Le kit Euthanasie

Dans les pharmacies de Belgique on y trouve des produits pour pratiquer l’euthanasie.

La loi ( Belge) du 28 mars 2002 définit des cas dans lesquels l’euthanasie active, soit le fait de donner la mort, est légale. La loi du 22 août 2002 s’y ajoute et précise les circonstances dans lesquelles un malade peut refuser des soins. Dans le cas où le patient n’a pas exprimé clairement sa volonté et ne peut plus le faire, un mandataire officiel peut prendre cette décision pour lui, et elle sera suivie par le médecin.

En 2006, la Belgique a mis en place une base de « testaments de vie » à la disposition des médecins, qui pourront vérifier, dans le cas d’un malade atteinte d’un coma irréversible, si celui-ci avait auparavant exprimé une volonté claire sur sa fin de vie. La même année, des propositions de loi ont été déposées pour élargir le droit à l’euthanasie dans le cas de mineurs et de personnes atteintes de démence. Mais les partis francophones sont très réticents.

 

Tous les pays ne marchent pas d’un même pas sur le sujet.
En Belgique, l’euthanasie est dépénalisée depuis six ans. 6 à 700 personnes y ont recours chaque année.
Dans la plupart des pharmacies, une sorte de kit d’aide à la mort est même disponible pour les médecins.

80 % des euthanasies ont été pratiquées chez des patients agés de 40 à 79 ans, une seule euthanasie a été pratiquée chez un patient âgé de moins de 20 ans ( 18 ans ).

On relève que l’euthansie n’a pas été fréquemment pratiquée chez des patiens âgés de plus de 79 ans, ce qui suggère que l’âge avancé ne semble pas avoir  constitué en soi un facteur.

C’est assez dommage qu’en France on incorpore pas ce principe! ( Cela n’engage que moi bien entendu)

Via.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments