La vente de cartables pare-balles connaît un boom après la tuerie de Newtown

Marché lucratif que le cartable pare-balles vendu en moyenne entre deux et trois cents dollars l’unité…

Jusqu’à aujourd’hui, et comme le commun des mortels j’imagine, j’ignorais l’existence d’un tel marché, aussi perturbant soit-il. Pourtant celui-ci connait une réelle expansion, les tragédies et la stupidité du monde actuel aidant. Ainsi, la firme américaine Amendment II, qui commercialise des gilets pare-balles à destination de la police et de l’armée, a introduit il y a six mois une nouvelle gamme de produits afin de se repositionner sur le marché : celui des gilets pare-balles pour enfants…

La société commercialise trois sacs à dos disposant d’une armure réalisée à partir de nanotubes de carbone, et dont l’esthétique ne s’écarte pas d’un iota de ce qu’il est possible de trouver dans le commerce : l’un se réservant aux adolescents et les deux derniers aux enfants (image d’illustration ci-dessus).

Selon le PDG de la boite, s’il ne peut se fendre d’un nombre exact, les ventes de sacs à dos connaissent un boom depuis la tragédie qui s’est produite dans l’école primaire du Connecticut, le volume des ventes ayant été triplé.

Cette société originaire de Salt Lake City n’est d’ailleurs pas la seule à se tailler une part du gâteau de ce marché florissant (et plus que discutable il va sans dire), puisqu’une demi-douzaine d’autres sociétés exploitent le filon et jouent sur la peur du public en agitant l’épouvantail de Columbine.

Ici, Bullet Blocker, une société concurrente de Amendment II.

La concurrence se veut d’ailleurs palpable chez ces cousins pas si lointains des marchands de mort qui, toujours avec le même argumentaire rigoureusement axé sur la peur, redoublent d’une ingéniosité marketing méphistophélique. La societé LaRue Tactical mise, elle, sur la portabilité en proposant une simple tablette offrant les mêmes avantages qu’un sac à dos dit pare-balles, à la différence qu’il est possible de la glisser dans n’importe quel sac/sacoche.

Quid du temps qu’il faudra avant son arrivée en Europe ?

Source : MotherJones

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
18 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Doritos250
Doritos250
19 décembre 2012 18 h 58 min

C’est débile ça doit peser super lourd en plus pour bien démolir les vertèbres du gamin et c’est la sécu qui se frotte les mains

Jean Talus
Jean Talus
19 décembre 2012 19 h 50 min

Les lobbies américains détenant les armes à feu sont tellement au dessus du gouvernement donc intouchable, qu’une fois de plus on constate qu’il est plus facile de pondre des pseudo palliatifs qu’au lieu d’attaquer le problème en frontal. Welcome sur terre !

snipe960
snipe960
19 décembre 2012 21 h 35 min

j’aime beaucoup l’idée de je m’occupe des conséquences pas des causes oul’important c la form + to ke le fon

Juju
Juju
19 décembre 2012 22 h 02 min

Le problème des nanotubes de carbones c’est qu’ils sont dangereux à une exposition prolongée, car, ils peuvent détruire les cellules du corps. Par exemple, lors d’une expérience, des scientifiques ont mis en contact les nanotubes avec la bactérie Escherichia coli et, une heure après, les bactéries ont été tuées car leur membrane a été détruite (Ref : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/chimie-1/d/les-proprietes-anti-microbiennes-des-nanotubes_12809/) Au final, c’est pas un problème de poids vu que c’est un matériau plutôt léger (6 fois plus léger que l’acier), mais plutôt un problème au niveau de la santé des enfants car ce matériau peut leur causer des problèmes.D’un coté, ils… Lire la suite »

Jess
Jess
19 décembre 2012 22 h 16 min

Ben a quel moment ils sont en contact avec ? c’est pas dans une membrane isolante?

(Et qu’est ce que quelques mort contre le privilège de pouvoir se protéger avec une arme a feu?)

Anonyme
Anonyme
19 décembre 2012 23 h 37 min

@Ratelo :comment tu te la pète!

oqp
oqp
20 décembre 2012 3 h 05 min

les professeurs armés, maintenant ça ! ils sont graves quand même

Nounours
Nounours
20 décembre 2012 12 h 12 min

Ce qui est sur Ratelo c’est que tu es étudiant en science et non en littérature ! C’est sur qu’il n’y a pas de quoi se la péter quand on écrit comme un enfant de cm2, moi aussi je t’en PRIE (et non « prit »), arrête de vouloir donner des leçons ! Tu souffre d’un complexe d’infériorité C’est Ca ? (tu as vu avec deux « C » et pas deux « S » c’est mieux!). Pour ce qui est de toi qui suis la « voix » des études je ne savais pas que les études pouvaient parler ! bon courage pour suivre ta voie scientifique,… Lire la suite »

Ratelo
Ratelo
20 décembre 2012 14 h 33 min

Ah ! un deuxième menuisier qui s’est senti offensé sa fait plaisir d’avoir autant d’attention focalisé sur moi 😀 (pour ce qui est de l’orthographe, je m’en branle considérablement s’est bien connu les médecins ne savent pas écrire 🙂 J’pourrais dire que tu te la pète aussi en reprenant mes erreurs d’orthographe mais je ne le fait pas, car s’est normal pour un littéraire de reprendre les autres, mais sa me fait plus rire qu’autre chose, dans la vie il faut de tout, des littéraire nul en science, des scientifique nul en littérature ou si t’es fortiche, bon dans les… Lire la suite »

Nounours
Nounours
20 décembre 2012 14 h 54 min

C’est vrai tu viens de te faire troller comme un petit noob ;). Je ne me prétend pas littéraire, c’est juste que quand on fait quelque chose autant le faire bien ! Toi aussi en tant que « scientifique » tu devrais ! La grammaire n’est pas une science mon ami, vois ça comme de la bienséance pour éviter à ceux qui te lisent de se faire du mal ! Encore si le fond de ton commentaire rattrapait sa forme désastreuse, là il n’y a ni le fond ni la forme…. En tout cas j’adore les scientifiques qui ont un doctorat en… Lire la suite »

Pierre
Pierre
21 décembre 2012 10 h 02 min

Cela s’écrit gilet « pare-balles »