La lettre d’une étudiante, Clara G., à François Hollande

Voici la lettre ouverte d’une étudiante à la Sorbonne de 20 ans parue dans Le Point, qui fait le buzz sur la toile.

la-fameuse-lettre-ouverte

« Monsieur le Président de la République,

D’abord, je me présente : Clara G., 20 ans, étudiante en deuxième année d’histoire à la Sorbonne. Si je vous écris, c’est pour vous expliquer pourquoi j’aimerais faire ma vie ailleurs qu’en France. Comme une majorité de jeunes Français, d’ailleurs, à en croire les résultats de ce sondage Viavoice pour W-Cie publié en avril. A la question : « Si vous le pouviez, aimeriez-vous quitter la France pour vivre dans un autre pays ? », 50 % des 18-24 ans et 51 % des 25-34 ans ont répondu oui, contre 22 % pour les personnes âgées de plus de 65 ans.

Vous voyez, les temps changent. Mes grands-parents soixante-huitards avaient eu la tentation de la révolution, j’ai la tentation de l’expatriation. Mes grands-parents, qui coulent aujourd’hui une retraite heureuse dans leur petite maison de campagne du Limousin, rêvaient de transformer la société française, je ne songe qu’à la fuir.

Cela va sans doute vous choquer, mais d’abord pour des raisons fiscales. Pas les mêmes que Jérôme Cahuzac, je vous rassure, mais simplement parce que je n’ai pas envie de travailler toute ma vie pour payer des impôts dont une bonne partie ne servira qu’à honorer les 1 900 milliards d’euros de dettes que votre génération nous a aimablement légués en héritage. Si ces emprunts avaient au moins servi à investir et préparer l’avenir du pays, si j’avais l’impression de pouvoir en profiter un peu, cela ne me poserait aucun problème de les rembourser. Mais ils ont seulement permis à votre génération de vivre au-dessus de ses moyens, à s’assurer une protection sociale généreuse à laquelle je n’aurai pas droit. A s’offrir des vies, j’allais dire « pépères », mais j’ai peur que le mot vous froisse.

Mon travail et mes impôts vont devoir également payer vos retraites que vous n’avez pas pris la peine de constituer, et puis aussi tous les frais de santé et de dépendance de toutes ces personnes âgées que vous allez devenir et qui, dans moins de vingt ans, seront majoritaires dans le pays. Du coup, que me restera-t-il comme argent pour vivre convenablement et élever mes enfants ? J’ai lu il y a quelques jours une étude de l’économiste Patrick Artus qui m’a fait un peu froid dans le dos : « Avec la faiblesse de la croissance potentielle et compte tenu du vieillissement démographique,écrit-il,les jeunes français ont la perspective de subir une stagnation continuelle de leur pouvoir d’achat pendant leur vie active. » Avouez que ce n’est pas un projet de vie très réjouissant.

Mais le plus déprimant, c’est de savoir très exactement de quoi sera faite ma vie si je reste en France. Une fois mes études terminées, une fois mes beaux diplômes inutiles obtenus, je rejoindrai sans doute d’abord les rangs fournis des jeunes chômeurs avant d’enquiller pendant des années les stages et les CDD. Je serai, comme le disent les spécialistes, je crois, la « variable d’ajustement » d’un marché du travail qui a choisi délibérément d’exclure les jeunes pour protéger les salariés en CDI bien en place. Avec ces petits boulots précaires et mal payés, il me sera impossible de convaincre un banquier de m’accorder un prêt immobilier pour m’acheter un appartement à Paris. Et si jamais, par une sorte de miracle improbable, je venais à gagner beaucoup d’argent, je sais d’avance que non seulement je devrais en reverser l’essentiel au fisc, mais que cela me vaudrait aussi l’opprobre général de mes concitoyens et votre mépris personnel.

Voilà pourquoi, Monsieur le Président, je songe à quitter la France. Pourquoi aussi votre – au demeurant charmant – ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, devrait moins se préoccuper des dangers de l’immigration que des menaces de l’émigration de la jeunesse du pays. Je partirai où ? En Allemagne peut-être, dont vous dites tant de mal, mais qui a l’air d’être un pays qui a confiance en lui. Ou alors plus loin, au Canada, en Australie. Ou dans un pays en développement. En Afrique, pourquoi pas ?

Car – c’est aussi ce qu’indiquait le sondage Viavoice – je suis comme l’ensemble des jeunes Français. Je ne vois pas du tout la mondialisation comme une menace, mais plutôt comme une chance. Mais ce n’est sûrement pas dans une France qui fait tout pour s’en protéger, où vos ministres et camarades socialistes passent leur temps à dire qu’elle constitue un mal absolu, que je vais pouvoir en profiter. Alors, oui, j’ai envie d’aller vivre dans un pays où il y a de la croissance, où les salaires augmentent, où être riche n’est pas considéré comme un péché mortel, un pays surtout où l’on a le sentiment à la fois individuel et collectif que demain sera meilleur qu’aujourd’hui.

Vous me direz que je manque du sens le plus élémentaire de la solidarité nationale, que je suis affreusement matérialiste et parfaitement égoïste. C’est sans doute un peu vrai. Mais mon égoïsme n’est rien en comparaison de l’égoïsme dont ont fait preuve vos prédécesseurs et vous-même, qui avez sacrifié notre génération en gaspillant l’argent public pour ne pas avoir à prendre de décisions difficiles.

Je me disais quand même, Monsieur Hollande, que vous alliez faire « bouger les choses », que vous alliez redonner un peu d’espoir à une jeunesse qui ne peut pas s’en passer. Je m’aperçois aujourd’hui qu’en fait, malgré vos grands discours enflammés sur les jeunes, en un an la France a vieilli de dix ans. Qu’elle se rabougrit, se fige, se crispe, s’aigrit à toute vitesse. Quel dommage ! Quel gâchis !

Voilà ce que tenait à vous dire, Monsieur le Président, la mauvaise citoyenne que je suis et l’expatriée qu’il me tarde d’être. »

Source : Le Point

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
122 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
tweetos
tweetos
6 mai 2013 9 h 43 min

Et Pan !
Je ne suis pas de droite, ni de gauche, ni des extrêmes, mais j’ai un peu le même ressenti qu’elle.
Bien que Hollande ne sois pas du tout le seul responsable de l’Etat financier du Pays, c’est bien lui qui disait « Moi, Président »…
Le voilà aujourd’hui à la barre, c’est son choix, son rêve. A lui de montrer que c’est un chef de file courageux et de prendre note de la lettre de cette demoiselle.

Doug
Doug
6 mai 2013 9 h 51 min

Elle a qu’à se tirer, ça fera une casse couilles de moins.
C’est le discours à la mode ça, être anti Français.
Proposer des idées surtout pas.
Parce que c’est quoi son alternative à cette connasse à part se tirer pour laisser les gens se démerder??

Frédéric
Frédéric
6 mai 2013 10 h 04 min

C’est ce que j’ai fait il y a déjà 18 mois, quitter la France.
Mais moi c’était pour une autre cause. C’était lorsque la France sombrait dans le fascisme, sous le régime de Sarkozy. Quand la France était montrée du doit par les divers organismes des droits de l’homme.

dxe
dxe
6 mai 2013 10 h 14 min

ouai,je me casse dans quelques mois aussi, démerdez-vous les gars 😉

biulki
biulki
6 mai 2013 10 h 27 min

Qu’elle se barre, les rats quittent le navire, c’est lettre est le fruit d’une réflexion très égoïste. En gros, si elle s’en sort, je laisse les autres crever ! Elle a qu’a écrire cette lettre à ses parents et ses grand-parents.

Tarabian
Tarabian
6 mai 2013 10 h 31 min

Mouais … On m’avait fait le coup il y a quelques années également, en me disant,  » Le Canada , c’est le paradis « . Étant croyant et désirant accéder au paradis, je me suis dit pourquoi pas 🙂 Pour me rendre compte finalement que c’était assez banal ( malgré une énorme avance en terme de management au travail il faut le reconnaitre, et un peuple hyper sympa ) , et ennuyeux au possible. Je critique la France autant que je ne l’adore. Mais à chaque fois que je la quitte, elle me manque, c’est curieux non ? Nous avons une… Lire la suite »

...
...
6 mai 2013 11 h 11 min

Je la soutien, On vie est mourront a nourrir les politiciens Pff … comme elle le dit quel dommage ,

Nonyme
Nonyme
6 mai 2013 11 h 35 min

J’aurais bien aimer vivre dans l’ancien Paris, à une autre époque. C’est vrai que maintenant, à part voir que le mauvais côté, on ne vois rien d’autre, excepté si on a les moyens. Quitté la France ? Sans problème, mais il faut les bagages. Un minimum financier pour payer les papiers, l’administration et un minimum pour ne pas arriver les poches vides. Pis si le pays nous manque, on peut toujours y revenir pour passer une semaine de vacances et se dire que finalement c’était pas si mal de partir. Beaucoup de choses à dire sur ce sujet mais ce… Lire la suite »

Tonydarko
Tonydarko
6 mai 2013 11 h 52 min

A l’inverse de cette demoiselle, j’ai passé toute mon enfance et ma scolarité à l’étranger. Maintenant je bosse en France, mais il est vrai que le contexte actuel (qui ne va, et n’ira pas en s’arrangeant) me donne l’envie de repartir aussi sec……

Anonyme
Anonyme
6 mai 2013 12 h 01 min

Elle a bien raison de partir, le matraquage fiscal effectué pour sauver les membres à court terme est un véritable puit de désespoir pour tout jeune ou entrepreneur français…

Cela peut être tellement plus simple ailleurs qu’il vaut mieux résider ailleurs pour être fiscalement plus souple (et profiter de la vie… oui ça existe) et rendre visite assez régulièrement à sa famille en France pour apprécier ses bons côtés…

C’est juste dommage qu’avec notre potentiel nous n’ayons pas une politique capable de l’exploiter !

Vindious
Vindious
6 mai 2013 12 h 03 min

c’est exactement ce que j’ai fait il y a un an
je me suis barré de la France pour le Québec
et je ne regrette pas du tout

BU
BU
6 mai 2013 12 h 04 min

Ouai.. enfin bon avec son diplôme d’histoire en carton ( surement dû aux discours des fameuses  » de-conseillère » d’orientation qui s’acharne a dire  » choisissez un métier qui vous plait qui vous passionne ne surtout pas penser aux revenus ni aux débouchées  » ) elle va surement pas gagner des milles et des cents donc elles ne paiera pas d’impôt comme 50 % des français. Donc elle a tout à gagner en restant ici.

Amz
Amz
6 mai 2013 12 h 17 min

C’est ce genre de personne qui à 50 ans ou plus reviendront pour profiter de la France pour son système médical, son système de remboursement, la commodité des transports (certes dégradé) mise en place par la « génération dépensière » comme dit dans son monologue égoïste. C’est aussi bien surement cette vieille génération qui dégrade les biens publiques ? Oui, la France a peut-être vécu au dessus de ses moyens pendant longtemps. Alors oui nous avons une dette colossale, mais cette dette augmente encore aujourd’hui avec l’aide de cette personne qui écrit cette lettre. Il n’y a pas de bonne ou de… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
6 mai 2013 12 h 30 min

Amz tu vies dans un petit cocon idyllique 🙂 Mais tu as le droit de croire que se faire sodomiser en France et payer la race d’impôts pour nourrir les politiques c’est affronter le problème et contribuer à résorber une dette créée de toute pièce par des systèmes complexes banquiers/politiciens… Choisir le bonheur là il convient mieux à ses attentes n’est pas une fuite d’un système mais au contraire une réussite… après chacun sa perception ! La France est gérée de façon à ne pas déclencher de révolution, il faudra attendre des années encore… d’ici là, le choix est vite… Lire la suite »

tonreup
tonreup
6 mai 2013 12 h 33 min

la meuf pense qu’a son pouvoir d’achat et fait des étude d’histoire ca prouve k’elle est un peu conne ou kelle voulais profité du systeme mais quand elle a compris kel sera pas millionaire en devenant prof d’histoire en ZEP elle a decidé de se barrer et quand elle aura raté sa vie a l’autre bout du monde (parce ke son diplome qui sert a rien en france lui servira a rien en Australie ou ailleurs) elle reviendra en france pour gratter un rsa ou un taf dans l’education nationale… si la france par en couille c’est bien sur a… Lire la suite »

enrico
enrico
6 mai 2013 12 h 47 min

C’est le discours d’une gamine de 20 ans donc CQFD.

ps: c’est pas avec des études d’histoire que tu trouvera du travail en France…ni ailleurs d’ailleurs.

george
george
6 mai 2013 13 h 17 min

C´est un vilain fake, le fruit des vilains jeunes de l´ump, avec Sarkozy « elle » n´avait pas envie de se casser ? si « elle » était honnéte elle aurait dû écrire sa lettre á ses parents : cher papa, chère maman…je me casse vous me faite chier.

Anti-pimbèche
Anti-pimbèche
6 mai 2013 13 h 19 min

J’ai dû arrêter de lire cette lettre au deuxième paragraphe. Quand cette jeune bourgeoise refoulée traite de la dette qui a permis à ses parents de « vivre pépère ». Mais pourrait-on lui rappeler que sans cette dette, ses parents auraient probablement avorté l’idée même de la mettre au monde, quand bien même, elle aurait travaillé comme femme de joie plutôt de faire l’intellectuelle en apprenant l’histoire (qu’elle ne doit pas bien connaître soit dit en passant).
Bref, encore une jeune révolté qui ne comprend rien au monde qui l’entoure. Arrêtes de regarder nabilla et regarde toi un peu mieux

Kagemusha
Kagemusha
6 mai 2013 13 h 30 min

Ouais, ben, faire venir des milliers d’immigrés africains, ça n’aide pas à se sentir en France. Alors, l’idée, c’est peut-être de payer les retraites des soixante-huitards sur le carreau, certes, sauf que c’est encore plus suicidaire : – 1 parce qu’il n’est pas dit qu’un jour ces Immigrés, à force d’être victimisés ET montrés du doigt, fassent un énorme bras d’honneur à la Madoff à notre système de paiement des retraites. (Rq, déjà, pour financer les retraites, il faut bosser) – 2 afflux d’immigrés, afflux de consommateurs, c’est en partie aussi la théorie cachée des politiques, sauf que le premier… Lire la suite »

Quai20
Quai20
6 mai 2013 13 h 35 min

Si elle a la chance de trouver un boulot qui lui plait elle verra que la vie n’est pas si moche en France. Qu’elle parte un peu en expat’ en Afrique comme elle le dit , pour relativiser un peu.

Anonyme
Anonyme
6 mai 2013 13 h 49 min

Je ne pense pas que le bonheur s’obtient sur les dos des autres… On peut simplement réussir en apportant une vraie valeur ajoutée à autrui, par son expérience ou des éventuels produits qui leurs apportent (donc à leurs avantages) qqch de concret. Le problème, la logique du matraquage fiscal oblige l’entrepreneur a salopé son boulot, à recherché le maximum de rentabilité court terme pour survivre…. Donc oui la France est un beau pays pour ceux qui veulent toucher un RSA et profiter de la sécu, mais c’est une vrai poids pour l’entrepreneur, vraiment. Il suffit de tester un peu ailleurs… Lire la suite »

Michael J. Fox
Michael J. Fox
6 mai 2013 14 h 03 min

« il me sera impossible de convaincre un banquier de m’accorder un prêt immobilier pour m’acheter un appartement à Paris »

Cette phrase la décrédibilise d’un coup sec. Un appartement à Paris… comme si Paris c’est primordial pour vivre. J’ai envie de le lui jeter des œufs pourris à la gueule.

Anonyme
Anonyme
6 mai 2013 14 h 05 min

Ma solution pour les vieux : plus d’aides ni de secu passé 75 ans pour les faire crever un peu plus vite. J’espère qu’un gouvernement y arrivera un jour.

You
You
6 mai 2013 14 h 07 min

C’est là qu’Hollande répond par texto  » OSEF « 

Antal
Antal
6 mai 2013 14 h 49 min

Casse toi pauv conne !

Anonyme
Anonyme
6 mai 2013 15 h 13 min

« Je m’aperçois aujourd’hui qu’en fait, malgré vos grands discours enflammés sur les jeunes, en un an la France a vieilli de dix ans. »

La personne qui a écrit ce monologue de sait rien, ni ce qu’il se passe vraiment en France, ni le français. Et donc pour en revenir sur le font, la droite est au pouvoir depuis des années. Merci et adieu sotte.

« en fait » = cheville à des milliards de faux arguments

http://www.canalacademie.com/ida7635-Mais-au-fait-a-quoi-sert-en-fait.html

Edouard_au_pied!
Edouard_au_pied!
6 mai 2013 15 h 32 min

Si cette conne paie ses étude une bouchée de pain, c’est bien grâce à l’état, alors si elle est foutu de gagner de l’argent plus tard (j’en doute vu son faible niveau rédactionnel), alors elle sera foutu d’être solidaire.

Encore une fausse lettre, écrite pas un/une admiratrice de la droite..

apo
apo
6 mai 2013 15 h 53 min

ah tout ces gauchistes qui ne rêvent que d’une chose : LE PARTAGE
Et bien continuez de partagez entre vous la misère puisque c’est la seule chose que vous savez produire.
Laissez donc les gens intelligents faire ce qu’ils veulent, où ils veulent !!

Laurent FARAG
Laurent FARAG
6 mai 2013 16 h 34 min

Vu de Belgique, c’est surtout le commentaire d’une gamine qui s’ignore de droite, mais qui raisonne autour de son nombril, et sur base exclusivement individualiste… … c’est marrant de voir comme, même en étant étudiant en histoire, on s’imagine pouvoir se passer de l’héritage de ses pères… et elle, que laissera-t-elle comme héritage à ses pairs ? Rien à l’entendre puisque la fuite est sa solution… … la bobo attitude peut-être de droite, elle en est la preuve… vouloir mieux, pour elle et son nombril, sans se rendre compte qu’elle a déjà le cul dans le beurre en tant que… Lire la suite »

Naodann
Naodann
6 mai 2013 16 h 39 min

– Si on est pour la mondialisation, pourquoi menacer de quitter ton pays d’origine et le médiatiser ?!? Partez, et laissez-nous entre gens médiocres ! (envoyez-nous quand même une carte postale d’Afrique, c’est pour notre collection de cartes « Le bon vieux temps des colons »… si vous choisissez plutôt l’Allemagne, préparez vos pièces jaunes, puisqu’il y a encore plus de pauvres qu’en France !) – « …permis à votre génération de vivre au-dessus de ses moyens » ?!? Ah bon ? Mais c’est pourtant peut-être grâce à cette génération que vous avez eu la chance de faire des études… Lire la suite »

Mystère
Mystère
6 mai 2013 16 h 41 min

Ce que je peux juste constater parmis tous les messages , c’est que vous n’avez pas asser de recul je vois que vos belles paroles pleines de rage vous confortes dans vos camps. Regardez-vous vous mêmes et demandez-vous simplement si vous êtes juste. Si vous le pensez c’est que vous ne réflechissez pas asser. Je ne vous critique pas chers français. Ce que nous voulons tous c’est une France en bonne santé comme on pourrait le dire. Arretez de dire que cette jeune personne est nombriliste , égoiste vous nous dites ça mais vous , vous sentez vous si patriotique.… Lire la suite »

Michael J. Fox
Michael J. Fox
6 mai 2013 16 h 52 min

Moi ce qui m’interpelle, ce sont ces supposés courriers qui sont postés par des citoyens lambda au président, au 1er ministre ou je ne sais quel député et qui se retrouvent subitement dans la presse. Est ce que c’est le président lui même qui après l’avoir lu (ou plutot l’avoir fait lire à ses nombreuses secrétaires) l’a fait parvenir au Point? J’en doute fort… Donc c’est forcément la petite parisienne qui à envoyé un double au Point pour faire le buzz. Qu’a-t-elle tiré de cet échange? Y a-t-il même un accord entre elle et le Point? Tout ce que je… Lire la suite »

zeze
zeze
6 mai 2013 17 h 08 min

Mon dieu, qu’elle est naïve !

niko83000
niko83000
6 mai 2013 20 h 03 min

Pourquoi écrire une lettre aussi longue pour dire qu’elle va s’expatrié? Ferme ta gueule et casse toi. Je suis expatrié et j’en fais pas des caisses.

nzb
nzb
6 mai 2013 20 h 20 min

Cette lettre ouverte est en faite un édito politique, écrit par un éditorialiste du Point, just sayin’

Greg
Greg
6 mai 2013 21 h 40 min

A Nous tous, Je trouve ces réactions absolument outrageantes… Quand je vois l’ignorance dans laquelle nous vivons en France….toujours a faire « virtuellement » et entre nous, la morale aux autres pays du monde…. Mais combien d’entre nous ont réellement vécus dans d’autres pays????? en dehors , bien entendu, de séjours luxueux de 15 jours au club med…. Pour vous en dire un peu plus a mon sujet, je viens d’une famille de classe moyenne, jamais dans le besoin, jamais à l’aise non plus…..j’ai étudier la médecine durant 5 années, j’ai eu mon concours de première année du premier coup, sans trop… Lire la suite »

snipe960
snipe960
6 mai 2013 23 h 07 min

vivre est-ce chère en France oui/non
ce loger en France pour un français est difficile oui/non
trouver un job en France est facile oui/non

un bon politicien vous vendra le oui et le non en ajoutant de la nuance
mais les pauvres connaissent une réponse et les riches en connaissent une autres c’est l’écart entrent ces 2 catégories 1/100 ou 1/10000000 qui compte donc dominant dominer j’en appel a une trêve solennelle
ou primerai un semblant de pseudo égalité que je crois écris sur quelque bâtiment en France
je sais je rêve comme beaucoup bientôt beaucoup trop

vinch
vinch
6 mai 2013 23 h 27 min

Clara .. like a boss !

Paul
Paul
6 mai 2013 23 h 37 min

http://www.madmoizelle.com/reponse-clara-francois-hollande-164451.

Cette lettre est tellement abjecte que cela en frôle la perfection.

Axel
Axel
6 mai 2013 23 h 59 min

La lettre (pas la réponse) est tellement abjecte que cela en frôle la perfection. J’aime, Merci Paul. Bonjour, Axel – 32 ans et explorant le monde de l’expatriation depuis le mois de Janvier…en Espagne! Je n’ai pas souhaité me flageller en venant ici, bien au contraire. J’aimerais tellement inviter Clara à boire une sangria pour discuter et lui montrer ce que c’est que d’être Espagnol en 2013…J’aimerais tellement que Clara comprenne que ce n’est ni au Canada, ni en Australie qu’elle a le plus de chance d’apprendre sur les fondamentaux de sa condition, mais bien ici ou en Italie, car… Lire la suite »

Greg
Greg
7 mai 2013 0 h 43 min

@Drago! Tu ne dois pas bien comprendre…. j’ai envoyer chier 5 ans de medecine pour la bonne raison que j’ai eu la possibilité de vivre de ma musique! et de carrément pouvoir aller en vivre ailleurs…. Non pas que la médecine ne me plaisait pas mais simplement que la musique encore plus! Le pognon je m’en fou, je vis pas pour le pognon, mais il faut du pognon pour vivre! Et toi si tu avais le choix??? medecin ou musicien en sachant qu’en plus tu gagne plus en tant que musicien? bein tout comme moi tu aurais choisi la musique!… Lire la suite »

greg
greg
7 mai 2013 1 h 09 min

Quant a ta reflection on ne peut plus stupide…. : « je sais pas si tu te rend compte que tu as été tres privilegié , 5 ans de medecine jpeux te dire que c’est pas possible pour tout le monde financierement ! » ou « quand je te lis je me dis que y’en a qui se plaignent alors qu’ils ont deja tout !!!!!!  » Tu apprendras que non ce n’est pas de l’argent jeter par les fenetre etant donner que grace a ces 5 ans de medecine je peux exercer le metier d’infirmier par exemple! Quant a mes convictions hippocratiques ne… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
7 mai 2013 1 h 35 min

Il faut se détourner de la politique, de l’argent, de l’économie, tout cela est trivial, c’est de la pure fiction. Il faut préférer l’art, la contemplation et la méditation : c’est dans ces zones là qu’on saisit la vérité, le réel. La politique est limitée, enfermée dans sa rationalité. L’art n’a pas de borne.

Expat o Quebec
Expat o Quebec
7 mai 2013 1 h 43 min

Et bien moi aussi j’ai immigré au Canada, et je peux vous dire que cest la plus belle decision que j’ai pris !!! Je ne regrette abolument rien, cela fait bientôt 5 ans que je vis dans mon nouveau pays, en 2 ans, je suis devenu proprio d une baraque avec piscine, et un beau terrain, jai progréssé tres rapidement au boulot,on ma donné ma chance et auj. je gagne quasiment le triple que ce que je gagnais en France pour (plus ou moins) le meme type d’emploi que j’avais ! Bref tout n est pas parfait mais en France… Lire la suite »

DRAGO
DRAGO
7 mai 2013 3 h 24 min

c’est une question de gout tout ça , tout est relatif ! le canada c’est tres joli je dis pas le contraire , mais bon apres faut aussi supporter les doudounes moins 30 degré quand on y vit , moi perso si je devais choisir un endroit pour y vivre j’irai plus en thailande par exemple faut pas faire d’angélisme non plus , genre la france c’est pourris et c’est mieux partout ailleur c’est faux ! la verité des uns n’est pas celle des autres hein ^^  » Et tu oublies de préciser que la bas tu n’as pas a… Lire la suite »

travail
travail
7 mai 2013 12 h 05 min

de toute facon les jeunes a part se defoncer et critiquer alors qu ils n ont jamais bossé
avant de payer des impots ils faut gagner de l argent en travaillant mais ca c est plus compliqué c est tellement plus facile d ecrire des lettres .
pauvre france qui se degrade et tout le monde dit que ca vient de nos politiques

Topaloff
Topaloff
7 mai 2013 13 h 53 min

Demago quand même. Grace a qui elle peut étudier a la Sorbonne sans dépenser un rond ? Grace a qui elle peut se faire soigner sans dépenser un centime ? Hollande n’est en rien responsable de la dette, ce sont les gouvernements précédents qui en sont responsable. Elle veut partir en Allemagne ? Au Canada ? Elle n’a pas l’air au courant que dans le premier pays, les femmes sont les plus touchées par la précarité, que le salaire minimum n’existe pas et qu’elle pourra être payée comme un stagiaire français en statut de CDD. Si elle aime travailler elle… Lire la suite »

Phil
Phil
7 mai 2013 14 h 16 min

Bon vent à cette jeune fille. Amuse-toi bien dans ce charmant « pays » qu’est l’Afrique ! Etudiant en histoire, elle devrait demander conseil à Sarah Palin au sujet de l’Afrique…

Un nana qui trouve Manuel Valls charmant a un sérieux pet au casque. D’autant qu’avec une formation en histoire, elle envisage l’Australie et le Canada, pays dotés d’un passé très riche : pour eux, 1450 c’est la préhistoire…

Avec tous ceux qui partent (ou qui « menacent » de le faire…), on finira par avoir de la place pour ceux qui veulent y venir. Le principe des vases communiquants…

Anonyme
Anonyme
7 mai 2013 14 h 32 min

A vouloir éliminer à tout prix Sarkozy, vous avez oublié l’essentiel : la compétence !!

k3b4b
k3b4b
7 mai 2013 15 h 22 min

Je sais pas ce que tu prends Greg, mais je veux la même chose 😀 « tu sais la bas aussi tu peux te faire soigner gratuitement….et oui l’hopital publique existe aussi la bas…. » Ah bon? Merde alors, ça doit être le côté pédant, arrogant, sous-évolué et tout ça qui me révolte à la lecture d’un étron digne du lâché de Sénégalais d’après le café-clope du matin. Remettons donc les pendules à l’heure place, ainsi les moutons seront bien gardés: 1/ Les Etats-Unis sont le dernier pays industrialisé à avoir adopté la couverture sociale universelle, en 2010, sous Obama. 2/ Cette… Lire la suite »