Le scandale des objectifs chiffrés pour la police enfin établi

Un document indique le nombre de contraventions à dresser par les policiers

Le Parisien a fait paraître vendredi le tableau d’objectifs que les agents de police de la troisième compagnie centrale de circulation doivent atteindre afin de satisfaire aux directives de la Préfecture de Police. Ce document à usage interne leur indique le nombre de procès-verbaux à dresser pour six types d’infraction différents, de stationnement gênant à circulation dans le couloir d’un bus, en passant par le feu rouge brûlé par les cyclistes.

« L’idée même de quotas en matière de contraventions est irrationnelle, nie le préfet de police, Michel Gaudin. Cela n’a aucun sens » ! Mais il promet tout de même des sanctions pour celui qui a laissé filtrer le tableau dans la presse… La « bâtonnite », ainsi que les agents de police se plaisent à dire de cette politique du chiffre dans les commissariats, reste tabou chez leur hiérarchie.

Ainsi, l’une des trois compagnies de circulation à Paris se voit fixer celui de 16.823 contraventions pour stationnement irrégulier, 387 pour les deux-roues motorisés dans les couloirs de bus et 170 pour le passage au feu rouge des vélos. Si le ministre de l’Intérieur, régulièrement interrogé par des députés, n’est jamais capable de donner de chiffre précis, ces infractions constatées rapporteraient 1,5 milliard d’euros par an.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
22 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
:|
:|
19 mars 2010 18 h 59 min

Tout est dans mon pseudo…

Litalien
Litalien
19 mars 2010 19 h 03 min

Mais pourquoi ils n’obéissent pas aux ordres un point c’est tout XD

Kem
Kem
19 mars 2010 19 h 22 min

Parce que 600€ à la fin de l’année ca fait bien plaisir avec noel et la soirée de nouvel an. Voila, pour être un bon flic aujourd’hui faut être un batard qui nique les gens juste pour les niquer sans aucun appréciation personnelle du délit.La petite i,fraction à la con genre se garer sur un stationnement réservé aux livraison un dimanche, bah c’est verbalisé parce que la loi y autorise et que la douce pensé des 600 boules fait son petit travaille d’individualisation. Les flics sont mal considérés par la population, cependant leur présence est indispensable. Simplement de plus en… Lire la suite »

W
W
19 mars 2010 20 h 13 min

Pays de merde, vive la révolution !

Bungalow Bill
19 mars 2010 20 h 18 min

« Voila, pour être un bon flic aujourd’hui faut être un batard qui nique les gens juste pour les niquer sans aucun appréciation personnelle du délit. »

Voilà une réflexion consternante…

wanted56
wanted56
19 mars 2010 20 h 29 min

Dans toute entreprise on fixe des objectifs à atteindre moyennant une prime, ça permet de motiver les salariés, de les rendre plus performants et plus productifs. Pour être un bon objectif, un objectif doit être atteignable mais assez difficile pour être motivant. L’Etat et ses institutions sont aussi des entreprises mais publiques donc il y a aussi des objectifs. Rien de choquant là dedans. Moi-même je ne paie jamais le parcmètre (préfère prendre une amende de temps en temps que de payer à chaque fois) mais c’est pas pour autant que je vais les insulter de « bâtard » comme Kem et… Lire la suite »

scandalous
scandalous
19 mars 2010 21 h 00 min

il n’y aurait pas de quotas, les flics passeraient leur temps à rien foutre….c’est pas plus compliqué que ça…Les journaleux sont encore une fois super malhonnêtes dans leur façon de présenter la chose…putain de pays…

:|
:|
19 mars 2010 21 h 04 min

Wanted56, avant, on donnait des directives aux salariés de manière à ce qu’il soient productifs. Maintenant, on leur donne un objectif et on les laisse se débrouiller. D’une manière générale, l’objectif est placé tellement haut que ceux qui l’atteignent n’ont tout simplement rien à faire à leur poste, mais souhaitent rester à leur place pour être peinard: ce sont ceux qui sont trop diplômés pour leur poste, et leur nombre permet aux dirigeants de justifier le niveau de l’objectif (inatteignable pour la grande majorité). Cette organisation du travail ne me semble pas saine, d’autant plus que d’une manière générale toujours,… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
19 mars 2010 21 h 09 min

De vrai pourris…

wanted56
wanted56
19 mars 2010 21 h 23 min

Il n’y a aucun intérêt à fixer des objectifs trop élevés, c’est complètement débile. Un objectif trop élevé entraine une baisse de la motivation et un rejet de son travail. Bien sur qu’aujourd’hui on laisse les gens se débrouiller avec leurs objectifs, c’est l’individualisation des notations des salariés. Avec les niveaux d’étude qui augmentent, c’est totalement corrélé. Et d’ailleurs si on se place du point de vu de l’entreprise, ça fonctionne, la productivité augmente et la rentabilité aussi. En contre-partie les bons éléments sont récompensés. Les salariés sont de plus en plus soumis, non pas à cause de la mise… Lire la suite »

Kem
Kem
19 mars 2010 21 h 57 min

je suis pas d’accord. Leur travail fait partie d’un service public, non soumis à contrainte de rentabilité. Je considère que s’il y a lieux effectivement de verbaliser alors cela doit être fait. Mais fixer des objectifs c’est pousser les flics à coller des amendes juste pour les coller. Comme les mecs dans des zones piègeuses bidonne ou tout le monde s’accorde à dire que quitte à être là autant être ailleurs, là ou on sait que la sécurité des personnes n’est pas assurée. Non on préfère aller la ou ca ramasse juste pour en coller le plus possible vu que… Lire la suite »

wanted56
wanted56
19 mars 2010 22 h 07 min

Je suis en parti d’accord avec toi, les policiers ne font plus aussi bien leur travail qu’avant mais moi je dirais que ça vient plutôt du manque d’effectif par rapport à la hausse des délits/crimes.

Surtout que ceux qui assurent la sécurité ne sont pas les mêmes que ceux qui mettent les amendes (différence entre police nationale et municipale). J’ajouterais aussi que plus on voit de flics, plus on a peur alors qu’ils sont là pour nous protéger à la base^^.

gpadpo
gpadpo
20 mars 2010 0 h 20 min

16823 pas 16.823, ont est pas dans un pays anglophone…

gpadpo
gpadpo
20 mars 2010 0 h 20 min

On pas ont, pardon.

oura
oura
20 mars 2010 2 h 15 min

C’est partout pareil, tu veux toucher ta prime faut devenir un enculer

M
M
20 mars 2010 3 h 53 min

16,823 dans un pays anglophone et non pas 16.823 (gpadpo). On (et non pas « ont ») n’ecrit comme on veut tant que les gens comprennent.

M
M
20 mars 2010 3 h 54 min

D’ailleurs on ecrit comme on veut plutot que on n’ecrit. Dont acte.

steph
steph
20 mars 2010 11 h 42 min

> gpadpo
Tu penses que tu arriveras à continuer de vivre malgrès un « . » ô combien injuste à tes yeux ? Comme si le monde n’avait pas assez de problème pour des remarques débiles comme ça. Tsssss

> wanted56
Pour les objectifs, il en faut, on est d’accord, sauf qu’une société privée, elle est peut être obligé de prendre en compte son client, pour pouvoir réussir à vendre…
Un flic, il a rien à battre de l’avis des gens et fait un peu squ’il veut. On peut bien entendu contester, mais enclencher une machine judiciaire pour si peu peut décourager…

wanted56
wanted56
20 mars 2010 12 h 18 min

@ Steph : une entreprise privée prend en compte les clients et fixe des objectifs de rentabilité. Les services de police sont du domaine public, les objectifs sont fait pour les motiver (grâce à la prime de fin d’année) car il ne faut pas oublier que l’État est une grande entreprise (en quelque sorte), il a besoin de recettes (impôts, amendes etc) pour pouvoir assurer d’autres services (allocations, aides au logement etc). Vous voudriez ne rien payer, vous garer comme vous le souhaitez et ensuite toucher des aides. Malheureusement vu l’état actuel des finances, ce n’est pas possible (je suis… Lire la suite »

wanted56
wanted56
20 mars 2010 12 h 21 min

Ce n’est pas un scandale, ce sont les médias qui le présentent comme tel. Forcément y a rien d’intéressant en ce moment, les JO sont finis, pas de marée noire, de crash aérien, pas d’épidémie etc… Je n’irais pas jusqu’à dire qu’on est manipulés, juste fortement influencés^^

Anonyme
Anonyme
20 mars 2010 13 h 26 min

ca fais longtemps qu’on le sais !!

Flic Flop
Flic Flop
21 mars 2010 2 h 31 min

Pendant que les poulets font du racket organisé auprès des honnêtes gens, la prostitution chinoise se développe entre les portes Saint-Martin et Saint-Denis à Paris…

Alors : Flics ou Gabelous ?