Le Clash Sevan / Sinik

Quand les loustics se clashent, ça donne ça.

Le rappeur Sinik (Si vous connaissez quelqu’un dans votre entourage qui écoute cet artiste, qu’il se manifeste), s’en prend à priori sans raison à un dénommé Sevan (chanteur à la star ac, fils du réalisateur Henri Verneuil).

Quand le pauvre Sevan s’écrase, le charismatique Sinik lui explique qu’il existe une hierarchie dans la musique par rapport aux « anciens », et qu’il faut « fermer sa gueule » et faire preuve de « prétention » (non, en fait « d’humilité »).

Sevan, alias « La Terreur », n’a peur de rien ni personne. Alors que Sinik le sermonne, Sevan prend les devants et contre-attaque ! Il lui dit alors « oui, bien sûr ! », et rétorque avec véhémence qu’il n’aura peut-être jamais la carrière de celle de Sinik. Oui oui, vous avez bien lu. Sevan se rabaisse et érige celui qui l’attaque en grand artiste indiscuté. Ce que Sinik confirme d’un si modeste « Mhhmhh ». Mention spéciale à celui qui me retrouve la carrière de Sinik, jusque là introuvable (J’ai déjà regardé sur Google).

 

Le passage chez Cauet :

 

Si l’on remonte dans le temps, on comprend enfin pourquoi Sinik s’attaque à ce pauvre homme. On apprend alors que Sevan souffre tout simplement d’un manque de confiance en lui, et se sent obligé d’affirmer haut et fort qu’il est un « Américain » après que Passi, membre du jury de la star ac, ait critiqué son passage sur scène. L’Américain, selon Sevan, ça donne ça (Il aura quand même fallu chercher « star ac » sur Dailymotion) :

 

Une fois n’est pas coutume, l’acharnement contre ce pauvre Sevan n’en finit plus :

 

 

On s’attacherait presque à ce jeune homme, « l’Américain », tellement ses bourreaux ont un malin (malsain ?) plaisir à s’acharner sur lui. Vous noterez le vicieux stratagème de Jean-Marc Morandini, qui tente désespérément de faire dire du mal de la part de Kamini envers Sevan.

 

Sur ce, je retourne m’écouter Passi. Merci les gars.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments