Jérôme Lavrilleux au bord des larmes face à Ruth Elkrief sur BFM TV (Vidéo)

Très ému, le directeur-adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 et actuel directeur de cabinet de Copé s’est exprimé sur l’affaire Bygmalion en endossant la responsabilité de la faute.

Plus tôt dans la journée, l’avocat de la société Bygmalion, Me Patrick Maisonneuve, avait accusé lundi l’UMP d’être à l’origine des « fausses factures » réalisées pendant la campagne de Nicolas Sarkozy :

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
just
just
27 mai 2014 2 h 18 min

C’est beau le sacrifice des petits pour protéger les gros à l’ump

Vache à lait
Vache à lait
27 mai 2014 8 h 59 min

Les mecs flambent comme des dingues pendant plusieurs mois et pis quand vient le moment de faire les comptes, ils se retrouvent comme des cons. C’est super répandu. Les conseils généraux, régionaux ou autres institutions publiques ou privées, associations, etc… ils font tous ça. On joue sur les objets et les dates de facturation. C’est de la pure comptabilité. Concernant Jérôme Lavrilleux, il devait avoir une telle pression de la part des têtes d’affiche de l’UMP qu’il ne devait pas oser l’ouvrir pour dire « STOP ». Si les partis avaient des idées innovantes et intelligentes pour leur pays, 22,5 millions d’euros… Lire la suite »

zeze
zeze
27 mai 2014 16 h 06 min

« Je n’ai pas de compte en Suisse et n’en ai jamais eu ! »

Hein, quoi, déjà pris comme excuse…Pfff

dan
dan
27 mai 2014 17 h 09 min

Pourquoi il a pas avoué avant les élections européennes ? Il se fait élire euro député et après il joue sa comédie, j’ai 14 ans de crédit et blabla. Qu’il commence par démissionner si il lui reste un peu de dignité.