Le delta du Nil face à la montée des eaux de la Méditerranée

Le littoral égyptien est victime de l’eau de mer qui s’infiltre partout

Grenier à blé de l’empire romain, l’Égypte est maintenant importatrice de céréales… Mais la région du delta du Nil, ce fleuve source de vie et de la plus ancienne et brillante civilisation, est au bord de la mer et d’une crise grave qui ne laisse pas d’inquiéter les ingénieurs agronomes, et de plus en plus de responsables locaux.

La mer est montée de 20 centimètres au cours du siècle dernier, selon des statistiques commandées par le gouvernement égyptien, et l’eau salée est en train de s’infiltrer dans les sols, causant pollution et baisse de fertilité. « C’est un fléau humain, un fléau économique, un fléau agricole, plaide un ingénieur agronome, Mohammed Hamza. Et ça ne mène pas seulement à la pauvreté, mais surtout à la famine » !

Le ministre égyptien de l’Environnement, George Maged, pense que d’ici 2020, 15% de la surface du delta du Nil allait être affectée, de même que la plupart des villes qui s’y trouvent. Et l’une d’entre elles, parmi les plus anciennes et renommées du monde — Alexandrie, serait probablement en dessous du niveau de la mer.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
22 mars 2010 15 h 41 min

merci, l’image est de qualité