Le plein d’anecdotes sur les deux premiers Batman de Nolan

Petit cours de rattrapage avant le troisième et dernier volet !

Histoire de basculer sur une note plus positive que l’atroce fait divers qui a frappé la ville de Denver, et pour être à jour avant de savourer le dernier Batman, vous trouverez ci-dessous des dizaines d’anecdotes sur « Batman Begins » & « The Dark Knight », les deux premiers volets de la trilogie de Christopher Nolan.

.

.

Batman Begins


.
.
.

Ils auraient pu être Batman

Keanu Reeves, Jake Gyllenhall ou encore Joshua Jackson, tous avaient été considérés pour le rôle de Batman alias Bruce Wayne dans le reboot de Nolan, tout comme Henry Cavill, qui sera finalement préféré pour incarner l’homme d’acier.

.

Inspiré d’un des terroristes les plus énigmatiques

Si l’on en croit Jonathan Nolan, le frère de Christopher Nolan et co-scénariste de « Batman Begins », le personnage de Ras al Guhl fut inspiré par Oussama Ben Laden pour le reboot. D’après Nolan : « Ras al Guhl, un peu comme feu le leader d’Al-Qaïda, est un activiste qui utilise la terreur comme méthode pour ‘guérir le monde’. »

.

De la fiction à la pratique

La trilogie de Christopher Nolan a fait naître une nouvelle Batmobile, connue sous le nom de Tumbler, celle-ci a été envisagée par le réalisateur comme un croisement entre une Lamborghini et un char d’assaut. Si coté moteur l’engin de deux tonnes et demi est à la peine avec un moteur de Camaro, c’est propulsé par un réacteur de Jumbo Jet (ndlr : surnom du Boeing 747) que la Tumbler passe la barre des 5 secondes de 0 à 100km/h.

Nolan a surtout complètement revu l’esthétisme de la Batmobile, laissant tomber l’aspect gothique de ses prédécesseurs au profit d’une ligne plus agressive, mais aussi plus crédible. À tel point que la societé britannique BAE Systems, qui evolue dans les secteurs de la défense et de l’aérospatiale, a avoué s’être largement inspirée de la Batmobile de « Batman Begins » dans le développement d’un de leurs prototypes de chars robotisés.

.

Batrix

Avant que Christopher Nolan ne soit aux rennes du reboot de l’homme chauve-souris, les frères Wachowski avaient été approchés en ce sens, lesquelles avaient même planché sur un script basé sur « Batman: Year One » de Frank Miller, avant de faire l’impasse dessus afin d’offrir une suite à Matrix.

.

Batcash : il vaut mieux être millionnaire pour devenir Batman

Lors de la sortie de « Batman Begins », le magazine Forbes s’était amusé à faire une estimation de combien il en coûterait de rentrer dans la peau de Batman. L’estimation, qui comprend la tenue de combat high-tech et la batmobile, avoisinait les 3,5 million de dollars.

.

Alcool au volant…

Durant le tournage de « Batman Begins » dans les rues de Chicago, un automobiliste éméché est entré en collision avec une Batmobile garée. Le conducteur aurait heurté l’engin dans la panique, pensant qu’il s’agissait d’un vaisseau alien.

.

Batman 5

Batman Begins aurait tout aussi bien pu s’appeler « Batman 5 » ou encore « Batman: The Frightening ». La production ainsi que le script se sont vue renommées « Intimidation Game » afin de pallier la curiosité intrusive des médias.

.

L’étoffe d’un Robin ?

Christian Bale a failli faire parti du casting de « Batman Forever », sous les traits de Robin. Le rôle a finalement été attribué à Chris O’Donnel.

.

Une gueule d’épouvantail

Marilyn Manson avait été pressenti pour incarner l’épouvantail AKA Jonathan Crane. Ewan McGregor & Christopher Eccleston étaient également partants pour le rôle.

.

« À chacun sa mesure, car s’il est lourd de porter le malheur, plus lourd est le bonheur. »

Christian Bale était à deux doigts de renoncer à « Batman Begins »… En effet, si Bale a parfaitement su incarner le chevalier noir à l’écran, il en allait autrement dans les coulisses de la production. L’acteur souffrait de maux de tête chroniques en raison du manque de mobilité de sa nuque au sein du costume, le trouvant par ailleurs bien trop lourd et étriqué. Celui-ci aurait indiqué avoir redirigé sa douleur dans son jeu d’acteur. L’on peut dire que cela a plutôt bien fonctionné.

.

De la chauve-souris à l’épouvantail

Si Christian Bale a raflé le rôle de Batman, Cillian Murphy avait été en premier lieu envisagé pour enfiler le costume du chevalier noir. Christopher Nolan fut en effet très impressionné par la performance de Murphy, mais également conquis par les yeux bleus de l’acteur irlandais. Ce dernier fut finalement casté pour jouer l’epouvantail, mais le réalisateur fit en sorte, envoûté par le regard de l’acteur, que Cillian se sépare de ses lunettes autant que possible dans « Batman Begins ».

.

Ça craque !

La scène de l’affrontement au katana entre Neeson et Bale fut filmé en Islande, sur un lac gelé. Les deux acteurs ont tous deux affirmé avoir entendu des craquements pendant le tournage des scènes de combat. Le lendemain, le lac avait dégelé et toute la glace s’était envolée.

.

Fatman

Peu avant le début du tournage de « Batman Begins », Christian Bale achevait sa performance dans « The Machinist ». Si ce film s’est taillé une petite réputation, c’est aussi et surtout par l’effrayante perte de poids de l’acteur, qui ne pesait que 55 kilos après en avoir perdu près d’une trentaine afin d’interpréter un ouvrier d’usine torturé psychologiquement et qui n’a pas dormi depuis un an. En l’espace de quatre mois, Bale repris pour les besoins du tournage de Batman quelques 45 kilos de muscle. Un prise de poids si efficace que le réalisateur s’est inquiété que Bale ne soit pas assez agile pour le rôle avec son quintal fraîchement acquis. Christian Bale est donc redescendu à 86 kilos pour le reste du tournage, après s’être vu affublé du surnom de « Fatman » par l’équipe du tournage.

.

Le roi est mort, vive le roi !

Le petit garçon protégé par le personnage joué par Katie Holmes durant une attaque chimique, est interprété par Jack Gleeson, qui n’est autre que le détestable roi Joffrey dans « Game of Thrones ».

.

What the ?!

Le réalisateur de Black Swan, Darren Aronofsky, avait d’abord été pressenti pour réaliser le reboot de Batman. Mais la Warner a été refroidi par les premiers jets du script de Darren, lequel, dans une de ses approches, aspirait à mettre en scène un Bruce Wayne adolescent sans-abri au style punk qui travaillerait dans un garage. Autre ébauche déclinée par les studios, une version « vermeil » de Batman interprétée par Clint Eastwood où celui-ci n’évoluerait non pas à Gotham City, mais à Hong-Kong…

.

.
.

The Dark Knight

.
.

Un puceau pour incarner le Joker ?

Si Steve Carell, Adrien Brody ou encore Robin Williams ont manifesté l’intérêt d’enfiler le costume du Joker, pour Christopher Nolan, il n’a jamais été question d’affecter le rôle à quelqu’un d’autre que Heath Ledger, à qui ledit rôle a été attribué alors même que le script n’était pas fini.

.

Jalousie ?

S’il n’a jamais été clairement établi pourquoi Katie Holmes n’avait pas repris son rôle de Rachel Dawes pour le second volet de Christopher Nolan, les rumeurs qui allaient alors bon train faisaient état d’un sentiment de jalousie de la part Tom Cruise à l’égard de Christian Bale. Ce qui aurait, toujours selon ces mêmes rumeurs, avorté la participation de Katie Holmes.

.

Journal of a Crime

Heath Ledger conservait durant le tournage de « The Dark Knight », un journal dans lequel il y couchait ses plus sombres et lubriques pensées dans le but de coller le plus possible à l’esprit du Joker. Pendant six semaines, Ledger s’est enfermé dans une chambre d’hôtel afin de dresser une liste de ce qui pourrait faire rire le Joker, laquelle incluait des mines antipersonnel, des bébés aveugles ou encore le SIDA.

.

Un défiguré, plusieurs prétendants

Avant que le rôle ne soit finalement accordé à Aaron Eckhart, Mark Ruffalo, Hugh Jackman et Liev Schreiber furent considérés pour jouer le rôle de Double-Face, alias Harvent Dent.

.

BOOOOOOUM !

L’hôpital réduit en cendres par le Joker dans « The Dark Knight », était une ancienne usine de confiserie de Chicago. Si cette scène est sans conteste une des plus impressionnantes au niveau pyrotechnique, l’explosion a cependant provoqué un vent de panique dans le quartier avoisinant le tournage, la police ayant reçu plusieurs appels de résidents craignant une attaque terroriste.

.

Batman sans Robin

Si les premiers balbutiements du script de « The Dark Knight » incluait une relation entre Rachel Dawes et la famille Grayson, Nolan a finalement exclu l’idée d’une possible apparition de Robin dans sa trilogie. Grayson est le nom de famille de Robin, alias Dick Grayson.

.

Dark Max

Plusieurs séquences de « The Dark Knight » furent filmées avec des caméras IMAX, une quasi première à l’époque dans le monde du cinéma, Nolan faisant alors office de précurseur. Si l’IMAX permet d’obtenir une bien meilleure résolution, la caméra pose elle problème : peu maniable car très lourde, elle se révèle bruyante mais aussi très coûteuse (ndlr : compter 500.000 dollars l’unité). Ainsi, les dialogues ont dû être refaits en post-production à cause du bruit…

À noter qu’au moment du tournage, seulement quatre caméras IMAX existaient de par le monde. L’une d’elles fut détruite pendant la séquence de course poursuite entre le semi-remorque et le fourgon des SWAT.

.

Made in China ?

Une partie de la réalisation de « The Dark Knight » présentait pas mal d’embûche, dans la mesure où les scènes qui devait être prises à Hong-Kong ont été épurées. En cause ? La rivière de Hong Kong est si polluée qu’une scène où Batman devait y plonger a dû être avortée, sans oublier l’administration locale au caractère intrusif qui a fini d’achever le bon déroulement de la réalisation. Du coup, plusieurs scènes ayant pour toile de fond Hong-Kong sont le fruit de la CGI.

.

Heath Ledger aux commandes !

Heath Ledger a réalisé et tourné lui-même les deux petites séquences « ultimatum » le mettant en scène entrain de torturer avec vice ses victimes derrière sa caméra.

.

Buffy contre les…

Sarah Michelle Gellar aurait pu incarner Rachel Dawes après le retrait de Katie Holmes, mais Maggie Gyllenhaal lui fut préférée. Les séduisantes Rachel McAdams et Emily Blunt furent elles aussi pressenties pour jouer Rachel Dawes.

.

Orange mécanique

Pour interpreter le Joker, Heath Legder s’est partiellement inspiré de Syd Vicious, le bassiste des Sex Pistols, et de Malcolm McDowell, le personnage d’Orange Mécanique.

.

Spawn se cache dans The Dark Night

Le gangster particulièrement agacé par le Joker est interpreté par Michael Jai White, l’acteur ayant incarné Spawn dans la piteuse adaptation du même nom.

.

Self Made Mad

Heath Ledger s’est profondément impliqué dans ce long-métrage, si bien que son investissement s’est même exprimé à travers son apparence. Ledger a personnellement réalisé son maquillage à l’aide de cosmétiques acheté au drugstore (ndlr : pharmacie/supérette outre-atlantique). L’équipe de maquillage a par la suite répliqué le motif en utilisant du silicone estampé de façon à obtenir l’exacte même maquillage chaque jour de tournage.

.

Un très long film…

La bobine IMAX du film « The Dark Knight » est longue de quinze kilomètres !

.

Tony Soprano

James Gandolfini & Bob Hoskins furent tous deux envisagés pour jouer le rôle de Sal Moroni, le gangster de « The Dark Knight », mais c’est en définitive Eric Roberts qui remporta le rôle.

.

Matilda

Quand le Joker se déguise en infirmière pendant la scène avec Double-Face et celle ante explosion, le nom inscrit sur le badge de sa blouse indique Matilda, qui n’est autre que la fille de Heath Ledger.

.

Consécration post-mortem

Heath ledger a gagné 32 acting awards à titre posthume pour son interprétation du Joker, dont un Oscar. Heath Ledger n’est que le second acteur dans l’histoire des Academy Awards à remporter un Oscar après sa mort, le premier étant Peter Finch pour son rôle dans « Network » sorti en 1976.

.
.

Sources : IMBD², BuzzFeed²

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
15 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
niko
niko
23 juillet 2012 22 h 07 min

merci

sokany
sokany
23 juillet 2012 22 h 41 min

super article. merci

john-locke
john-locke
23 juillet 2012 22 h 44 min

Super article ! Merci !

Reportfr
Reportfr
23 juillet 2012 22 h 51 min

Si toi aussi ta cliquer sur cette article en pensant voir des babes..

Pandore
Pandore
23 juillet 2012 22 h 52 min

térrible l'article

merci ….

AmourAnarchie
AmourAnarchie
24 juillet 2012 0 h 19 min

Genial.
Merci.

W
W
24 juillet 2012 0 h 21 min

Très bon article, félicitations !

Scandale
Scandale
24 juillet 2012 0 h 26 min

Bon article.

On peut rajouter que dans la scène de l'hopital, ils avaient initialement placé de vraie vitres pour l'explosion qui ont été volées la veille du tournage. Ils ont finalement recréé les vitres en post-prod.

Si vous avez le blu-ray de Dark Knight, regardez le bonus, il est vraiment excellent et raconte les coulisses du film. Ça dure peut-être une heure mais on ne s'ennuie pas.

niko83000
niko83000
24 juillet 2012 15 h 30 min

un article sur EVO commenté 8 fois et pas la moindre trace de haine, violence ou de racisme… que se passe-t-il?

oui_oui
oui_oui
24 juillet 2012 16 h 55 min

Le nom et l'adresse de cette fille ! Vite !

flamby
flamby
24 juillet 2012 17 h 43 min

article tres sympa, par contre le fait " le personnage de Ras al Guhl fut inspiré par Oussama Ben Laden" je vois pas trop comment vu que le personnage existe dans les comics depuis 71.

Steve
24 juillet 2012 18 h 00 min

@ Flamby

"Ras al Guhl fut inspiré par Oussama Ben Laden pour le reboot."

Oui, c'est exact, le personnage de Ras al Guhl remonte bien avant les adaptations cinématographiques.

Je précise bien "pour le reboot". C'est à dire que l’esthétisme de cette nouvelle adaptation à été inspirée de Ben Laden.

Dweet
Dweet
25 juillet 2012 0 h 26 min

Eh beh moi qui connaissait de Batman que le Joker, voila une mine d'infos ^^ A propos, des gens ont pu le voir en avant premiere ?? Qu'est-ce que ca donne ?

Holé
Holé
25 juillet 2012 1 h 41 min

Super l'article steve 🙂

George
George
25 juillet 2012 14 h 03 min

CGI = Computer Generated Imagery, soit image de synthèse