Le Mexique dépénalise les drogues pour « l’usage personnel »

Le Mexique vient de légaliser en petites quantités les drogues telles que la weed, la coke ou encore l’hero ce vendredi 21 aout. (Non vous ne rêvez pas !)

Un procureur s’est prononcé sur cette réforme, annonçant que cette dernière avait du sens, même si le gouvernement est en pleine guerre contre les narco trafiquants.

Ce même procureur a déclaré que cette nouvelle loi fixait des limites et empêchait certain flics (pour ne pas dire tous) enclin à la corruption d’aller fliquer les consommateurs occasionnels et ainsi délivrer des traitement gratuit pour les usagers qui ne cessent de s’accroitre.

« Ce n’est pas une légalisation, mais une réglementation du problème, pour fournir aux citoyens une meilleure sécurité juridique ».

A déclaré Bernardo Espino del Castillo du bureau du procureur général. (après s’être enfilé un rail d’après la rumeur…).

La nouvelle loi permet donc d’avoir de petite quantité de stupéfiant dans un cadre à usage perso, incluant les LSD et autres méthamphétamines. Les individus contrôlé/arrêté avec de petites quantités ne risqueront désormais plus de se voir poursuivie par la justice. Elle est pas belle la vie?

Bernado a poursuivie en ajoutant que, dans la pratique il est rare que les « petits consommateurs » soit accusés. L’ancienne loi stipulait que toute possession de drogue sans distinction de quantité prévoyait des peines de prison sévères, mais les junkie attrapés avec de toute petites quantités était libérés.

Nous ne pouvions poursuivre une personne en possession de drogue, il n’y avait aucun moyen… Parce qu’ils prétendait être de simple usages » à t-il dit.

Malgré les dispositions prises, la police a souvent eu tendance à exiger des pots de vin en menaçant certains suspects de peine d’emprisonnement. Sympa les flics là-bas…

Et Bernardo Espino de rajouter:

 » La mauvaise chose était que les enquêteurs avaient les plein pouvoirs, et donc ils étaient libre de s’adonner à la corruption ou l’extorsion ».

La nouvelle loi prévoit désormais pour quiconque se baladant avec des produits stupéfiants sur lui (c’est que pour la casa en gros) de prendre une consultation chez le medecin en vue d’une désintoxication. Pour les récidivistes, qui pour la troisième fois se font pincer, la consultation chez le Doc sera obligatoire dans le cadre d’un programme de désintoxication pris en charge par l’etat.

La quantité maximal de weed à usage personnel prévu par la loi est de 5 grammes, soit quatre joints (je rappel que je traduit hein). Concernant la coke, la limite est fixée à un demi gramme soit l’équivalent d’environ 4 lignes. Pour les drogues restantes, les limites sont de 50 milligrammes pour l’héroïne, 40 milligrammes pour les amphétamines et de 0,015 milligrammes pour le LSD. Et la on se dit qu’Amsterdam (Maastricht et cetera) c’est du pipi de chat, on est dans la cour des grands de la défénestration cérébrale!

Le Mexique a souligné la nécessité de différencier les toxicos et les utilisateurs occasionnels des trafiquants dont les luttes ont causés la mort de plus de 11.000 personnes depuis que le président Felipe Calderon a pris ses fonctions à la fin de l’année 2006.

Mais un expert y voit un potentiel conflictuel avec l’arrivée de cette nouvelle loi.

Javier Oliva, un expert en sciences politiques au Mexico’s National Autonomous University, a déclaré que la nouvelle loi pose une « sérieuse contradiction » pour l’administration Calderon.

 » En décriminalisant la drogue, cela pourrait amener l’armée, dont la tache est de combattre ce fléau, à se demander  » Que faisons nous maintenant ? »

A ajouté Javier.

Les fonctionnaires mexicains pensent que les changements apportés par cette loi pourraient aider le gouvernement à lutter plus efficacement contre les gros bonnets.

Espino del Castillo a déclaré que depuis que Calderon a pris ses fonctions, il y a eu plus de 15 mille recherches policière liés aux petit(e)s trafiques/possessions, avec 95 mille personnes mises en détention, mais seulement 12 à 15 % d’entre eux n’ont jamais été poursuivis.

Source: Azcentral.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
13 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
K
K
21 août 2009 23 h 27 min

« La nouvelle loi prévoit désormais pour quiconque se fait choper avec des produits stupéfiants sur lui (c’est que pour la casa) sera prier de se faire soigner. » Ce n’est pas justement l’inverse ?
_
« Pour les récidivistes, qui pour la troisième fois se font pincer, la consultation chez le Doc sera obligatoire. » Ce n’est pas tout à fait ça, c’est un programme de désintoxication complet, pris en charge par le gouvernement.

Steve
Steve
21 août 2009 23 h 34 min

Non ce n’est pas l’inverse, avt c’était le commissariat direct, là c’est une mise en garde, ensuite c’est ma façon d’écrire, direct chez le médecin. Par ailleurs je précise que les traitements son gratuit K.

K
K
21 août 2009 23 h 37 min

OK, j’ai du mal avec la phrase, il manque pas un mot ? 😀 Et pour la deuxième partie c’était pour signaler que c’était pas une simple consultation chez le doc quelque chose quand même de plus lourd (désintox), je ne remettais pas en cause la gratuité 😉

Steve
Steve
21 août 2009 23 h 43 min

Cela devrait être moins floue désormais. Je n’avais pas le « soft eye » sur mon post. 😉

K
K
21 août 2009 23 h 46 min

Ah oui, ça va mieux, merci ! Sinon pour en revenir au sujet, c’est étonnant de faire une loi commune qui s’applique à des produits aussi différents…

Steve
Steve
21 août 2009 23 h 51 min

Je trouve ça chaud, encore les drogues douces…Mais de savoir que les drogues dur sont permis, quatre rails et cetera, c’est tout simplement inconcevable. Cela me fait penser à une saison de The Wire ou tout un quartier (Hamsterdam) est libre de dealer.

C’est dire à quel point le trafique de drogue est énorme là-bas pour arriver à des pareilles mesures.

Par contre niveau politique, je ne sais pas du tout ce que ça va donner, ça pue le désastre comme tactique.

K
K
22 août 2009 0 h 06 min

Bah en même temps, le désastre il est déjà là, ça peut guère être pire !

krudité
krudité
22 août 2009 5 h 57 min

c’est très chic et choc!

Mordrid
Mordrid
22 août 2009 9 h 06 min

Je pense vraiment pas que ca changera grand chose au problèmes de drogues qui persistent. Ca va juste permettre a ceux qui connaissent pas ou qui consomment peut de pouvoir se fournir sans craindre quoi que ce soit.
Maintenant il faut voir si ca changera grand chose avec les massacres qui se passent a cause de la drogue. Mais personnellement je ne pensent pas ><

Anonyme
Anonyme
22 août 2009 9 h 42 min

vive le mexique

Scaïra
24 août 2009 23 h 23 min

« La quantité maximal de weed à usage personnel prévu par la loi est de 5 grammes, soit quatre joints » Mdr pas vraiment vraix sa .. 1.8grammes = 4 joins

Steve
Steve
24 août 2009 23 h 25 min

d’ou le « (je rappel que je traduit hein) », je ne bédave pas donc aucune notion de ce que représente 1 gramme ou autre.

Phantom
Phantom
25 août 2009 1 h 19 min

Hum Scaira, sa dépend des gens, si t’a de la thune, tu met la dose que tu veux =D