La belle et ses princes : épisode 3 et confrontation avec les beaux gosses

Florilège des moments cultes du dernier épisode de « La belle et ses princes presque charmants », dont le fameux « truc en aluminium ».


Le troisième épisode de « La belle et ses princes presque charmants » a été à la hauteur des espérances : clash et phrases cultes ont parsemé l’émission tout le long de la soirée. Voici le best-of.

L’arrivée des beaux gosses

Après 2 émissions au cours desquelles la belle a pu découvrir les personnalités des princes presque charmants, la production décide de faire entrer dans la maison des princes très charmants.

 

Ludovic sort ses griffes

Le prétendant presque charmant et sans-emploi, envoie un signal très fort aux nouveaux arrivants, qui ne manque pas de les faire trembler :

 

Le striptease de Sandro

Sandro, l’un des « tentateurs », donne un cours de striptease à la belle, ce qui n’est pas sans agacer les princes presque charmants :

 

« Tes trucs en aluminium c’est de la merde mec »

Le passage culte de LBESP. Ludovic décide de construire une espèce de rose en aluminium pour séduire la belle. Son cadeau n’aura visiblement pas l’effet escompté, sauf sur Twitter où la « rose » aura fait le tour des tweets…

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Devine quoi?
Devine quoi?
12 avril 2012 14 h 14 min

La princesse, est ennuyeuse…

Manu
Manu
12 avril 2012 23 h 17 min

Le dernier qui arrive avec son costard rouge et son pantacourt en refusant de serrer la main aux autres mecs: Pitoyable…

Manu
Manu
12 avril 2012 23 h 27 min

…. ><'
Bon.. en fait après avoir regarder la deuxième vidéo, Ludovic est le stéréotype de blaireau donc je comprends qu'on n'ai pas envie de lui parler.. ^^

Backdown
Backdown
13 avril 2012 20 h 18 min

D'accord avec toi , un sacré blaireau celui la

Scandale
Scandale
14 avril 2012 2 h 56 min

Les soit disant beaux gosses ont également un QI proche du néant.

MisterProvoc
MisterProvoc
14 avril 2012 22 h 41 min

La morale de l'histoire voudrait que malgré son histoire, la Belle ne se retourne toujours que sur les beaux mecs… Ah, le physique !
Et les loosers, les moches dans l'histoire, pourquoi veulent-ils séduire la fille ? Pourquoi en sont-ils "amoureux" si – eux – ce n'est pas uniquement le physique qui les attire ? Auraient-ils participé au même jeu si la belle avait été remplacée par un thon de 130 kg, épilée comme Demis Roussos et puant de la gueule ?

London
London
17 avril 2012 18 h 29 min

Je parait peut-être bête, mais l’histoire elle est vrai ou c'est une histoire que l'on fait croire vrai ?