La composition du nouveau gouvernement Fillon

Le Secrétaire général de l’Élysée a donné la liste des membres du nouveau gouvernement…


La composition du énième gouvernement Fillon ne montre pas beaucoup de changement par rapport aux précédents, il n’est pas aussi resserré que prévu, et marque les limites d’une impulsion nouvelle que souhaitent donner Nicolas Sarkozy et François Fillon à la conduite des affaires publiques. Notons tout de même la fin de l’ouverture et du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale, le grand retour d’Alain Juppé, ainsi que quelques promotions… Par exemple pour NKM, qui a tiré profit du désistement de Jean-Louis Borloo, et Frédéric Lefebvre, le vibrionnant porte-parole de l’UMP.

Alain Juppé, ministre d’État, ministre de la Défense et des anciens combattants.
Michèle Alliot-Marie, ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes.
Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, du Développement durable, des transports et du logement.
Michel Mercier, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés.
Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer, des Collectivités territoriales et de l’immigration.
Christine Lagarde, ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.
Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé.
Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative.
François Baroin, ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la réforme de l’État, porte-parole du Gouvernement.
Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire.
Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication.
Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des solidarités et de la cohésion sociale.
Maurice Leroy, ministre de la Ville.
Chantal Jouanno, ministre des Sports.

Patrick Ollier, ministre auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement.
Éric Besson, ministre auprès de la ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, chargé de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique.
Henri de Raincourt, ministre auprès de la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de la Coopération.
Philippe Richert, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration, chargé des Collectivités territoriales.
Laurent Wauquiez, ministre auprès de la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé des affaires européennes.
Nadine Morano, ministre auprès du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, chargée de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle.
Marie-Luce Penchard, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration, chargée de l’Outre-Mer.

Pierre Lellouche, secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, chargé du Commerce extérieur.
Nora Berra, secrétaire d’État auprès du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, chargée de la Santé.
Benoist Apparu, secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, chargé du Logement.
Georges Tron, secrétaire d’État auprès du ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l’État, chargé de la Fonction publique.
Marie-Anne Montchamp, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale.
Thierry Mariani, secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, chargé des Transports.
Frédéric Lefèbvre, secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation.
Jeannette Bougrab, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, chargée de la Jeunesse et de la Vie associative.

La nation se demande où ce chemin nous mène
Comme elle a recherché ce bien terrible hymen,
Si l’un seul voudrait tant qu’on lui réponde amen
Tout tribun par le bout du nez les gens promène !

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
14 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
DRAGO
DRAGO
14 novembre 2010 20 h 39 min

a part borloo et rama yade qui sont ejecté p

metameriquee
metameriquee
14 novembre 2010 20 h 45 min

bon bas ca va pas beaucoup changer les chose a ce que je vois …

Anonyme
Anonyme
14 novembre 2010 21 h 08 min

On prend les mêmes et on recommence !

DRAGO
DRAGO
14 novembre 2010 22 h 09 min

a l’exception woerth pres surtout !

Anonyme
Anonyme
14 novembre 2010 23 h 08 min

on dirait le casting d une piece de théatre de mauvais gout…

Ogyne
Ogyne
14 novembre 2010 23 h 18 min

On comprend clairement que c’est plus un gouvernement mais déjà une équipe de campagne pour 2012, c’est triste.

plop
plop
15 novembre 2010 0 h 43 min

vivement 2012, ca va devenir un slogan de ce que les gens pensent …

obsession
obsession
15 novembre 2010 0 h 51 min

Bon. Je crois qu’on a pas vraiment de soucis à se faire pour 2012. Remaniement ministériel, pour l’an et demi qui aurait pu servir à Sarkozy pour se racheter, je trouve que ça ressemble à un suicide, presque collectif. Dans un certain sens, et surtout au vu de ces huit derniers mois, je trouve que c’est (presque) bien fait.

dji
dji
15 novembre 2010 4 h 02 min

D’ordinaire, les gouvernements de fin de mandat vont surtout chercher a retrouver l’adhésion populaire par des actions plus « sociales » histoire de se faire réélire. Vu les gens qui ont été nommés (des frigos vivants) j’ai vraiment du mal à comprendre la stratégie de Sarko. Remarquez ainsi le départ des ministres qui ont eu un peu plus de modération dans leur politique, ou une grande gueule si vous préférez: Yade, Amara, ou Borloo. Et la on signe pour 18 mois avec un gouvernement bien à droite. Donc voila ce qui va se produire: ils ne foutent rien et préparent 2012 en… Lire la suite »

Ogyne
Ogyne
15 novembre 2010 10 h 06 min

Ben dji moi je choisis l’option « politique plus dure que le précédent », je parie que maintenant on va parler plus que de politique sécuritaire , le champs de campagne de sarko quoi…

Dadidou
Dadidou
15 novembre 2010 10 h 14 min

Bruno Le Maire est flippant.

Anonyme
Anonyme
15 novembre 2010 18 h 03 min

Ils sont tous flippants !

qwerty
qwerty
15 novembre 2010 21 h 50 min

… Ouais et???..
ca va nous changer quoi tout ce blablabla ???

d a r t h
d a r t h
17 novembre 2010 2 h 10 min

y’a pas Giuseppe ??? pourtant lui et sa mère monstrueuse sont suffisamment con pour faire partie du gouvernement ^_^