Le « Daggering », la nouvelle danse érotique pratiquée en Jamaïque

Une danse qui engendre une hécatombe de pénis cassés en Jamaïque…

 

Après le surra de bunda au Brésil, le « daggering » est la nouvelle danse qui fait fureur en Jamaïque. Cette danse très démonstrative est en réalité une simulation de l’acte sexuel sur le dancefloor.

Pour ceux d’entre vous qui sont calés en anglais, vous savez que le mot « daggering » signifie en anglais rapport sexuel agressif. Toutefois la pratique de cette danse érotique présente un danger de taille: le pénis de ces messieurs sont rompus à cause de ses acrobaties artistiques.

C’est pour cela que le gouvernement jamaïcain a prohibé cette pratique,cependant certains artistes vivant sur l’île ont décidés de défier la loi en lançant leur guide du daggering. C’est le cas de Major Lazer:



Source: Tuxboard

 

 

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
MixCafrine
MixCafrine
6 décembre 2011 19 h 00 min

Pas nouveau. Il suffit par exemple de regarder les élections du Dancehall Queen 2002.

Hiram
Hiram
6 décembre 2011 23 h 31 min

longtime nuff a dem do dis !!

Tei
Tei
5 août 2014 22 h 29 min

Pour info, Major Lazer n’a rien à voir avec le daggering, le twerk la dancehall et le daggering sont 3 danses au style différent. A ne pas confondre, merci.