L’Administration française, cette maison qui nous rend fous

Good Monique, un trio humoristique prometteur

Nous sommes en 2014. Et pourtant, à l’ère du numérique, il nous arrive quand même de devoir provisionner plusieurs jours pour imprimer, signer, rassembler de la paperasse parfois introuvable, pour le compte de cette bureaucratie mécaniste qu’est l’Administration française.

Ce qui a donné l’idée aux Good Monique, dont je vous parlais dans ce post, d’en faire un sketch qui, parfois, est même plus soft que la réalité.

Faire Simple, la boîte à idées pour réformer l’Administration française

Face à cette lourdeur qu’est l’Administration Française, le gouvernement actuel a eu l’idée l’été dernier de mettre en ligne un site, intitulé Faire Simple, qui récolte les idées des internautes pour simplifier les démarches. L’objectif : supprimer la paperasse inutile et les tracas administratifs qui empoisonnent la vie des Français.

Les internautes avaient jusqu’au 15 septembre dernier pour soumettre leurs idées. 1.000 contributions ont été déposées. Parmi elles, la simplification du vote par procuration, celle du rattachement des enfants à la Sécurité sociale ou encore la possibilité de déclarer les arrêts de travail en ligne.

Côté dirigeants, certains fonctionnaires tentent, selon Capital, de faire bouger les lignes, entre fusion, numérisation et écologie.

L’Administration Française, une lourdeur absurde, voire kafkaïenne ?

Le célèbre site satirique Le Gorafi n’a pas manqué de faire le rapprochement entre l’Administration Française et… Kafka. Résultat : un article à la verve toujours aussi inspirée, et que l’on vous recommande chaudement.

Ce ne sont d’ailleurs pas les premiers à tourner en dérision l’administration française. Déjà en 1976, cette indémodable scène des 12 travaux d’Astérix, montrait comment une simple formalité pouvait se transformer en calvaire administratif.

L’Administration française est également un thème récurrent chez le rappeur Orelsan, qui la dépeint en des termes peu reluisants, dans une diatribe anti-sociale intitulée « Suicide social », ou encore dans le morceau « Si seul ».

Adieu ma nation,
Tous ces incapables dans les administrations
Ces rois de l’inaction
Avec leur bâtiments qui donnent envie de vomir
Qui font exprès d’ouvrir à des heures où personne peut venir
Béééh, tous ces moutons pathétiques
Changent une fonction dans leur logiciel
Ils se mettent au chômage technique

Les murs du trésor public doivent être remplis d’amiante
J’ai mal au crâne quand on me parle de remplir mes fiches à temps

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments