Laure Manaudou : les larmes

Laure Manaudou a terminé 3e de la finale du 400 m nage libre, remportée par la Roumaine Potec devant Balmy. Elle se qualifie malgré tout pour Pékin.

La championne olympique et du monde Laure Manaudou a terminé 3e de la finale du 400 m nage libre, remportée par la Roumaine Camelia Potec devant Coralie Balmy, se qualifiant malgré tout pour les JO de Pékin, lors des Championnats de France de natation, lundi à Dunkerque. Manaudou a été battue pour la première fois en quatre ans en finale sur cette distance (4:06.67) par la sociétaire du club de Canet, Camelia Potec (4:06.08), et Coralie Balmy (4:06.41).

Après une année de remous marquée par des changements de clubs, Manaudou a nagé un 400 m difficile où elle a été à la bataille avec Balmy et Potec, qui n’ont rien lâché alors que la Roumaine a fait un étonnant dernier 100 m.

Troisième aux derniers 100 m, la protégée depuis un an de Philippe Lucas, ex-mentor de Manaudou, a fait une incroyable remontée alors que Manaudou était en tête.

Manaudou, qui a été dépossédée de son record du monde le mois dernier par l’Italienne Federica Pellegrini (4:01.53), a vécu un vrai cauchemar à Dunkerque. La Mulhousienne est restée longuement, accrochée à son plot de départ, le regard fixe. A la sortie du bassin, elle a livré quelques mots à la télévision avant d’être tirée par son entraîneur depuis trois mois, Lionel Horter, auprès de qui elle s’est effondrée en larmes.

Après la cérémonie du podium, Manaudou n’a pas suivi Potec et Balmy pour la séance photos mais est allée se réfugier en tribunes entre son père et sa mère, auprès de qui elle est apparue inconsolable.

L’égérie de la natation française a ensuite quitté la piscine sous les applaudissements du public.

Et voici la vidéo :

 

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments