Jonathan Krohn, le Mozart de la politique!

jonathan-krohn_large
 On ne lui a accordé que 2 minutes à la Conférence des Conservateurs qui s’est déroulé récemment à Washington.
Agé de 14 ans, il a défié OBAMA!

Il suffit de quelques secondes de lecture de cette vidéo pour se rendre compte du charisme précoce dont Jonathan Krohn fait preuve. En effet, aux Etats-Unis, il est considéré comme un « homme de 35 ans enfermé dans un corps d’ado« .
Jeudi dernier, Jonathan Krohn a été invité à la Conférence des Conservateurs. Il a pu s’exprimer pendant 2 minutes où il expose sa vision du conservatisme, basé selon lui sur 4 principes : le respect de la Constitution, le respect de la vie, moins de gouvernement et plus de responsabilité individuelle.

 

Voici la traduction de son discours :

« Je suis très heureux d’être là aujourd’hui et je voudrais un peu parler des principes du conservatisme. Je n’ai que deux minutes donc j’ai intérêt à me dépêcher ! 

Laissez-moi vous expliquer pourquoi j’ai écrit ce livre. Pendant les élections, j’ai remarqué que beaucoup de gens lâchaient les mots « conservateur« , « libéral » et « socialisme ». Mais trop de gens lançaient ce mot « conservateur » sans comprendre ce qu’ils racontaient.

Ils ne comprenaient pas ce qu’était le conservatisme. Ils ne comprenaient pas le conservatisme en tant que principe mais en tant que base politique. 

Beaucoup de gens sont venus me voir en me disant ‘Alors, tu es républicain, tu fais ces trucs de républicain et tu parles de politique’, mais je leur dis : non ! Le conservatisme, ce n’est pas le parti. C’est l’intérieur qui a une réelle signification.

Dans le livre, je définis le conservatisme selon quatre principes : le respect de la constitution, le respect de la vie, moins de gouvernement et la responsabilité individuelle.

Je crois que c’est la clé du conservatisme, parce que si vous n’avez pas des principes de base, vous n’avez pas de politique. Et si vous n’avez pas de politique, vous n’avez pas d’idéologie.

La clé du conservatisme, c’est de dépasser le pouvoir. Beaucoup de gens croient que la clé, c’est d’avoir le pouvoir idéologique. Mais du point de vue conservateur, nous pensons que le pouvoir de base, ce sont les principes. C’est d’abord les gens, les droits des gens. Et je crois que c’est la clé du point de vue conservateur et de son efficacité.

Je veux que vous compreniez que le conservatisme n’est pas une iodéologie de sentiment ou de romantisme, comme certains le disent. C’est une idéologie pour protéger les gens et leurs droits. Merci. »

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Nico
Nico
2 mars 2009 0 h 14 min

Retourne jouer a la Game Boy :-p

Jules
Jules
2 mars 2009 15 h 27 min

Le vrai problème est celui de ces fameux « principes », et de ces droits que l’on veut respecter et SURTOUT de l’hypocrisie qui règne dans ce parti! Et quand il dit « people » il veut dire « américains », car ce parti fait tourner le monde autour des USA. Conserver veut bien dire ce qu’il veut dire, et on évolue pas en conservant. Ah! et j’ai 4 ans et demi!

dams
dams
3 mars 2009 21 h 02 min

« …nous pensons que le pouvoir de base… »reste a connaitre l identité de ce « nous »……..