Le scandale Megaupload

Du Blog de Boris Rannou
http://eveilpolitique.blogspot.com/
Le scandale Megaupload
Bonjour mes chers compatriotes,
Il est absolument scandaleux, dans un beau pays comme la France , que certain puissent se réjouir de la fermeture de Megaupload.
Certes, l’accès payant , car ce site était payant, n’était pas justement rétribué puisqu’aucune partie de cette argent là s’en allait retrouver ses auteurs. Cependant, il est de nature cocasse de constater qu’il existe bien un intérêt à fermer ce site.
Les propriétaires de Megaupload, facturaient 3 euros par mois le téléchargement illimité, ce qui leur permettaient de faire fonctionner leur infrastructure. Reste que, comme avec nos copies pirates, nous ne pouvions leur donner tout à fait tort …
Qui n’a jamais copié un vinyle vers une K7 ? Qui n’a jamais copié un CD vers une K7 ? Qui n’a jamais copié une K7 vers une K7 ? Qui n’ a jamais copié un CD vers un CD ? La seule différence ici, est que le prix de cette appropriation musicale ou vidéo se passe de façon dématérialisée, et c’est bien ça qui gène…
A QUI PROFITE LE CRIME ?
Ben oui, à qui ? A Universal et consort, au grande multinationale qui vont pouvoir récupérer des millions; aux artistes déjà millionnaire qui vont pouvoir continuer à s’en foutre plein les fouilles. Mais ceux qui en ont vraiment besoin, les artistes qui débutent, pour eux, aujourd’hui comme hier , il n’est rien à faire. Si jamais cette loi Hadopi avait bien eu un but protecteur, c’eût été de protéger les « petits », ceux pour qui l’industrie médiatique ne pouvait rapporter autant sur leur droit d’auteur…
Maintenant, que les membres du gouvernement s’en frottent les mains, que certain soit pour ou contre , ça n’a pas vraiment d’importance, la seule chose à retenir, est que cette loi est le premier cheval de Troie visant à contrôler l’activité des internautes, et c’est bien là le problème.
RESTRICTION DES LIBERTES ?
Et oui, nous arrivons à l’ére numérique, où la traçabilité de l’individu se veut plus grande et plus précise, où chacun est espionné en donnant son propre emploi du temps sur facebook, ou sur d’autres réseaux sociaux. Nous sommes un tout interconnecté, certes mais avec des espions que nous ne pouvons espionner.
Et surtout contrôler. Que de hautes autorités voient le jour afin de donner un cadre juridique à Internet, soit, mais que celui ci se fasse sans l’avis des citoyens et surtout sans personnes issu de cette citoyenneté( on n’apprend pas les nouvelles technologies à l’ENA, c’est ça qui est inquiétant.
QUE FAIRE ?
Et bien c’est simple : organiser des débats citoyens dans chaque grande ville de France afin de déterminer un cahier de doléances à destination de l’ Assemblée Nationale.
Demander un débat à l’Assemblée Nationale et au Sénat sur la base de ce texte .
Proposer enfin le vote de ce texte en referendum.
Est-ce compliqué ? Non
Est-ce juste ? Oui
Le pouvoir au peuple, par le peuple et pour le peuple.
L’aurait on oublié ?
Révolutionnairement Vôtre,
Boris Rannou

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
turacontenimportequoi
turacontenimportequoi
27 janvier 2012 19 h 17 min

"Certes, l'accès payant , car ce site était payant"
"Les propriétaires de Megaupload, facturaient 3 euros par mois le téléchargement illimité"
M'en suis arrêté là, tu raconte n'importe quoi non seulement le site était gratuit mais les comptes premium étaient en option à partir de 9.99 euros. De plus parler de crime ou autre, ça t'enfonce encore plus parce que à la base c'est un site d'envois de fichier légal.

Kerry
Kerry
27 janvier 2012 23 h 55 min

parait que le createur du site a prit 50 ans de prison ?
C'est dégueulasse sérieux, jpense qu'il existe une generation toute entiere pour qui le telechargement était fondamentale et ouvrait bien des portes ( ciné a 10,90€ l'entrée… )
Qu'est ce que je donnerais pour qu'on fasse une putain de descente dans les locaux du FBI XD