L’affaire Madoff pour ceux qui n’ont rien compris

La décision du procès de Bernard Madoff sort le 29 Juin, en attendant voici quelques explications utiles.

  (Bernard Madoff : ancien président de « Bernard L. Madoff Investment Securities »)

Pourquoi dit-on que Bernard Madoff a commis la pire des escroqueries de toute l’histoire de la finance ?

Il y a deux raison très simples :

– La première (la plus importante) est que cette escroquerie a bénéficié de la globalisation : elle est devenue elle même globale, c’est à dire que de nombreux clients aux quatre coins du globe ont été touchés par le « virus » Madoff. C’est pour cela qu’on désigne Madoff comme le symbole de la finance globalisée « pourrie » : celle qui peut tout faire circuler, les bons produits comme les mauvais.

– La deuxième raison est que Madoff  était un génie en communication : il savait rassurer ses clients. « Oncle Bernie » comme on l’appelait passait pour un homme modeste et simple, presque froid. Il avait fondé son business sur sa très grande respectabilité : même les clients méfiants qui tentaient de savoir ce qu’il manigançait s’adoucissaient devant lui : en d’autres mots il avait une tchatche hors du commun. Il avait réussi a  tromper les plus grands en se créant une image élitiste : il faisait mine de refuser les entrées d’argent chez lui pour créer un désir d’appartenir au « club ». 

MADOFF A ANEANTI LA NOTION DE CONFIANCE.  

 

Comment marche l’arnaque ?

Elle est connue sous le nom de chaîne de Ponzi (le nom d’un italien qui a utilisé la même méthode). Madoff faisait du 15% (environ), c’est à dire qu’il prétendait rendre 115€ à un client qui lui en donnait 100.

Voilà comment il faisait au lieu de spéculer normalement :

Au lieu de placer l’argent en bourse pour qu’il fructifie, Madoff utilisait l’argent de ses nouveaux clients pour le donner aux premiers. En d’autres termes les 15 euros de gain sur les 115 venaient de l’argent des autres.

CETTE METHODE EST AUSSI APPELLEE CAVALERIE (car il faut toujours courir après les nouvelles entrées d’argent pour rembourser les clients anciens!)

Par conséquent, les estimations du marché selon « Bernard L. Madoff Investment Securities LLC » (le nom de son fonds d’investissement) étaient du vent pour occuper les clients et faire illusion. Pour la même raison, sa réputation de visionnaire génial qui comprenait mieux que quiconque le marché, était infondée. C’est pourquoi on dit souvent qu’il a détruit le principe de « faire confiance ».

Il faut aussi savoir que Madoff ne recevait pas directement l’argent de ses clients. Les nouvelles arrivées d’argent dans l’arnaque passaient par des intermédiaires « rabatteurs » (ou feeder funds) chargés de trouver des investisseurs chez Madoff. Ce système permettait de ne pas avoir à justifier directement ses agissements, les intermédiaires – eux mêmes ignorant l’arnaque et souvent eux même clients de Madoff – faisaient de la pub à Madoff auprès des clients.

On dit aussi que la famille de Madoff faisait partie de la police des marchés financiers (SEC) et que cela l’aurait aidé mais on ne sait toujours pas comment.

 

Pourquoi tout le monde voulait adhérer au «Club Madoff» ?

Ce que détestent les financiers c’est le risque et l’incertitude. Madoff leur offrait des gains croissants et très très peu volatiles (c’est à dire que d’une année sur l’autre les gains étaient très réguliers). Pour un financier une courbe comme celle ci-dessous est de l’or en barre et c’est celle des performances de Madoff :

On remarque bien l’absence de volatilité! (c’est un gage de sûreté)

Pour quelqu’un de méfiant, ce genre de courbe est absurde car le risque « zéro » n’existe pas mais Bernard Madoff inspirait une confiance aveugle.


Pourquoi l’arnaque s’est-elle arrêtée?

C’est très simple. Schématiquement, a cause de la crise, les clients de Madoff (des grosses fortunes qui ont eux même parfois des entreprises) sont en difficultés parce que leurs affaires se portent de plus en plus mal (les gens n’achètent plus ou les banques ne prêtent plus). Ces clients décident alors d’utiliser l’argent qu’ils ont placé chez Madoff pour résoudre leurs problèmes. Puis la suite est simple à comprendre : si Bernie Madoff n’a plus assez d’argent dans ses caisses pour rembourser les quelques clients qu’il lui reste, le scandale éclate et il est obligé de révéler ses pratiques.

Conclusion, tant que l’arnaque marchait, personne ne posait de question et dès qu’un grain de sable s’est inséré dans la mécanique, l’ensemble a éclaté.

 

 

Voici une video expliquant très bien le contexte et le personnage : 

 

Amir Weitmann, l’auteur de l’affaire Madoff (les secrets de l’arnaque du siècle) explique comment cette arnaque a pu durer si longtemps

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
11 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Colas
25 juin 2009 8 h 28 min

Respect à lui! Franchement monter une telle arnaque :-p

K
K
25 juin 2009 9 h 26 min

Welcome back Papy-Madoff, euh… Malin… Bravo pour cet article, tu mérites mieux que les « -36 % » dont tu es crédité dans le top des posteurs du site 😉

UnMec
UnMec
25 juin 2009 10 h 26 min

C’est un systeme pyramidale.
C’est vieux comme le monde…

Déglingo doner
Déglingo doner
25 juin 2009 10 h 34 min

Je trouve vraiment que ce mec est un génie et au fait pas mal l’article

ahaha
ahaha
25 juin 2009 11 h 02 min

tres bon article 🙂

Pierrot
Pierrot
25 juin 2009 11 h 19 min

Total respect pour Madoff: le gars a réussi a bâtir pendant 40 ans un systeme qui rapportait, basé uniquement sur son génie de la finance….et son lot de naifs, de credules et d’imbeciles.
Quand on est malade rien ne sert de s’enerver sur le thermometre 😉
(cela etant c’est un escroc et il doit payer pour ce qu’il a fait, un peu comme le heros de « Attrape moi si tu peux »: c’est des voleurs, mais on les aime bien ;-))

Papy-Malin
Papy-Malin
25 juin 2009 12 h 57 min

Merci, content que cet article vous plaise!

Steve
Steve
25 juin 2009 13 h 18 min

Bonne article 😉

Saint John
Saint John
26 juin 2009 1 h 12 min

Merci Pierrot pour ton com inutile comme dhab…

maroub
14 octobre 2009 22 h 13 min

En fin de compte Madoff n’a rien gagné sauf des commissions l’argent s’est déplacé d’un investisseur à l’autre non????????????????????????????????????????????????????????