La Cour supérieure du Suffolk convoque un chat comme membre du jury

C’est une première mondiale, ce qui n’est pas sans surprendre les propriétaires du chat en question…

Une famille de Boston a récemment reçu à son domicile une convocation émanant de la cour supérieure du Suffolk (Boston) au nom de Sal, au grand dam de Anna et Guy Esposito, propriétaires de Sal, leur animal de compagnie…

Ce n’est pas sans peine que ces derniers ont tenté d’expliquer la situation ubuesque qu’était la leur, arguant que Sal ne parlait évidement pas anglais, n’était pas citoyen américain ou encore n’avait pas encore dix-huit ans, critères indispensables pour faire partie d’un jury aux Etats-Unis.

Une tentative veine qui, pour le moment, ne dispense pas Sal de son devoir le 23 mars prochain à la cour du Suffolk. Les Esposito pensent que Sal a dû être inscrit par erreur après une question au sujet de la possession d’animaux de compagnie lors du dernier recensement.

En espérant pour ce malheureux chat et le sérieux de la ville de Boston qu’une entorse aux règles en vigueur puisse être possible étant donné le caractère inédit mais absurde de la situation.

Source : CBC News | Via LePost

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Ju
Ju
18 janvier 2011 11 h 36 min

MDRRRRRRRRRRRRRRRRR! la photo est tout bonnement incroyable!

Youss
Youss
18 janvier 2011 12 h 52 min

Il y a vraiment qu’aux états-unis que l’on trouve ce genre de situation… C’est certes l’un des pays les plus fort, puissant et tout ce que l’on voudra.. mais ça restera le pays ou il y a le plus d’handicapés mentaux…
Excellent choix de photo Steve 😉