La phrase de l’année de Drauzio Varella, Prix Nobel de médecine, fait le buzz

https://www.eteignezvotreordinateur.com/wp-content/uploads/2011/10/drauzilio-varella.jpg

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
samolo
samolo
31 octobre 2011 18 h 40 min

Whoao
Très bien dit.

Crasy
Crasy
31 octobre 2011 20 h 40 min

Yes! We want this !

Etanercept
Etanercept
2 novembre 2011 23 h 09 min

Attention à ce qu'on lit car à priori : c’est beau, mais c’est faux ! Car justement, les thématiques préférées de la recherche clinique et du médicament sont des pathologies fréquentes, chroniques et qui arrivent dans des pays riches. Alzheimer est typiquement la pathologie chronique par excellence. Quand on va traiter un malade, on va le soigner des années et des années. Et en plus, il est généralement nord-américain ou européen. Il est donc riche et il peut payer ! C’est donc la typologie pour laquelle les efforts de recherche dans le développement des médicaments sont considérables ! Enfin, pour… Lire la suite »

Jean Pierre Herlant
Jean Pierre Herlant
3 novembre 2011 23 h 43 min

C'est vrai Etanercept, que les mecs qui se font refaire la verge et les nanas les seins sont tous africains ou américains du Sud.
Le principe de la phrase c'est le poids de l'argent dans une mesure quantitative, de la dépense.

Francis
Francis
2 mai 2014 16 h 51 min

Seul hic , il n’a jamais reçu de prix Nobel….Alors pour le reste…peut être pour donner plus de poids on se sert de son nom…Et d’un prix fictif…