Lapsus : Brice Hortefeux et son fichier des empreintes génitales

Au tour de Brice Hortefeux de commettre un lapsus

Le dimanche n’est finalement pas le meilleur jour pour la communication des hommes politiques, c’est aujourd’hui le tour du ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, qui commet lui aussi un lapsus concernant le fichier des empreintes digitales de la police nationale. Après sa copine Rachida Dati, qui confond inflation et fellation, le ministre de l’Intérieur nous parle des empreintes génitales…

Pas facile de s’y reconnaître en effet entre les très nombreux fichiers dont se servent les forces de l’ordre, et Brice Hortefeux, un vrai boute-en-train, vient de nous en inventer un autre, celui des « empreintes génitales » !

Cet article est issu de la Tribune Libre. L’opinion exprimée n’engage que son posteur, et en aucun cas l’équipe rédactionnelle du site.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments