Justine Sacco se fait virer après avoir posté un tweet raciste

Cette directrice de la communication d’un grand groupe média avait tweeté avant de prendre l’avion à Londres pour des vacances en Afrique du Sud.

Et bien, peut-être qu’elle n’aurait pas dû. Son tweet est loin d’avoir fait l’unanimité :

« Je pars pour l’Afrique. J’espère que je ne vais pas attraper le sida. Je plaisante, je suis blanche ! »

capture_decran_2013-12-21_a_10.03.54

Puis Justine Sacco, dont le père est Desmond Sacco, un magnat minier sud-africain dont la fortune est estimée à 1,4 milliard de dollars, éteint son portable et embarque dans l’avion pour de très longues heures de vol vers l’Afrique du Sud.

Entre-temps, son tweet a beaucoup tourné, provoquant un immense tollé sur les sites web et les réseaux sociaux, jusqu’à parvenir à la direction de la société qui l’emploie, AIC, éditeur de sites comme The Daily Beast ou encore CollegeHumor , qui l’a désavouée et a aussitôt retiré toute référence à elle sur son site : autrement dit, elle a sans doute été virée.

En effet, durant son vol, les internautes avaient lancé un « hashtag » sur Twitter : #HasJustineLandedYet(Est-ce que Justine a atterri ?) en imaginant sa réaction lorsqu’elle découvrirait l’ampleur de son bad buzz.

A son arrivée en Afrique du Sud, Justine a directement supprimé son compte, tandis que des sites comme Buzzfeed ont relayé d’autres tweet douteux qu’elle avait postée dans le passé. Un internaute a même posté sa photo à l’aéroport sur Twitter :

Source : Rue89

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
64 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
toby
toby
22 décembre 2013 15 h 23 min

En même temps les noirs sont les premiers acteurs de cette maladies.
Et l’Afrique est le berceau et encore maintenant le premier pays de porteurs du virus VIH.
Ce tweet malheureux et raciste démontre par contre une vérité.

Bob
Bob
22 décembre 2013 15 h 31 min

C’est la vérité qui est raciste!!

reKno
reKno
22 décembre 2013 16 h 24 min

Qu’elle se soigne déjà de sa débilité, on verra après pour le sida…

Anonyme
Anonyme
22 décembre 2013 16 h 36 min

ça aurait pu être plus grave, elle aurait pu faire une quenelle ^^

MisterProvoc
MisterProvoc
22 décembre 2013 20 h 25 min

Ce qui est choquant et que les médias ne dénoncent pas, ce n’est pas ce tweet humoristique, c’est comment une oligarchie médiatique, inquisitrice peut, au nom de la pensée unique, détruire quelqu’un.

Nonyme
Nonyme
22 décembre 2013 20 h 34 min

Et sinon, vous ne vous êtes jamais demandé si les blancs pouvaient faire des expériences sur ces africains ?

Kagemusha
Kagemusha
22 décembre 2013 20 h 59 min

Pour ceux qui doutaient encore que la vérité n’est pas bonne à dire.

Ceci dit, de la part d’une DirComm, c’était au mieux maladroit.

Les 3 victimes du sida sont : les noirs, les drogués et les homo hommes.

(depuis toujours)

toby
toby
22 décembre 2013 22 h 58 min

De nos jours, dénoncer des faits est devenu du racisme pour les bien pensants persuadé d’avoir la vérité absolu et qui essai d’imposer leurs bienpensance.

Nissa
Nissa
23 décembre 2013 10 h 48 min

J’trouve choquant de virer quelqu’un pour des opinions tenues dans un cadre privé. L’entreprise qui a licencié Justine Sacco devrait être condamnée.

Même si le tweet est d’un humour douteux, c’est à la justice de sanctionner si besoin et surement pas à l’employeur.

Michael J. Fox
Michael J. Fox
23 décembre 2013 13 h 08 min

Elle à une gueule d’une fausse blonde perdue au fin fond de la campagne et qui squate les vieilles discothèques avec leurs soirées fluo.