La Malédiction de l’or noir


Comment le pétrole détruit notre environnement.

Notre société est dépendante du pétrole. Mais les dommages, que la production pétrolière entraîne pour l’environnement sont largement inconnus ou sont passés sous silence.

Mardi 28 juin 2011 à 20h40, ARTE à montré les documentaires: « BP en eaux trouble » et « Carbonisés – Les pétroliers ennemis du climat ».

Deux reportages sur ​​le pétrole, le pouvoir et la corruption.


 

BP en eaux troubles

 

Le 20 avril 2010, le complexe pétrolier “Deepwater Horizon” est
détruit par une explosion.

 

 

La marée noire qui en résulte est considérée comme
l’une des pires catastrophes environnementales de l’histoire.
Enquête sur la multinationale BP.

D’après les conclusions du Congrès américain, l’un des principaux responsables de ce désastre écologique est la multinationale BP. Les dégâts massifs sur l’écosystème de la région, que l’on impute au groupe, sont dus, pour la plupart, à de simples négligences, ou au non-respect des règles de sécurité élémentaires.

Greg Palast, l’un des chefs de file du journalisme d’investigation américain, enquête depuis vingt ans sur les pratiques du géant pétrolier. Ses périples l’ont mené du golfe du Mexique aux nouveaux territoires convoités par BP dans la partie arctique de l’Alaska, puis vers l’une des régions les plus polluées au monde, celle des champs pétrolifères d’Azerbaïdjan.

Son enquête prouve que le groupe a parfois usé de méthodes pour le moins douteuses afin de s’arroger des contrats juteux.

Le prochain est déjà scellé : jouissant de la bénédiction de leurs États respectifs, BP et l’entreprise publique russe Rosneft ont signé un accord permettant l’exploitation de puits de forage situés en Russie arctique.


Documentaire de James Brabazon et Greg Palast
(Royaume-Uni/Allemagne, 2011, 52mn)
Production : Fresh Productions


 

Carbonisés – Les pétroliers ennemis du climat

 

Des groupes pétroliers brûlent le gaz naturel généré durant le processus d’extraction et provoquent des dégâts massifs sur l’environnement.
Un scandale ignoré du grand public.

Lorsque l’on extrait du pétrole, une immense quantité de gaz naturel est acheminée vers la surface du globe. Or, au lieu de l’utiliser à bon escient, les compagnies pétrolières brûlent cette précieuse matière première, considérée aujourd’hui comme une ressource énergétique primordiale pour l’avenir.

Ce processus dit de « gas flaring » fait disparaître chaque année l’équivalent du tiers des besoins européens en gaz naturel, tandis que 400 millions de tonnes de gaz à effet de serre sont relâchées dans l’atmosphère.

Si ce sont surtout les populations de pays africains comme le Nigeria qui pâtissent de l’exploitation pétrolière, la Russie, plus gros fournisseur de pétrole de l’Europe, est championne du monde en matière de gaspillage de gaz naturel.

Pourquoi les compagnies pétrolières du monde entier
brûlent-elles sans vergogne ces précieuses ressources ?
Et surtout, pourquoi personne ne semble-t-il s’en soucier ?


Documentaire d’Inge Altemeier (Allemagne, 2011, 52mn)
Production : Altemeier und Hornung Filmproduktion

 


ANNEXE:

L’extraction de pétrole ne stoppera pas brutalement du jour au lendemain. La production suit une courbe en cloche : elle passe par un maximum puis décline inexorablement de manière irréversible.

 

Ce dont il est question, ce n’est pas la fin du pétrole !! 

C’est quand le pic de production mondiale aura-t-il lieu et
à quand la fin du pétrole bon marché.

Il n’y a pas de miracle à attendre quand à la quantité de découvertes de nouveaux gisements facilement exploitables qui est négligeable.

La production stagne depuis peu et parvient difficilement à suivre une demande qui continue de croître.

Nous sommes la civilisation du pétrole et nous allons entrer en phase de récession économique. Contrairement aux chocs pétroliers de 1973 et de 1979 qui étaient avant tout politiques, celui qui s’annonce est d’ordre géologique. Il est donc durable et irréversible.

 

1/4
2/4
3/4
4/4

 


Guerre ou pas guerre pour le contrôle de la production du pétrole,
nous sommes définitivement sortis de l’ère du pétrole à bas prix,
et cette tendance ne peut aller qu’en s’aggravant.

Pic de Pétrole et Décroissance Yves Cochet


 

 


0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
dtc
dtc
30 juin 2011 10 h 56 min

Que le prix du pétrole reste élevé…permettra de trouver plus de pétrole.
Certaines explorations deviennent rentable.

ça promet des forages n'importe ou !
même dans des zones naturelles, protégés.
(Alaska etc)

ps : comme d'hab "good job" Krylau.

mygo
mygo
30 juin 2011 16 h 48 min

Vous les relisez vos articles ? Non honnêtement, c'est très mal écrit et bourré de fautes.

"C’est quand le pic de production mondiale aura-t-il lieu et
à quand la fin du pétrole bon marché."

Absolument pas correct. Bon article cependant. 😉