L’arabe se popularise parmi les étudiants américains

De plus en plus d’étudiants américains s’attellent à l’apprentissage de la langue arabe, leur nombre a été pratiquement multiplié par sept en un peu plus de dix ans…

Selon une étude publiée ce mercredi et relayée massivement par la presse en ligne, l’apprentissage de la langue arabe a fait un bond de 46% l’année dernière dans les universités américaines par rapport à 2006.

La Modern Language Association (MLA) nous apprend donc que le nombre d’inscrits s’est élevé cette année à 35.000 dans les universités US, dépassant l’engouement du russe ou encore du latin, et s’érigeant du même coup à la huitième place des langues les plus usitées par les étudiants américains.

Le nombre d’inscriptions à des cours d’arabe a pratiquement doublé entre 98 et 2002, passant de 5500 à 10.584 après les attentats du 11 septembre. Un emballement en net progression avec donc 35.000 inscriptions l’année dernière.

L’espagnol restant évidemment la langue indétrônable aux Etats-Unis, avec pas moins de 865.000 inscriptions l’année dernière et une légère augmentation de cinq pour cent depuis 2006. Les langues asiatiques connaissent aussi un regain d’enthousiasme avec une progression de 19% pour le coréen et 18% pour le chinois.

Les langues européennes ne sont pas en reste, puisque l’étude indique également une augmentation de 5% de nouveaux inscrits pour la langue française avec 216.000 inscriptions pour l’année 2009.

L’étude qui couvre quatre-vingt-dix-neuf pour cent des universités américaines s’appuie sur les nouvelles inscriptions, et non sur le nombre total d’étudiants suivant des cours de langue.

Source : LeMatin.ch

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
19 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
azz
azz
8 décembre 2010 22 h 41 min

en France ils pourraient l’apprendre à peu de frais

tonreup
tonreup
8 décembre 2010 22 h 46 min

c mieu pour se faire comprendre dans les colonies

f desouche
f desouche
9 décembre 2010 0 h 59 min

à quoi consiste se poste ? à accuser, se moquer, c’est ça !

Anonyme
Anonyme
9 décembre 2010 1 h 31 min

ouai si ça peut faire chier les connard de souche moua ça me va hihihi

pas glop
pas glop
9 décembre 2010 2 h 32 min

Quelqu’un sait les raisons d’un tel engouement ?

maintendue
9 décembre 2010 3 h 41 min

Rien à foutre! Qu’ils apprennent n’importe quelle langue, que cela soit l’arabe, le serbe ou le papou, c’est encore un débat à deux balles qui va dégénérer et qui va surtout occuper les esprits des masses pendant qu’à coté, il se passe des choses très très graves qu’il vaut mieux occulter de l’actualité! Vous avez pas vu sur TF1? Le principal sujet au JT c’est la neige, et les véritables infos, elles sont passées ou?

Franchement, vous prenez pas la tete avec ces histoires qui pousse au racisme certains, à la violence d’autres, et regardez l’important, il n’est aucunement là!

malcom
malcom
9 décembre 2010 6 h 41 min

plus facile pour dicuter apres ^^

khaled
9 décembre 2010 11 h 19 min

Mr maintendue.
Je vous partage vos angoisses: la neige, les problèmes graves que traverse notre république. En revanche, j’attire votre attention que le problème de la neige est passager et aucun lien avec l’éducation de nos jeunes, puis, découvrir l’autre. La culture n’a ni frontières, ni couleurs et ni races. L’éducation et découvrir l’autre freine la violence et met terme à l’affrontement entre les jeunes qui vivent chacun retranché dans sa cité et son camp. Que notre république reste la terre de l’ouverture, de la fraternité et de l’humanisme.

pretorien
pretorien
9 décembre 2010 11 h 29 min

@ Khaled: je ne parle aucunement de la neige, ça c’est juste l’apéro avant l’hiver qui sera phénoménal, depuis septembre je parle de cet hiver qui sera terrible, le pire que tout ce qu’on a connu, mais personne n’en parle! Je parle du système financier qui va se casser la gueule en beauté et là non plus personne n’en parle! Je parle de la 3ème guerre mondiale voulue et imminente et là encore, omerta dans les médias et les JT! C’est rien la neige, l’éducation, c’est de la fumisterie de toute manière, on vit dans un beau bordel et ce… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
9 décembre 2010 12 h 06 min

C’est normal, les américains en ont marre de rien comprendre aux banderoles écrites en arabe a coté des drapeaux américains brulés, des otages des talibans, et des attentas terroristes…
Mais sinon y a la méthode Florent Pagny: s’inscrire à l’école publique française…

Julien
Julien
9 décembre 2010 12 h 17 min

J’adore la pub au dessus de votre article pour http://www.leporc.com.. MDR Bien ciblé la pub c’est sympa 😉

Vive le saucisson 😉

Julien
Julien
9 décembre 2010 12 h 18 min

Heu juste comme ça, mon post était de l’humour alors n’enchainez pas la dessus avec des vieux propos raciste ça serait sympa.

Merci

Anonyme
Anonyme
9 décembre 2010 13 h 34 min

julien, adblock plus et on ne voit plus de pub ^^

Anonyme
Anonyme
9 décembre 2010 15 h 07 min

ça marche aussi avec l’humour pourri ? parce que jvoit encore le com de julien qu’etait pas tres tres drole lol

anonyme
anonyme
9 décembre 2010 15 h 33 min

c’est pour s’infiltrer en terre maghrébine et faire sauter des tours en représailles du 11 septembre.on c’est pas marrant je sors

dji
dji
9 décembre 2010 15 h 34 min

il serait interressant de savoir justement les raisons de cette montée de l’interet pour la langue arabe.
Néanmoins si on rapporte le nombre de ces etudiants avec la population totale du pays, ça fait pas grand monde.

hulk
hulk
9 décembre 2010 23 h 12 min

Mais c’est quoi cette pub au dessus il y en a ils sont vraiment irrespectueux

pas glop
pas glop
10 décembre 2010 2 h 30 min

hulk, il est où le manque de respect ???

luke
luke
13 décembre 2010 23 h 20 min

Cet engouement pour la langue arabe s’explique par le fait que le monde, de manière quasi inconsciente, devine la victoire de l’islam. Ce n’est plus un secret, l’islam veut dominer et convertir le monde entier.
L’inconscient populaire réagit à cette menace de deux manières: l’une en s’opposant et le choix est restreint, l’autre en prenant les devants, embrasser la foi, la langue, les coutumes du futur dominant.