Le peintre s’accroche au musée pour se faire connaître

Pascal Guérineau s’est fait une sacrée publicité avec le musée Maillol

L’artiste, assez bien coté dans le milieu de la peinture, mais beaucoup moins que Jean-Michel Basquiat et Christian Boltanski, auxquels une exposition est consacrée ces jours-ci au musée Maillol, a subrepticement accroché une de ses œuvres en papier dimanche après-midi à côté des tableaux du maître… Ce n’est que tard dans la soirée que les gardiens se sont aperçus de la supercherie.

« L’artiste a voulu se faire un coup de pub », a commenté la directrice artistique du musée, après la révélation de cette affaire par Le Parisien. « C’est assez dur pour un artiste de pouvoir rentrer dans ce milieu, confie le peintre indélicat sur les ondes d’une radio périphérique, alors j’ai pris les devants et je me suis accroché » ! Toujours est-il que son président, après un mouvement d’humeur, a décidé de passer l’éponge.

L’œuvre offerte ainsi de façon frauduleuse s’intitule « Vanités de Caravage à Damien Hirst », mais nous n’avons pas pu trouver de cliché suffisamment clair pour cette encre sur papier, mais nous vous en proposons quelques autres, qui sont proposées à la vente sur le Web.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
8 mars 2010 23 h 26 min

Mais lol. (Désolé, elle était facile.)

DiTO
DiTO
8 mars 2010 23 h 45 min

Bwahahaha j’ai pensé Mail lol. (ce qui ne veux abosulement rien dire :D)

!!
!!
9 mars 2010 0 h 05 min

mais que fait marine morano ??
et le respect des lois,hein??
j’appelle les gendarmes,non mais,on est pas à kaboul là!!