Kouchner veut faire payer leurs frais de libération aux otages se rendant dans des zones à risque

La liberté de la presse en danger ?

C’est dans le souhait de responsabiliser les ressortissants français, et notamment les journalistes, de se rendre dans certaines zones réputées comme étant sensibles et dans lesquelles ils pourraient être pris en otage que Bernard Kouchner, Ministre des Affaires Etrangères, a fait une proposition de loi dont voici l’article 13 :

L’État peut exiger le remboursement de tout ou partie des dépenses qu’il a engagées ou dont il serait redevable à l’égard de tiers à l’occasion d’opérations de secours à l’étranger au bénéfice de personnes s’étant délibérément exposées, sauf motif légitime tiré notamment de leur activité professionnelle ou d’une situation d’urgence, à des risques qu’elles ne pouvaient ignorer

Sans « motif légitime » les ayant amené à se trouver sur des territoires à risque, les otages devront donc s’acquitter des frais (hors rançon, mais tout le monde sait que l’Etat français ne verse jamais de rançon), parfois très coûteux, engagés pour leur libération (recherche, rapatriement).

Le problème est de savoir ce qu’est exactement un « motif légitime » et qui plus précisément est concerné par cette mesure. C’est particulièrement du coté des journalistes que la proposition inquiète, la fameuse « liberté de la presse » étant alors mise en danger. On imagine mal les rédactions couvrir financièrement leurs journalistes, surtout dans un contexte où il est déjà souvent difficile de continuer d’exister et de publier.

Le député socialiste Hervé Féron présente un amendement destiné à exclure journalistes, humanitaires, chercheurs et universitaires du champ d’application de cette loi, qui est en cours d’examination à l’Assemblée Nationale en ce moment même.

Si cet amendement est rejeté, on imagine que les deux otages de France Télévisions Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, retenus depuis plus de 6 mois, seront concernés par cette loi et devront se justifier sur leur présence en Afghanistan si leur libération survient.

[dailymotion xdxcux]

Edit : Bernard Kouchner est revenu sur les imprécisions relevées dans son projet de loi et a assuré que « Ni les journalistes ni les humanitaires ne seront concernés ». Mais il se refuse à le spécifier explicitement dans la loi : « Il ne faut pas faire de liste parce qu’elle serait réductrice, ne pourrait pas couvrir toutes les situations professionnelles », a-t-il expliqué, citant les journalistes stagiaires ou les logisticiens impliqués dans une action humanitaire sans être médecin. La loi vise les « agences de voyage et touristes », a-t-il fait valoir.

Plus de détail dans cet article.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
24 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Greg
Greg
5 juillet 2010 15 h 56 min

Légitime, car au final si l’Etat paie, ce sont les impôts qui financent & qui dit impôts dit nous… Donc c’est bien d’aller faire des reportages et tout ça, je ne dis pas, mais après ce n’est pas un service public, personne ne paie nos amendes pour excès de vitesse si vous et moi allions trop vite sous prétexte que nous étions pressés…

K
K
5 juillet 2010 16 h 12 min

Ton parallèle est bizarre Greg. Entre quelqu’un qui risque sa vie pour ramener des images et des explications sur ce qu’il se passe dans certaines régions du globe et quelqu’un qui fait un excès de vitesse parce qu’il est pressé, tu ne fais pas de différence ?

dtc
dtc
5 juillet 2010 16 h 14 min

Qu’on fassent payer des spéléologues amateurs perdu dans un trou pendant des jours, des marins de plaisances en mer remplit de pirates ou des randonneurs en tongs sur les glaciers des Alpes… why not. (les secours ça coûtes une fortune aux contribuables) Mais des journalistes sur le terrain, je ne suis pas d’accord. Sinon ils vont tous faire du « Paris Hilton » ça paye mieux et c’est moins dangereux. Qui fera l’info ? la CIA ? Moi je respect ces mecs qui prennent tous les risques pour nous informer. Lorsque Mr Kouchner allait faire de l’humanitaire dans les pays en guerres,… Lire la suite »

dtc
dtc
5 juillet 2010 16 h 16 min

Avec l’age….j’ai l’impression qu’il devient très con ce mec..

Me!
Me!
5 juillet 2010 16 h 20 min

Il y avait une pub disant que bientôt, pour aller chercher l’info, il fallait qu’on aille nous même sur le terrain. Malheureusement, ça va être le cas. Je serais d’accord que les chaines de télévision paye une partie des frais pour libérer leurs journalistes enlever, mais que les journalistes payent rien.
Ça va être difficile à appliquer quand même, ça va ternir l’image de la France.
D’un autre côté je me dit c’est nous qui payons, et que ils n’avaient qu’à pas y aller. Mais si on pense tous comme ça, byebye le journalisme.

Greg
Greg
5 juillet 2010 16 h 45 min

K, pour te répondre, je pense que le métier de reporter est risqué mais dans le risque il y a un choix : tu peux plonger dans une piscine infestée de requins ou pas, c’est selon ta perception pour ta survie. Après si c’est pour montrer au monde entier que tu vas en ressortir vivant pour prouver telle ou telle théorie de survie, c’est tout à ton honneur mais c’est con à la base. Là c’est pareil : un pays où c’est le bordel, y aller avec le statut de journaliste c’est mission suicide. Donc mon exemple de vie de… Lire la suite »

wqref
wqref
5 juillet 2010 16 h 58 min

Pays qui se barre en couilles … Si tu pars en voyage, que tu te fais prendre en otage c’est toi qui dois payer, belle mentalité ! De plus en plus de personnes sont « tout pour leurs geules » A mon avis, s’ils veulent faire des économies qu’ils regardent leurs bulletin de paie bref …

Greg
Greg
5 juillet 2010 17 h 02 min

En même temps si tu pars en vacances en Afghanistan et que tu te fais kidnapper, j’ai envie de dire bien fait pour ta gueule…

Greg
Greg
5 juillet 2010 17 h 04 min

Allez, je vous laisse je vais aller faire une croisière avec des pirates somaliens…

Steve
Steve
5 juillet 2010 17 h 10 min

Greg, ou l’art d’absolument tout mélanger…

J’espère que personne de ta famille n’est reporter/envoyé spécial…

K
K
5 juillet 2010 17 h 10 min

Greg, tu serais capable d’établir précisément la zone dans laquelle risquent d’intervenir des pirates somaliens justement ?

Fisk
Fisk
5 juillet 2010 17 h 38 min

Kouchner ce bel étron, Monsieur droit d’ingérence qui voudrait faire raquer les journalistes trop curieux. Ce mec à falsifié des documents pendant la guerre de Bosnie, il a été un des premiers à être pour la guerre en Irak et en Afganistan, trafic d’organe, intervention en Somalie pour le pétrole,etc.etc.

Bref, ce salopard aimerait bien que les journalistes ai trop peur d’aller sur le terrain, pour pouvoir continuer ses petites combines dans le calme.

lili
lili
5 juillet 2010 17 h 40 min

merci k pour ton article, c’est scandaleux! je ne pense pas que se sera mis en place, au nom de la liberté de la presse, mais avec sarko qui sais?????

BoboB
BoboB
5 juillet 2010 18 h 27 min

autrefois les journalistes de guerre, ils étaient en 1ere ligne, il savaient qu’il mettait leur vie en danger, et accepté cela ( par ex CApa). Aujourd’hui ces pseudo journalistes (bah oui, très peu de news de l’Afghanistan, que font ils sur place ??) se font kidnaper, on paye une rançon de 20 millions de dollars pour les liberer.. Et après ils écrivent des livres, animent des conférences.. Se faire kidnapper ça rapporte a mort !!! Les talibans sont pas fous, les états payent a chaque fois, donc cela finance leur guerre… Soit, ils y vont en connaissance de cause, soit… Lire la suite »

mika38
mika38
5 juillet 2010 18 h 28 min

« Return to the Monarchy »

Macounet
Macounet
5 juillet 2010 19 h 30 min

Il faudrait mitiger son idée: les reporters qui ont une utilité ont les aide mais les bénévoles et autre chrétiens qui croient sauver le monde, eux ils se démerdent!

Litalien
Litalien
5 juillet 2010 21 h 24 min

Et les subventions qu’on file aux ONG et qui depuis trente ans finissent dans les poches des dictateurs du coin on devrait aussi demander un remboursement. Et le remboursement de salaire de kouchner qui depuis 30 ans aussi brasse du vent. C’est une grosse tache ce type entre ses envies de guerre en Irak et en Iran on peut pas en attendre quelque chose de constructif.

Ogyne
Ogyne
5 juillet 2010 23 h 06 min

C’est marrant ce paradoxe, finalement ce sera l’état qui demandera une rançon maintenant, belle façon de penser Bernard.

Philou
Philou
5 juillet 2010 23 h 16 min

Je ne comprends pas ce que l’État français vient faire là-dedans avec cette histoire de rançon. Ces journalistes ont été envoyés faire un reportage par leur employeur, c’est à lui d’assumer ses responsabilités en premier lieu. Même s’il est financé par les téléspectateurs français, par le biais de la redevance, il n’y a pas de raison à ce qu’il s’exonère des conséquences de ce qui est demandé à ses employés ou aux prestataires de service qu’il choisit et mandate.

Shaoui
Shaoui
6 juillet 2010 11 h 56 min

Et si l’otage dit s’appeller , Lévy ou Benguigui ?

Est ce le même intérêt ?

rom
rom
7 juillet 2010 1 h 31 min

Depuis quand est il vital d’aller faire des reportages dans les zones a risques? ce n’est pas un devoir a l’Etat que je sache? dans ce cas pourquoi est ce que l’etat (en gros.. nous) devrais payer pour des kidnapping de gens qui vont prendre des photos en afganistan. c’est leur droit, certe,(et bravo a eux) mais a leurs risques et perils, et par la meme occasion leur risque financier, pas le notre. je trouve qu’il est logique que l’etat arrete de payer pour que des « journalistes » aient le luxe de se balader au milieu du darfour avec des appareils… Lire la suite »

Le Gluon
Le Gluon
7 juillet 2010 11 h 30 min

Moi je suis d’accord avec Kouchner, surtout si les ressortissant Français enlevé, sont des personnes de « MSF » ou bien de « Médecin du Monde » …. vu que c’est lui et Ronny Braumann qui ont créé ces ong ….
ca risque d’être drole.

brian
brian
8 juillet 2010 23 h 39 min

Bah au moins on a la preuve qu il payent bien à chaque fois et qu en fait le temps que les otages passent à se faire torturer, c est le temps que tous les crevards du gouvernement mettent pour libérer quelques euros(parce que pour eux c’est surement des sommes insignifiantes)et bien sur on apprend du coup qu ingrid bétencourt aurait pu écourter son séjour chez les farcs mais le gouvernement lui a octroyé des vacances forcées…

aphrodisiaque naturel
6 septembre 2010 0 h 17 min

Ce qui est aussi extrêmement intéressant c’est de voir à quel point, il existe un coordination dans la stratégie à adopter avec les organisations de défense des journalistes. Si l’on prend par exemple « Reporters sans frontières » on s’aperçoit que l’organisation ne publicise plus la prise d’otage des journalistes comme elle avait pu le faire auparavant. D’ailleurs sur plusieurs situations « Reporters sans frontières » a demandé à des journalistes et des organes de presse, de garder le silence sur des prises d’otage (notamment en Afghanistan et en Somalie)…Cela démontre que le changement est non seulement institutionnel mais plus… Lire la suite »