Jusqu’en Chine pour tester la voiture sans conducteur

Un tour de chauffe pour cette nouvelle technologie

Une équipe italienne est partie la semaine dernière de Rome pour aller à Shanghai en automobile, un voyage de 13.000 Km avec une particularité de taille. Les véhicules roulent sans conducteur sur la route. Comment ça marche ? Une technologie est en passe d’être évaluée pour le confort et la sécurité des usagers de la route.

Alberto Broggi, professeur en ingénierie informatique à l’université de Parme, en Italie, a imaginé un système perfectionné de capteurs vidéo, embarqué à bord de la voiture. Les informations sont numérisées, puis transmises à la direction et au bloc-moteur, sans intervention humaine. 7 caméras et un scanner laser suppléent au conducteur.

Pour le moment, le système n’est pas encore tout à fait au point. L’un des véhicules ouvre la route en mode semi-automatique, et le second le suit sans assistance manuelle. De plus, l’équipement est assez volumineux.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Matt GAHAN
Matt GAHAN
10 août 2010 14 h 19 min

Dès lors on pourra dire de cet homme à son retour :
Il arrive à pied par la Chine ! 😀
ok je sors ——————> []

ze-critik
ze-critik
11 août 2010 1 h 40 min

ptin ça gère ce truc!

Jean-Farid Desouche
Jean-Farid Desouche
11 août 2010 5 h 27 min

L’oeil, OMG ! Illuminati

Anonyme
Anonyme
12 août 2010 9 h 32 min

Contrepeter peut parfois se sentir.