Le Qatar met ses neurones en ébullition avec sa téléréalité

Visionnaire ou mégalo ? Le Qatar n’a pas fini d’étonner la planète.

Premier exportateur mondial de gaz liquéfié, le Qatar a une fortune qui lui permet de s’acheter à peu près ce qu’il veut. Il ne s’en prive d’ailleurs pas en multipliant les acquisitions prestigieuses.

Le monde oncidental est noyé d’émission de télé ou des jeunes s’apprêtent à pousser la chansonnette ou à mitonner des petits plats.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
.

Le monde arabe LUI s’éclairs d’intelligence en mettant leurs neurones en ébullition avec l’émission de téléréalité Stars of science où s’affrontent des jeunes inventeurs et remporter peut-être la coquette somme de 300 000 dollars.

Diffusé dans treize pays arabes, ce show au budget colossal, initié par la Fondation du Qatar, suit des personnages aussi attachants que brillants.

« Non, nous ne sommes plus sur nos chameaux avec nos puits de pétrole ! », s’indigne un inventeur koweïtien. À travers le portrait des quatre finalistes, le documentaire ci–dessous (Arabe et fier de l’être) dessine un autre visage de la jeunesse arabe, fière de ses racines et prête à faire bouger les lignes.

1/1

 

 

A quoi joue le Qatar ? C’est le 38ème numéro d’un Œil sur la planète.

Une émission dirigée par Patrick Boitet,
présentée par Etienne Leenhardt,
réalisée par Nicolas Maupied.

 

Une vie de nabab

Au Qatar, l’argent coule à flots. Le revenu par habitant est plus de deux fois supérieur à celui des Français et l’Emirat se veut le plus généreux des Etats providence. Education, santé, eau, électricité sont gratuits. En prime, pas d’impôts. Ici, il n’y a pas eu de printemps arabe…

>> VOIR LA VIDEO
Reportage de Estelle Youssouffa, C. Obert

 

Un marché colossal

Grâce au pactole du gaz, le Qatar est riche, très riche. En dix ans, le pays a changé de visage. Et les projets se multiplient. Un marché colossal de plusieurs dizaines de milliards de dollars qui attirent entreprises et particuliers. Et les Français sont bien représentés.

>> VOIR LA VIDEO
Reportage de Frédéric Crotta, Bruno Girodon

 

Le pari de la matière grise

Mais le Qatar n’entend pas rester un simple producteur de matière première. Il entend devenir une référence, en créant une « société de la connaissance », arabe et moderne. De grandes universités et des scientifiques de renom ont déjà choisi de s’installer à Doha.

>> VOIR LA VIDEO
Reportage de Estelle Youssouffa, C.Obert

 

Sport : le nouvel Esperanto

Rien de tel que le « soft power » pour gagner les esprits. Le sport est le vecteur des ambitions du Qatar. Après avoir gagné l’organisation des coupes du monde de handball et de foot, le Qatar vise le départ du tour de France et les JO. Impossible ? On en reparlera.
>> VOIR LA VIDEO
Reportage de Philippe Lespinasse, Mathieu Dreujou

 

Al Jazeera, la puissance médiatique

Etre riche, c’est bien, être considéré, c’est mieux. Avec Al Jazeera, le Qatar possède une force de frappe colossale qui compense son manque de taille et d’armée. En moins de 20 ans, Al Jazeera est devenue un acteur incontournable dans le monde arabe.
>> VOIR LA VIDEO
Reportage de Samah Soula, Antoine Morel

 

Un appétit d’ogre

La stratégie du Qatar ne se limite pas aux belles pierres et aux multinationales. Tout l’intéresse comme les terres agricoles pour assurer son futur alimentaire. Enquête en Australie sur l’appétit d’ogre de l’Emirat.

>> VOIR LA VIDEO
Reportage de Hakim Abdelkalek, Cyril Paquier

 

Les joyaux de la couronne

Le Qatar multiplie les investissements à l’étranger car il anticipe la fin de la rente gazière. La France n’est pas le seul pays à susciter l’appétit du Qatar. La Grande-Bretagne, ancienne puissance coloniale, est en première ligne. Et pour l’instant, chacun y trouve son compte.

>> VOIR LA VIDEO
Reportage de Jacques Cardoze, Stéphane Guillemot

 

En quelques années, le Qatar s’est imposé au point qu’il commence à indisposer.Dans les milieux économiques, diplomatiques, médiatiques, sportifs ou culturels,
une même question se pose. A quoi joue le Qatar ?

BONUS : Le Qatar joue avec la téléréalité

Les images des « rebelles » en liesse sur la Place Verte, passées en boucle le 22 août 2011 sur diverses chaînes de télévision sont-elles en réalité qu’une formidable manoeuvre d’intox et de manipulation, montée de toutes pièces par l’Emirat du Qatar ?


Sources : ARTEvod.com/ArabeEtFierDeEtre/AuPaysDeOrNoirEtDeLamatiereGrise

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Largo20
Largo20
4 octobre 2012 2 h 25 min

TOP! rien a dire! chapeau bas messieurs….

gaulois69
gaulois69
4 octobre 2012 19 h 56 min

Très bon article mais j'ai arrêté de lire au bout de 5 lignes, les fautes d'orthographe m'on piqué les yeux !!!