La Tomatina de Buñol 2009

Des milliers de participants viennent chaque année des quatre coins de la planète pour en découdre lors d’une bataille de tomates urbaine…

La création de cette fête est très bien narrée par wikipédia :

Tout a commencé en 1945, quand les jeunes de l’époque se rencontraient sur la place du village (Buñol), où l’on fêtait la Tomatina, au passage des autorités du village, la bande musicale, et les « Géants », un groupe de ces jeunes qui voulait participer, avait provoqué une bousculade. Un des participants tomba, et, révolté, a frappé tout ce qui était devant lui, ce qui a fait que tout le monde a commencé à se battre…

Le destin a voulu que, tout près, il y ait un petit commerce de légumes, les jeunes n’ont pas hésité à utiliser les bonnes tomates ! Par contre, ils ont dû payer les dégâts ensuite.

Cette « bataille » n’a pas été oubliée, un an après, le même mercredi du mois d’août, les jeunes se retrouvent encore une fois sur la place, mais, cette fois, ils amènent leurs propres tomates, ainsi avait commencé la deuxième bataille des tomates, qui a été dissoute par la police.

Les autorités du village se sont toujours opposées à cette célébration connue comme « la journée de la Tomatina », mais, sous une forme ou une autre, la festivité a eu lieu. Le conseil municipal de Buñol a décidé, après une période d’interdiction de 7 ans, d’autoriser la gigantesque bataille de tomates dans les années 1970 pour stimuler le tourisme.

Et donc, hier, mercredi 26 aout a eu lieu la tomatina 2009, l’occasion de vous faire partager les clichés de cette fete assez surréaliste et déjanté qui se déroule dans la province de Valence en Espagne.

Niveau règle du jeu, voici comment cela se présente:

  • Les bouteilles sont interdites ainsi que tout objet pouvant provoquer un accident.
  • Il est interdit de déchirer les tee-shirts.
  • Les tomates doivent être écrasées avant d’être lancées !
  • Attention au passage des camions (qui déversent des tonnes de tomates abimées qui ne peuvent pas être proposées a la vente).
  • À la deuxième détonation, on arrête la bataille.

Ci-dessous les fameux clichés:

Il faut savoir que la ville de Bunol a une population d’environ 9000 habitants qui se voit multiplié par quatre lors de la tomatina, avec environ 40 000 personnes qui déambulent à travers la cité espagnole. Environ 100 tonnes de tomates sont vidées par camion benne chaque année, ce qui provoque donc a gros bordel dans la ville, transformant cette derniere en une veritable ratatouille de béton.

Cette année il n’y a eu aucun blessé lors de la joute d’une heure, qui a malgré tout fait quelques victimes, mais niveau insolation seulement, puisque vous avez pu apercevoir que tous les participants sont torse nu.

Bref ces photos mon mis la tomate à la bouche et je suis très tenté par cette fête assez originale, cela change de Bayonne ou Pampelune…

Source: Ladepeche.fr, Wikipedia, tomatina.es.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
19 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
27 août 2009 22 h 36 min

Hardcore, mais ça doit être tellement bon!

NoeLiSte
NoeLiSte
27 août 2009 23 h 05 min

TRop fun 🙂 qu est ce que j aimerais etre a leur place.
Par contre attention AU !!VOMI!! :Noel:

YO
YO
27 août 2009 23 h 16 min

Mmm ca doit etre trop agréable d’avoir du coulis de tomate dans les oreilles 😀

grosnul.fr
28 août 2009 0 h 59 min

Alors que certaine personne meurt de faim, d’autre s’amuse avec la nourriture.

Meme si les tomates ne sont pas aussi consistants que le riz ou les pattes, c’est du vrai gaspillage.

yoshipower3.sky
yoshipower3.sky
28 août 2009 2 h 35 min

putain grosnul.fr tu fais c***r bordel de m****l. J’ espere que tu plaisante, sinon va continué ta partit de scrable avec tes chats

shabz
shabz
28 août 2009 4 h 50 min

Pas mieux.. ferme ta grande.. ça te fera du bien

Vraiment pas envie d’argumenter j’pense que avec des réflexion comme

ça, c’est peine perdue..

fabien
fabien
28 août 2009 10 h 15 min

« Attention au passage des camions (qui déversent des tonnes de tomates abimées qui ne peuvent pas être proposées a la vente). »

Je suppose quelles doivent être pourries.

Putain rien que certaine photo ca me donne la gerbe, par contre ca doit etre sympa d’y participer.

grosnul.fr
28 août 2009 10 h 39 min

C’est quoi ces insultes gratuites ?

Inutilite
Inutilite
28 août 2009 11 h 09 min

Arrêtez de vous faire la guerre, même sur un sujet à prendre au second degrès ! C’est une tradition ancestrale cette fête. C’est même pas de la nourriture ! Si vous connaissez un peu les productions annuelles de tomates en Espagne, et ce qui est réellement consommée, vous verrez qu’il en reste largement assez pour fête ce genre de truc 😉

grosnul.fr
28 août 2009 11 h 42 min

@Inutilité.

Bon je cherche pas la guerre mais tes arguments ne valent rien…

http://www.paperblog.fr/967064/la-tomatina-la-guerre-des-tomates-a-valence/

tu verras le passage ou il cite :  » C’est sûr, la Tomatina est un gaspillage massif de tomates… Surtout que l’Espagne n’est pas le producteur numéro 1.  »

Ah aussi

http://gdesplac.free.fr/index.php/?tomatina-et-la-famine-n-existe-pas

« vous y trouverez des tonnes de tomates, bien mures, certes mais consommable, ,’intérêt touristique passe avant l’interet de la vie des Hommes, »

Sur ce …

Itou
Itou
28 août 2009 11 h 43 min

Notre monde tourne vraiment à l’envers:

* 100 tonnes de tomates déversées dans la ville… Si ces 100 tonnes de tomates, même abîmées n’avaient pas été produites, cela aurait été autant moins d’eau, d’énergie gaspillés alors que des centaines de milliers d’humains n’ont pas accès à l’eau potable, à électricité, à de la nourriture…
* quelqu’un le fait remarquer (grosnul) et il se fait insulter…

grosnul.fr
28 août 2009 11 h 51 min

Merci Itou,

Je suis d’accord qu’on perdure les traditions mais tout ce qui est corrida, tomatina. Je ne comprends pas l’intérêt si ce n’est qu’une grosse attraction touristique et faire passer les intérêts touristique avant les intérêts de l’Homme.

Tapez « tomatina gaspillage « 

Kem
Kem
28 août 2009 13 h 00 min

bah on chie bien dans l’eau potable…le problème est globale…quant aux gens qui participent à ce genre d’événement, ils ont perdu toutes dignités car en y participant ils le cautionnent point barre. Ils sont juste trop bête pour le comprendre car si personne n’y venaient ces conneries cesseraient

Anonyme
Anonyme
28 août 2009 13 h 18 min

C’est vrai! Chions tous dans la rue et buvons dans les toilettes!

Licio
28 août 2009 16 h 46 min

Et dire qu’il y a aussi des SDF en Espagne (OUI JE SAIS il y en a dans tous les pays).
Mais pourquoi ne pas leur donner une partie plutot qu’avec les traditions ridicules

spanishman
spanishman
28 août 2009 17 h 42 min

Fabien a raison, ce sont des tomates qui étaient destinées à être jetées car pourries. C’est une fête de ma région, des gens viennent du monde entier rien que pour y participer, perso c’est pas le genre de trucs qui me font triper mais rien de choquant là dedans(à part quand y’a des connards qui en profitent pour déshabiller les nanas dans la foule.

Kem
Kem
30 août 2009 3 h 13 min

ouais mais ça par contre c’est du bon, ca ca me fait marrer

KEMP
KEMP
31 août 2009 19 h 29 min

les trucages des films gores , c’est pas si compliqué