La Marseillaise : polémique autour des paroles

« Qu’un sang impur abreuve nos sillons » : c’est le fameux passage polémique de l’hymne national français, qui aurait essuyé les critiques de bon nombre de personnalités parmi lesquelles Jamel ou encore Lambert Wilson. Explications et décodage des paroles de La Marseillaise.

Dans l’esprit commun, la phrase « Qu’un sang impur abreuve nos sillons » semble signifier que le sang impur est celui des armées étrangères. D’où les fameuses critiques, sur ce chant désigné comme sauvage ou encore raciste.

En fait, à en croire certains spécialistes, il n’en est rien. Le « Sang impur » désignerait en fait le sang du peuple français, impur par opposition à l’époque au sang des Nobles, jugé comme pur.

Ainsi, le « sang impur » serait donc bien celui des gens du peuple, qui prenaient les armes contre les armées royalistes. C’est ce sang là qui, dans l’hymne national, abreuve les sillons (tranchées creusées lors des batailles), et nourrit donc les terres françaises.

Ainsi, il ne reste plus que l’aspect guerrier de La Marseillaise qui semble déranger certains, bien que cette facette-là lui donne, je trouve, un côté patriote et motivant, contrairement à d’autres hymnes beaucoup plus déprimants.

L’un des plus beaux hymnes du monde n’est donc en aucun cas raciste.

27 commentaires

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez ce post !