La délinquance des jeunes issus de l’immigration : la levée d’un tabou : origine sociale ou culturelle ?

Le sociologue Hugues Lagrange, directeur de recherche au CNRS, dans un livre récent (Le Déni des cultures, Seuil, 2010), boucule le « politiquement correct »  s’agissant des origines de la délinquance dans les quartiers des jeunes provenant de

l’Afrique sahélienne. Jusqu’ici, et c’était confortable intellectuellement, les causes étaient extérieures, à rechercher avant tout dans les conditions socio-économiques imposées. Donc, en attendant de changer cet ordre, il importait d’excuser tout comportement déviant, surtout venant des populations issues de l’immigration.

Selon le sociologue, les origines culturelles n’ont pas été prises en  compte dans l’explication du phénomènes des violences. Selon lui, les sociétés humaines sont influencées par la langue, la culture, les conditions de vie et les modèles familiaux. Si la dimension sociale existe, elle n’est pas le seul critère.

Ainsi, à mon sens personnel, et pour prendre un exemple, le comportement machiste de certains jeunes des banlieues ne saurait être imputé aux conditions socio-économiques, mais au passé culturel : il s’agit de la représentation  d’infériorité de la femme dans la religion, la tradition et les comportements familiaux.

En étudiant les statistiques de la délinquance, Lagrange constate que « les adolescents éduqués dans des familles du Sahel sont trois à quatre fois plus souvent impliqués comme auteurs de délits que les adolescents élevés dans les familles autochtones. » On l’a remarqué lors des émeutes des banlieues de l’automne 2005.

Les décrochages interviennent bien avant le collège, souvent dès l’école primaire, voire la maternelle : « Si des écarts de réussite interviennent de façon si précoce, c’est que les contextes de vie dans les quartiers d’habitat social et, sans doute, les pratiques éducatives des familles maghrébines, noires et turques pèsent sur l’acquisition des bases de la langue, de la numération et des premiers éléments de géométrie. »

Ce qui devient déterminant, ce sont les différences de représentations d’origine culturelle concernant les rapports hommes-femmes ou les modèles éducatifs. De ce point de vue, les jeunes originaires des pays du Sahel (Sénégal, Mali, Mauritanie, etc.) rencontreraient plus de difficultés d’adaptation que ceux issus par exemple du golfe de Guinée (Congo, Côte d’Ivoire, Togo, Bénin, etc.)

Dans les familles sahéliennes, de culture musulmane, la tradition familiale repose sur la domination masculine avec des femmes plus jeunes que le mari, le recours à la polygamie, des fratries nombreuses et la présence autoritaire des pères. Or, pour le chercheur, le critère le plus déterminant pour la réussite scolaire reste le niveau culturel de la mère et son insertion professionnelle. Et compte tenu de l’héritage culturel de ces familles d’origine sahéliennes, la mère a un statut nettement dévalorisé, ce qui va influer sur la réussite scolaire de l’enfant et son insertion sociale. Pour lutter contre la défaillance des mères, Lagrange conseille aux pouvoirs publics d’agir en amont, plutôt que d’user de la répression quand il est trop tard.

Dans les quartiers où il a effectué ses recherches ( la banlieue parisienne, notamment avec Mantes-la-Jolie et Les Mureaux, dans les Yvelines), Lagrange a constaté que après le départ des « autochtones » et des classes moyennes maghrébines, l’habitat a été occupé par des familles d’immigrants pauvres venus d’Afrique noire. La disparition d’une frange éduquée de la population a laissé la place à des ghettos refusant la mixité sociale et favorisant une régression « traditionaliste« , souvent en conflit avec le modèle d’intégration républicain. Ce choc frontal provoque en retour une « crispation » de la société française : « Bien qu’ancienne, la cosmopolitisation de notre vie nous prend à contre-pied d’autant que, loin d’être porteuse de modernité, elle introduit dans notre univers des pans entiers de coutumes lointaines, souvent rurales, très décalées. »

Car on ne peut pas tout expliquer comme les « belles âmes » embouchant les trompettes du « politiquement correct » par la xénophobie ou le racisme : cette vision manichéenne héritée du communisme est peut-être satisfaisante pour l’esprit (car proposant une explication simpliste « clés en mains »), mais beaucoup trop sommaire et incomplète.

(Source : Luc Bronner, « Un chercheur lance le débat sur l’impact de l’immigration dans les quartiers ghettoïsés », Le Monde, 14 septembre 2010)


0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
27 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
lachatamarine
lachatamarine
19 février 2011 16 h 33 min

TA MERE !!! l’informateur
t’es pas sur français de souche ici ! pollueur de merde

tu connais l’etat des banlieues toi ? parait qu’il faut carrement un plan marshall tellement c’est a l’abandon , mais meme ça ils preferent lustré ski brille plutot que commencer enfin a nettoyer la merde accumulé .

culturelle mon cul , économique c’est tout

mike
mike
19 février 2011 16 h 40 min

et alors lachamachin tu argumentes quoi là a part des « ta mère »

tu fait honte au jeune toi

lachatamarine
lachatamarine
19 février 2011 16 h 45 min

chui pas jeune connar et jai pas envie d’argumenter avec des fachos de souche

mike
mike
19 février 2011 16 h 48 min

pourquoi ? un français de souche ça te gène ?
développe jeunot ..

lachatamarine
lachatamarine
19 février 2011 16 h 53 min

ouai ça me gene que des français de souche se croient plus français que les français trou de balle

Keeped
Keeped
19 février 2011 16 h 56 min

on en a un !! bravo champion t’es tip top ridicule bravo 🙂

lachatamarine
lachatamarine
19 février 2011 16 h 59 min

t’es vraiment un pollueur keeped tu commence a tous nous les cassé avec ta croisade moyenageuse , t’essaie de convaincre tout le monde de rejoindre ta secte FNique qui pense comme des con quil faut un bouc emissaire immigré responsable de tout les maux dla france …

toi aussi il te faudrai une bonne tarte a la creme dans la gueule

Keeped
Keeped
19 février 2011 17 h 10 min

allez le jeune dégage va danser la Tecktonik :p

repouet
repouet
19 février 2011 17 h 50 min

lachatamarine, il faudrait que tu argumentes un peu pour qu’on puisse comprendre ton point de vue et qu’on puisse tous en discuter.

Belette
Belette
19 février 2011 18 h 39 min

Il me semble que lachatamarine a quand même balancé des arguments (pas développer ok) dans son premier com et il a raison, les cités sont aujourd’hui dans un état lamentable. C’est un peu facile de juger la jeunesse des cités quand on a toujours été protégé par son environnement. On peux pas comparer les jeunes des cités et le reste de la population, c’est incomparable. Aller un peux voir les cités pourries en France (pas celle qui font office de vitrine), et essayer de vous mettre à la place des mômes qui y grandissent. Ces gamins voit très tôt des… Lire la suite »

George
George
19 février 2011 18 h 43 min

Ok, alors pour une fois pas de sodomie, juste sérieusement les rédacteurs d’evo, je veux bien qu’on parle de tout ici, que les racistes essayent de récupérer leurs électorats etc. avec des articles foireux pas de problèmes ça me permet de libérer mes pulsions d’envie de les sodomiser. Mais là sérieusement cet article il est juste tellement moche en lui même que ma bite a perdu une bonne 30aine de centimètre d’un coup.. En gros cet article dit que les personnes d’Afrique noire ont des prédispositions en eux à la violence et que ça n’a rien à voir avec le… Lire la suite »

Keeped
Keeped
19 février 2011 18 h 50 min

belette ton argument peu tenir la route.. mais alors explique moi pourquoi dans les années 80 il y avait autant de cité autant de fils de l’immigration et 100 moins de problème ? je te donne l’exemple de ma cité (berthe La Seyne-sur-Mer mère pour ceux qui connaissent) notre génération blanc arabe et noir ont a tous réussi ! que ce soit en étude pour certain ou en job pour d’autre a l’époque le racisme était déjà là mais chacun savait que pour l’éviter il fallait ce bouger ! maintenant le racisme est trop souvent utiliser comme une protection du… Lire la suite »

Keeped
Keeped
19 février 2011 18 h 52 min

George putain du coup avec tes 30 centimètre de moins ta un vagin profond de 35 centimètre ?
ARRETE UN PEU AVEC TON SBOUB MEC CONTINU A TE STEGUER DEVANT DES SITES 😉

DRAGO
DRAGO
19 février 2011 19 h 46 min

il a quand meme donné un argument de taile lachatamarine (lol ze pseudo ) perso je peux confirmer ayant vecu ma petite enfance dans une cité a rommainville , d’ailleur en primaire on été tous melangé et y’avait pas de probleme de race ou de racaille ( autre epoque ) n’empeche la ou je jouai dans le sable dans les ludopark maintenant y’a des seringues , le terrain est degueulasse , les murs tagger , y’a des trottoirs défoncé , bref rien a bouger depuis a part le temps , et vivre dans cet environnement ça doit pas etre evident… Lire la suite »

DRAGO
DRAGO
19 février 2011 19 h 53 min

« ce qui me fait rie c’est que le discourt des minots dans les cités maintenant c’est je bosse pas pour 1500 euros par mois car je me l ai fait en 2 jour au mieux en bas de l immeuble !! avec ça ta tout compris… » ba ils ont pas tord , mais bon c’est un choix apres , la solution c’est que t’augmente les salaires et tu legalise le cannabis comme ça l’état se fait des thunes tu as un produit controlé et une conso controlé et surtout tu fou toute l’economie souterraine par terre ! on est les… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
20 février 2011 2 h 20 min

Drago, si on légalise le cannabis, des mecs vont en faire de la publicité de masse, à la télévision et sur internet notamment. Ça risque de faire décoller encore plus la consommation, et ça, c’est pas cool.

Mais sinon c’est vrai, ça augmenterait pas mal le PIB… xD

dubstepah'
dubstepah'
20 février 2011 2 h 59 min

à anonyme,

on est déjà tellement assaillit par les pubs que la plupart de tes choix de marques, magasins, objets.. te sont dictés par un inconscient submergé par les pubs.
donc t’as pas de réel choix à la base.
il faudrait encore une fois traiter le sujet en profondeur mais ça c’est trop difficile et chiant pour notre gouvernement.

par contre je reste persuadé que ne serait-ce que la dépénalisation est vraiment nécessaire.
et j’ai pleins d’arguments !!!

ps : minable ce texte.

DRAGO
DRAGO
20 février 2011 3 h 19 min

je pense qu’ils peuvent largement se passer de pub , pas besoin et puis s’agit pas de pousser a la consommation non plus genre comme ils font avec les marques d’alcools fort !

dubstepah'
dubstepah'
20 février 2011 16 h 02 min

la société de consommation rattrape tout, on le vois en californie, il y a tellement de pub pour des offices médicales, des graines de variétés médicinales, etc…
l’homme capitaliste cherchera toujours le profit.

il faut avoir assez de couilles pour fixer des règles concernant la pub et s’y tenir.
mais il faut à côté de ça une réelle information et mise en garde sur la ganja, et pas la désinformation à laquelle on a constamment le droit.

Belette
Belette
20 février 2011 16 h 47 min

@Keeped Dans les années 80, c’est le début des grandes vagues de migrants, la première génération donc qui savaient pourquoi ils partaient de leur pays (parce qu’on dit ce qu’on veut on ne quitte pas indéfiniment son pays par plaisir), et qui avaient l’espoir d’un avenir meilleurs dans les pays occidentaux qui sont, aujourd’hui encore, considéré commes des eldorados par la plupart des peuples des Suds. Aujourd’hui nous sommes à la deuxième/troisième générations, donc des enfants qui sont nés en France mais qui reste d’origine étrangère. J’en reviens à ce que j’ai déjà avancer, ces gamins ont vu les espoirs… Lire la suite »

joey jeremia
joey jeremia
20 février 2011 19 h 20 min

ah! george demande à ce que l’article dégage … c’est surement ça la TOLERANCE vu le nombre d’article faisant l’apologie des anti français qui ont été mis sur EVO, je pense que c’est un peu fort quant à lachatamarine , documente toi, tu verras qu’à l’origine les banlieux etaient faites pour des français, et tant que c’etait que des français qui habitaient dedans, ça allait, ils sont partis car marre de se faire insulter … et maintenant c clair que c’est le bordel. enfin un mec comme lachatamarine permet à lui tout seul de résumer pourquoi le fn est à… Lire la suite »

DEMOLITION MAN
DEMOLITION MAN
20 février 2011 20 h 35 min

JOEY JEREMIA SALE DEBILE. Les banlieues n’étaient pas destinées aux français mais aux classes moyennes. Mais l architecture, la location loin de tout et des centres villes a fait fuir ces classes moyennes. Ca date de l’époque ou beaucoup de monde a accedé à la propriété. Ces familles sont donc parties et pour occuper ces tours de merde on y a installé nos pauvres, pour que les fds dans vos genres ne les voient plus.

dtc
dtc
22 février 2011 9 h 17 min

Ceux qui parlent le mieux de la « banlieue » ce sont ceux qui n’y ont jamais vécu. Banlieues (rouge), HLM, pauvres, immigrés etc..même plat. J’ai connu mon HLM de banlieue ou les seules immigrés étaient Bretons ou Corses. J’ai quitté mon HLM because papa travaillait la nuit, et nous avons réussi à avoir un petit pavillon..toujours en banlieue. Les plus courageux à cette époque, pouvaient quitter les HLM. Les plus fainéants y sont restés. C’est la réalité, à cette époque. Aujourd’hui vous y mettez en plus une population immigrés mal intégrés (pour X ou Y raisons) et des vieux aux retraites… Lire la suite »

dubstepah'
dubstepah'
22 février 2011 17 h 49 min

et paf ! dans ton cul !

Keeped
Keeped
22 février 2011 18 h 54 min

à quand le karcher promis car en France le problème est la concentration de population étrangère et « une seconde génération avec des difficultés d’intégration avérées », parmi les facteurs de tension. Les gens en ont marre. Nous ne sommes pas dans une zone de non-droit dans les hlm ! les incivilités des jeunes des quartiers amènent à des risques de dérives plus graves. Je suis employés municipal et ont a reçu des déchets lancés d’une tour. On nous a crié : « Putain de Français, continuez à nettoyer notre merde ! » ». Sur un des murs de la cité, est écrit le traditionnel… Lire la suite »

Keeped
Keeped
22 février 2011 20 h 27 min

mais mort de rire l admin ou/et modo d’ici

🙂 comment justifier ton comportement clairement orienté ?
PAR CE QUE QU EN JE VOIS CE QU IL FAIT SUR PAS MAL DE SUJET … JE POSTE ICI COMME J AURAI POST2 SUR DEUX TROIS AUTRE SUJET

HA BAH MOI JE SAIS JE NE MET PLUS UN CLIC SUR CE SITE CLAIREMENT COLABO

BYE BYE

gavez vous d insulte c’est mon dernier message ici donnez vous en a coeur joie je serai pas la pour lire

Anonyme
Anonyme
22 février 2011 20 h 30 min

Nique ta mère KeePD, on n’te regrettera pas.