La sextape de Hyon Song-wol engendre une folle rumeur sur la toile

2013082901321_0

Cette chanteuse nord-coréenne, ex du séduisant Kim Jong-un, aurait été condamnée à mort pour s’être filmée en plein ébats sexuels, ce qui viole les lois anti-pornographie de Pyongyang.

Il faut savoir que la jeune femme avait eu une histoire d’amour avec le leader nord-coréen il y a dix ans.

52nd anniversary of the Songun Revolutionary leadership, Pyongyang, Korea - 26 Aug 2012

C’est le site d’actualités sud-coréen Chosun Ilbo qui est à l’origine de cette histoire : la chanteuse pop ainsi que son mari et une dizaine d’autres musiciens auraient été arrêtés le 17 août pour avoir violé les lois anti-pornographie du pays, accusés d’avoir réalisé une sextape. Toujours selon ce média sud-coréen, la vidéo se serait plutôt bien vendue, jusqu’en Chine.

Du coup, ils auraient été exécutés à la mitrailleuse trois jours plus tard sous les yeux de leur famille.

Voici deux prestations musicales de Hyon Song-wol, à défaut de la sextape, qui semble introuvable :

http://www.youtube.com/watch?v=LB_BHlEcqKM

Cette histoire n’est pas sans rappeler la fausse rumeur au sujet l’entraîneur de l’équipe nationale de Corée du Nord qui avait fini en prison suite au parcours chaotique de son équipe à la Coupe du Monde 2010 et à la grosse défaite contre le Portugal de Ronaldo.
Tout le monde avait cru cette à cette news mais la FIFA avait ensuite mené une enquête pour démentir cette fausse information.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Shinji
Shinji
2 septembre 2013 17 h 13 min

Bcp de désinformation sur la Corée du Nord !!

Anonyme
Anonyme
2 septembre 2013 21 h 12 min

Quel beau gosse!