La 3D débarque dans l’industrie du Porno

Les fans d’onanisme l’attendaient depuis longtemps, la technologie leur a apporté…

C’est lors du dernier salon du X de Las Vegas en janvier dernier, que le concept a fait un gros boum au près du public (concerné) ! Pour le moment, seule la société « Bad Girls in 3D » alors présent lors du salon, propose ce service pour le moins novateur…

Le kit du parfait petit coquin se vendra à hauteur de 4000$, avec Tv en 3D et un service de VOD. Rue89 rapporte la premiere impression d’une journaliste française de Pc Magazine, alors présente lors du salon:

« L’image ne “jaillit” pas vraiment vers le spectateur. Les effets jouent plutôt sur la profondeur, un peu comme si on était en train de scruter à travers une fenêtre dans un peep-show… »

Une technologie qui ne sera pas tombée dans l’oreille d’un sourd, puisque le français Tom Sridix vient de boucler le tournage de Shortcuts 3D, premier film porno en 3D stéréoscopique, une première européenne !

C’est d’ailleurs son premier coup d’essai en tant que réalisateur dans l’industrie pornographique, le metteur en scène était bien accompagné pour le tournage, avec: Lou Charmelle, Pénélope Tiger, Angell Summers, Sebastian Barrio, Titof, Flo D’Esterel, Graziella Diamond (dont deux, sont lauréats aux Hot d’Or).

Verdict dans deux semaines, date de la sortie de Shortcut 3D (et non pas de trailer)…

Source: Rue69

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
15 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
internaaze
internaaze
2 mars 2010 10 h 34 min

T’a pas mis une vidéo en illustration?

Po ben cha

internaaze
internaaze
2 mars 2010 10 h 34 min

Triste

Fichtre
Fichtre
2 mars 2010 10 h 47 min

Ou comment remplacer l’échange et l’amour complexe contre un plaisir personnel et purement physique. Le porno à tué le rapport homme/femme, le porno 3D va faire de nouveaux adeptes et les « branleurs » seront de plus en plus nombreux. Quand est-ce que cette société découvrira qu’elle est entrain de se déshumaniser par son individualisme ? C’est un constat de chaque jour, les jeux-vidéos, de plus en plus « On-Line » mais de moins en moins de jeux multi-joueurs local, la télé contre le cinéma, le mp3 contre le concert, msn/facebook/twitter contre la rencontre « live ». Bref … C’est quand nous auront définitivement perdu ce… Lire la suite »

Beness
Beness
2 mars 2010 11 h 47 min

Lol fichtre.Le porno s’est bien moins triste que ca.c’est par son porno que s’éduque une société, et la société réstitue l’inconscient sexuel.tkt les orgies romaines etaient bien plus dégeulasse que ce que tu peut voir sur YP ! sauf que personnes eté la pour en parler sur facebook ouais !
_
Ca va beaucoup bouger pour le 3D et le Porn, plus vite que ce que vous l’imaginez 🙂

kresh
kresh
2 mars 2010 11 h 57 min

Fichtre> ce que tu racontes me fait penser à un des livres d’Isaac Asimov avec les robots, y’a un enquêteur qui doit déterminer si le mort dans une maison est un crime ou un suicide. Le seul inconvénient dans cet histoire c’est que sur cette planète tout le monde vit tout le temps solo avec juste un robot domestique et ils ne voient leur « voisin » que par vidéoconférence, personne ne sort de chez soi. J’vais essayer de retrouver le titre cette histoire était génial et ce que tu racontes sont les prémices de cette histoire. Beness> T’a bien raison on… Lire la suite »

Fichtre
Fichtre
2 mars 2010 12 h 14 min

Beness, la sexualité à toujours existé, mais la sexualité virtuelle c’est très récent. Avant pour baiser il fallait être 2, la branlette était réservée aux fantasmes, on se faisait son propre film dans sa tête et on imaginait des situations qui pouvait nous servir lors d’un vrai rapport. Mais maintenant c’est devenu de la consommation, les fantasmes sont proposés directement aux clients sans qu’ils puissent fabriquer les leurs, le désir est réduis à néant car il est disponible sur Internet, plus besoin de l’imaginer ou de le ressentir, il est « cliquable », c’est très souvent violent et à milles lieux d’un… Lire la suite »

toto
toto
2 mars 2010 14 h 04 min

Fichtre + 1000 pour ton dernier message… c’est très lucide… après les conséquences de ce développement de cette sexualité virtuel sont à analyser mais peut on vraiment dire si elles seront plus positive que négative ou l’inverse ? je pense que déjà les gens sont surement plus malheureux qu’avant( vue la conso d’anti depresseur en France par ex )… Misère du désir…

Fichtre
Fichtre
2 mars 2010 14 h 43 min

On a jamais autant peu baisé dans l’histoire. Pas sur que le porno arrange l’équation … Wait & See, de toute façon on est sur le déclin et c’est le propre de chaque espèce en extinction, elle ne se reproduit plus, le désir s’éteint. Les 3 principaux problèmes selon moi : 1) Démystification de l’amour et par extrapolation du rapport charnel entre 2 êtres. Rapport à l’acte plus « machinale » et « procédurier ». 2) Sur-exposition, nous sommes inondés, il y a du sexe partout, on utilise le désir sexuel pour vendre autant du dentifrice que des tampons, le sexe et le désir… Lire la suite »

Batcouille
Batcouille
2 mars 2010 15 h 04 min

« On a jamais autant peu baisé dans l’histoire. » T’as loupé le coche, on est six milliards… ——- Après ce que t’écris ça a un semblant de sens, seulement ce genre d’excentricité est la pour abreuver une clientèle d’un marché déjà existant, c’est juste une innovation. Ce truc à lunette s’intéresse surtout aux branleurs (et dc intéresse ces derniers), et pas au couple. S’exciter avec des lunettes sur la gueule dvt un écran quand on est en couple, y’a mieux… ——- Pour conclure, ce bidule ne détruit pas le rapport homme/femme, internet s’en est déjà chargé (quoi que). Ca n’intéressa d’abord… Lire la suite »

Fichtre
Fichtre
2 mars 2010 15 h 20 min

Pour ta première constatation, je parlais de l’occident surtout. Et le fait d’être bientôt 7 milliards n’explique ni ne corrobore en rien le fait qu’on ne baise plus, le déclin suit obligatoirement une ascension. Je me prononce peut-être un peu vite, attendons de voir comment cela se poursuit mais je ne pense pas être si loin de la réalité.

Pour tout le reste de ton commentaire, il est clair que le produit dont l’article se fait l’echo (porno 3D) n’est qu’un des multiples dérivés du business du cul, je critique plutôt l’ensemble de cette industrie.

Beness
Beness
2 mars 2010 16 h 19 min

Il y’a du vrai dans ce que tu dit tout n’est pas noir ou blanc. Ceci etant dit le buisness porno (sur internet qui plus est) propose ce qui clic.des test st fait en permanence pour optimiser les clics comme vous vous en doutez. en fait le porno sur internet ne répond qu’a un besoin latent qui est révélé… via le net ! il n’a rien inventé. _ et ceci étant dit mon petit fichtre, je t’informeré que ce qui clic le + a l’heure actuelle n’est pas le Trash – hard que tu trouve sur les tubes, mais bel… Lire la suite »

hcor
hcor
15 mars 2010 21 h 30 min

Eh oui, le porno est encore une fois à la pointe de la technologie 😉

Cyril
Cyril
21 décembre 2012 15 h 58 min

Salut les geek 3d. Pour shortcuts 3d on attend toujours ! Sinon, il y a un producteur qui excelle dans le porn 3d c’est Nina Poskok et vous pouvez trouver ses films sur dvd 3d sur 3d-adult.com.
Il y en a un sacré paquet, j’en ai acheté deja pas mal, c’est simplement excellent.
Et je crois meme qu’il a le premier porn 3d reelement disponible, c’est « france luxure » avec Ricco Simmons et Jessie Volt, c’est tourné en 2010.

Nicolas
Nicolas
9 mai 2013 10 h 51 min

Je confirme ce que disent cyril et jo, de tout ce que j’ai vu, un seul est bon en porn 3d, c’est nina poskok et ses films s’achetent sur 3d-adult.com.
De très loin le meilleur, dorcel peux retourner a l’ecole de la 3d (lol)