko.

Juste
Juste
4 octobre 2008 16 h 27 min

Evidemment que tout le monde est pour la condamnation des crapules, même lorsque le papa a des relations. Vous enfoncez des portes ouvertes là ! Le problème c’est qui définit la crapulité des individus à condamner, et, jusqu’à preuve du contraire c’est la loi et la justice qui sont chargé de cela. Si cela ne vous convient pas, d’autres pays moins attachés aux droits de l’homme vous attendent les bras ouverts … Ceci dit la censure étant une action inconcevable pour tout ami de la liberté, je trouve sincèrement dommage que vous n’ayez pu vous exprimer (dans la mesure bien… Lire la suite »

Bobop
Bobop
10 octobre 2008 14 h 01 min

M. Bellouti peut déjà s’estimer heureux de ne pas s’être fait casser la gueule et brûlé sa maison par les barbouzes du 9-2. Je crois qu’il ne se rend pas bien compte de la fureur qu’il a dû provoqué chez naboléon IV et son petit poussin.
Il s’en sort bien.

Quant aux magistrats, ils n’ont pas forcément envie de faire partie du premier tribunal des îles Kerguelen. On les comprend.

KEMP
KEMP
10 octobre 2008 14 h 19 min

Si la famille Sarkozy pouvait avoir le même destin que les Kennedy (la mort violente)cela pourrai vraiment simplifier les choses.Quand Juste écrit que Sarkozy (le père?)est le « bouc émissaire du moment »,il a oublié que Sarkozy a été ministre avant,cela fait bien longtemps qu’il est détesté,et cela n’a pas empêché son élection,mais la magie de la vie fait que le temps passe et que dans moins de 10 ans (j’espère,ex:constaté pour Bush c’est enfin fini)tout cela sera fini conçernant ce vilain trolle de Sarkozy(père).
ps:une fois de plus Louis xv ,ta monarchie tu te la rentre bien profond jusqu’aux poumons

Citoyen-K
Citoyen-K
19 octobre 2008 13 h 59 min

Anti ou pro Sarko (père), je pense que les post de « Mr Juste » sont écrit avec neutralité et un certain bagage juridique. 460 euros de dégâts n’est pas grand chose sur une bmw (ou autre voiture – 1h de MO = 75Euros), même si le conducteur n’est pas en tort, c’est chiant mais il n’y a aucun préjudice corporel. Préjudice moral : ok mais 4000 euros c’est beaucoup. Sans preuve on ne peut rien, je ne connais pas le dossier à fond ni très bien suivi l’affaire en audience, cependant je préconiserais d’essayer d’établir à nouveau un accord à l’amiable… Lire la suite »

l'africain
l'africain
9 mars 2009 2 h 44 min

je suis africain et je visite la France de temps en temps par votre actu sur le net. Par cette affaire je me rend compte que vos « puissants » ne pas trop différents de ceux de nos république bananières.
M. Bellouti, apprenez que nul sur cette terre les puissants n’accepte une égalité de traitement devant la loi, ou devant tout auttre chose.