Lancement d’un nouveau concept : Come4, le porno humanitaire (Vidéo)

Sauver les animaux et la planète tout en matant du X, tel est le projet novateur de ces deux Italiens.

Seulement voilà, pour mener à bien leur projets, les deux compères ont besoin de fonds, et comme les banques sont toujours à la ramasse sur les projets viables comme les projets bidons, ils ont déjà réuni 2 881 dollars (2 225 euros) et estiment avoir besoin d’un peu plus de 12 000 sur la plateforme de collecte de fonds Ulule.

Et voici la présentation de leur projet révolutionnaire…ou pas :

Si tout se passe bien, Come4 devrait ouvrir en 2013…

Via Liberation

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
yas
yas
23 septembre 2012 14 h 48 min

encore une foutaise

willage
willage
23 septembre 2012 15 h 22 min

haaaa lanny barbie, je suis un de ses fans 🙂

Manu
Manu
23 septembre 2012 18 h 43 min

Si j'ai bien compris le concept ils veulent créer une taxe écologique pour les films pornos achetés sur internet c'est ça ?

Philou
Philou
23 septembre 2012 18 h 50 min

S'ils avaient juste voulu créer un site porno, ils auraient eu l'argent facilement. À mon avis, c'est l'humanitaire qui est derrière qui fiche tout par terre.

MisterProvoc
MisterProvoc
23 septembre 2012 21 h 51 min

> S’ils avaient juste voulu créer un site porno

P'tit Philou d'après toi c'est gratuit de créer un site digne de ce nom et de le garnir de vidéos ? C'est pour cela qu'il faut des sous.

Manu
Manu
23 septembre 2012 23 h 17 min

Rectification faîte: on protège les animaux grâce à l'argent récolté par les publicités du site. Par contre on a pas le droit aux vidéos zoophiles du coup.

Faride
Faride
24 septembre 2012 3 h 04 min

Ce site sent la raclure de bidet.

Le chieur
Le chieur
24 septembre 2012 9 h 25 min

Pour sauver les animaux il faudrait plutôt les faire participer aux tournages, c'est complètement bidon comme projet.

grit
grit
24 septembre 2012 13 h 48 min

Branlons utile, branlons citoyen !