La lettre du PDG de Titan Maurice M. Taylor à Montebourg au sujet de Goodyear

Voici la copie, obtenue par Les Echos, du courrier où le président du groupe américain Titan explique au ministre du Redressement productif pourquoi il n’est plus intéressée par la reprise de l’usine Goodyear d’Amiens Nord.

La lettre en anglais datée du 8 février est adressée à Arnaud Montebourg et dit répondre à un courrier du 31 janvier du ministre demandant à l’américain Titan d’entamer des discussions pour une reprise de l’usine d’Amiens menacée de fermeture.

La lettre en question, traduite par Les Echos :

titanlettremontebourg1 titanlettremontebourg2

maurice

Usine-Goodyear-Amiens-tt-width-604-height-361-attachment_id-362809

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
49 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
cacahuète
cacahuète
20 février 2013 3 h 32 min

et pan dans les dents

Tek
Tek
20 février 2013 3 h 59 min

Pendant sept ans la CGT a refusé toutes les propositions de la direction pour améliorer la compétitivité du site…

boudou
boudou
20 février 2013 9 h 02 min

@ Cacahuete Pan dans les dents! c’est ça écoutons les sirènes du capitalisme! Ouah trop classe ce qu’il à répondu!! nan mais sérieux, ce mec est l’emblème, le cliché de ce qui fait que le monde est en crise et toi tu dis Pan. Heureusement qu’il y à des syndicats (quoi que…) pour défendre nos conditions de travail sinon ils descendraient nos salaires et augmenterais nos temps de travail pour être compétitif envers les chinois. Essayont de progresser plutôt que de se tirer vers le bas. Ca nous dépasse ce qui se passe en haut chez les grands dirigeant et… Lire la suite »

SeriouslyDude
SeriouslyDude
20 février 2013 10 h 06 min

Allo, les ouvriers français sont de gros fainéants. Et ne dites pas le contraire.
Je comprend parfaitement que Titan ne veuille pas d’investir. Le gouvernement ne fait rien pour relancer une véritable productivité et se tourne vers les multinationales pour ramasser les pots cassés ?

C’est comme ça en France. Il le dit parfaitement.

Scandale
Scandale
20 février 2013 11 h 23 min

La France se divise en deux, d’une part, ceux qui veulent de l’innovation, de gros sous et être fier de leur pays. De l’autre, le français moyen syndiqué qui veut la retraite le plus vite possible dans une administration (caricature, et encore…). Même s’il est vrai que ce mec est une tête de con, il dit clairement ce que pensent beaucoup de gens et les syndicats au lieu de les aider vraiment, font juste fuir tous les investisseurs. Ca doit être sympa d’aller visiter une usine à reprendre avec des tags partout et des pneus brûlés devant l’entrée ? Devant… Lire la suite »

Michael J. Fox
Michael J. Fox
20 février 2013 12 h 27 min

Il dit ce qu’il pense mais il fait un peu trop le marseillais sur les conditions de travail des français. Genre on travaille que 3 heures, on bouffe pendant 1 + 1 heure de pause et on discute 3 heures et en plus on dirait que c’est comme ça en France… Putain mais si y’a une usine qui permet ça en France j’y vais tout de suite moi… C’est le discours typique du patron qui met pas un pieds dans son usine et qui arrête pas de raler quand il signe les chèques pour ses employés alors que les biftons… Lire la suite »

Fuck Titan
Fuck Titan
20 février 2013 13 h 51 min

Le mec s’est un capitaliste pur. Il le dit lui même, il préfère payer des chinois pas chère. Faut arrêter de croire que les français sont que des branleurs,on a meilleurs taux de productivité en Europe. J’ai jamais vu dans un entreprise des personnes qui discutent pendant des heures sans rien faire… Ya juste les fonctionnaires pour faire ça lol

PKC
PKC
20 février 2013 14 h 59 min

Vous pouvez dire tout ce que vous voulez, si personne ne « correctionne » ces permanents de syndicats communistes on deviendra communistes – passage obligé : le décrochage économique et la misère après la guerre civile. C’est ça qui nous attend les gens. Messieurs les antis, vous mettriez vos économies dans une boîte laissée aux mains de tels individus au point qu’il est impossible d’espérer faire ne serait-ce que zéro de résultat ? Vous n’avez jamais vu des « ouvriers » travailler 3 heures par jour dans une entreprise. Je peux vous affirmer que c’est monnaie courante dans les entreprises en difficultés, sans parler… Lire la suite »

Marxoucreve
Marxoucreve
20 février 2013 15 h 00 min

Le seul fait que le gouvernement Français intervienne, est déjà condamnable….Si les syndicats valaient quelque chose, les investisseurs négocieraient avec les syndicats…! Or, nos syndicats ne font rien d’autre que de s’attacher à la défense de quelques uns au détriment de la majorité des ouvriers ou des fonctionnaires ( CF , le personnel de la Ville de Strasbourg par exemple)…Une vraie solution : transformer nos petits bourgeois d’ouvriers en véritable révolutionnaires….mais cela rsique de déranger les habitudes….Marx avait raison : nous sommes arrivés aux limite du système capitaliste…il faut donc trouver autre chose, et surtout apprendre aux syndicats à déféndre… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
20 février 2013 15 h 09 min

@Steak Mais c’est pas possible de lire des c*nneries pareilles ! Les « pleurnichards » , comme tu les appelles, ce sont eux qui ont fait tourner cette usine. Certainement pas la direction qui, comme tous les peigne-zizi incapables de justifier autrement leur salaire et leurs faux-frais auprès des actionnaires et investisseurs, dégraisse, ferme des sites, délocalise, et qui désormais a passé le pas de l’insulte ouvertement balancée à l’ouvrier. Excusez la couleur écarlate de mes propos, mais quand un CEO ( ou PDG ) diffame de véritables travailleurs en prétendant qu’ils fournissent encore moins d’efforts que lui, c’est qu’on a atteint… Lire la suite »

SeriouslyDude
SeriouslyDude
20 février 2013 15 h 45 min

Les chinois sont moins cher pour 2 a 3 fois la productivité française. Vous avez le choix : Soit vous payez cher pour un produit de qualité correct ( et non pas ultra top comme tout le monde le pense) avec des délais de fabrications long, soit vous payez quasiment rien, pour une qualité acceptable (Vos iphones et samsung sont créer en chine.) avec une productivité a toute épreuve. Le choix est vite fait. Les français sont des glandeurs pour le reste du monde, c’est un fait. Au moindre changement, on fonce dans la rue en gueulant a la révolution..… Lire la suite »

SeriouslyDude
SeriouslyDude
20 février 2013 16 h 08 min

Des pièces de voitures aux composants électroniques, beaucoup de produits sont fait en Chine.

Les produits français étaient loin d’être parfait hein.. Juste que pour une productivité plus importante, on a plus de produits défectueux. C’est mathématique. Si 10% ont un retour sur une production totale de 50000 produits par mois, le même pays en produisant 10 fois plus aura 10 fois plus de retours..

Génération d’anti-chinois sans comprendre pourquoi on délocalise la bas..

SeriouslyDude
SeriouslyDude
20 février 2013 16 h 10 min

Sachant qu’on ne leur donne pas plus de moyens qu’a nos entreprises, en leur demandant beaucoup plus de travail. Et ils honorent parfaitement leur part du contrat.

SeriouslyDude
SeriouslyDude
20 février 2013 16 h 58 min

Un sophisme ? Non, pas cette fois. Un peu de bon sens et de raisonnement objectif suffit largement. La chine est devenue un des principal producteur mondial. Ils sont dans absolument tous les domaines. De la bijouterie a la pacotille. Les produits de tous les jours les plus demandés au monde sortent de leurs usines. Nombre de produit de luxe (Lingerie par exemple) aussi. Les boites de bonne qualités, ça existe encore. Mais ils sont sur pente descendante. Mais aucun doute la dessus : Les produits chinois sont partout, sans pour que ce soit de la merde, et dans des… Lire la suite »

Tof
Tof
20 février 2013 19 h 11 min

Ce guignol s’est présenté aux élections US sous une bannière fachos d’extrême-droite et il a traité Sarko d’ultra-gauchistes lol…. Quand aux commentaires sur les syndicats et notamment sur la CGT premier syndicat français c’est pitoyable…faudrait pas oublier qu’il y a pas si longtemps on bossait 52 heures par semaine 6 jours sur 7 sans aucun congés et avec un salaire qui suffisait à peine à bouffer, en plus si on gueuler c’était les gendarmes ou l’armée donc un peu de respect pour ces syndicalistes qui sont morts pour que les patrons n’aient pas le pouvoir suprême… ensuite vu le peu… Lire la suite »

Antal
Antal
20 février 2013 19 h 23 min

Il y a 2 grosses parties distinctes dans cette lettre : 1/  » Les ouvriers français sont des branleurs et les syndicats les défendent » C’est pas tout à fait faux, les syndicats vont trop loin et bien souvent mènent des comabts qui n’ont pas lieu d’être (CF : continuer à défendre des fonctionnaires ui ont déjà d’énormes avantages, alors qu’à côté certtains salariées du privé sont surexploités). 2/ et certainement le point le plus interressant : « Vous ne faites rien face aux Chinois » Vrai, 1000% vrai, notre système capitaliste est ainsi fait , on cherche le plus rentable pour amasser… Lire la suite »

Pipo
Pipo
20 février 2013 21 h 44 min

@Anonyme « Les « pleurnichards » , comme tu les appelles, ce sont eux qui ont fait tourner cette usine. « . Oui c’est sûr, tellement ils ont bossés qu’ils vont fermer l’usine. Dans les grosses entreprises et je le vois au boulot (je travaille chez Renault Trucks) les glandeurs sont protégés et effectivement ils travaillent vraiment 3 heures par jour. Chacun aujourd’hui pense d’abord à son confort et comment moins en faire….Le seul qui a sorti un jour travailler plus pour gagner plus on s’est foutu de sa gueule et les syndicats lui ont craché dessus…. Continuons comme cela, la France… Lire la suite »

Kasp
Kasp
21 février 2013 0 h 42 min

Beaucoup d’entreprises françaises réussissent à être compétitives, ça repose sur le marché mais également sur des choix stratégiques. Encore faut-il que cela ne coince pas vis-à-vis des syndicats… Et le cas Goodyear est un parfait exemple : l’ancien délégué CGT fut radié de son syndicat pour avoir céder face à l’accord 4×8 en 2008 (chose qui avait pour but de relancer la compétitivité du site). Le fonctionnement en 4×8 ne sera jamais mis en place. Titan a voulu reprendre l’usine d’Amiens (avec uniquement un effectif de 500 personnes), mais a fini par lâcher prise face aux blocages du nouveau leader… Lire la suite »

anonymous
anonymous
21 février 2013 10 h 32 min

DRAGO, le chevalier blanc gaucho. (LOL) Et il ferra quoi ton peuple en colère, s’il n’y a plus d’industrie en face à saccager? J’adore ces donneur de leçon, qui au même titre que nos têtes syndicalistes, impose leurs règles sociales, mais non pas les couilles de monter leur propre société en s’appliquant à eu mêmes, à la lettre, ses même règles. Les syndicats français, n’ont plus aucune crédibilité, a force d’être systématiquement « contre ». Il suffit de voir leur moyenne d’age pour comprendre leur mission première: « On touche surtout à rien, on garde tous nos acquis (même ceux qui n’ont plus… Lire la suite »

mec
mec
21 février 2013 13 h 31 min

J ai 40ans , j emmerde le travail ,je bosse le moins possible , je suis tres heureux en tres bonne santé , ma femme est magnifique on s aime , j ai des activités sympa ……blablabla Le travail ne sera jamais ma priorité dans ma vie . J aime la vie et je crois qu elle me le rend bien. SI tu veux travailler comme un con , 35h par semaine pour 1500 euros , soit, fais-le , je ne te critique pas ,a chacun sa vie et ses priorités , mais critiquer les gens comme moi qui pense… Lire la suite »

MixCafrine
MixCafrine
21 février 2013 16 h 57 min

Peace Mec !

Kagemusha
Kagemusha
24 février 2013 2 h 09 min

Les Ricains sont des gros cons. Surtout en entreprise.
S’il rachètent toutes nos boites, c’est qu’ils ont un énorme marché intérieur très chauvin, le meilleur des protectionnismes.

DG
DG
22 octobre 2013 16 h 20 min

Bjr, Nous sommes en octobre 2013, et l’affaire Goodyear refait surface. J’ai lu avec attention les commentaires de chacun, de steak à Drago et les autres. Depuis prés de 10 ans je crois, la France à perdu prés de 500 000 emplois dans l’industrie. En Allemagne les syndicats négocie en France les syndicats disent « Non », je crois que c’est la , la différence. 500 000 emplois, c’est ± 1 million de personnes qui vivent de ses emplois. Si il y avait eu négociation, nous aurions conservé combien d’emploi 50% voir 60%, cela représente pas mal d’usine. Si nous commencions par… Lire la suite »