Le violentomètre 2019, pour protéger les femmes dans un couple (Image et couleurs)

Voici le violentomètre du Centre Hubertine Auclert, une échelle graduée indiquant le niveau de toxicité d’une vingtaine de comportements du conjoint.

Créé en Amérique latine, le violentomètre a été repris par la Mairie de Paris, les Observatoires des violences faites aux femmes de Paris et Seine-Saint-Denis et l’association En Avant Toute(s). Suite à une décision du conseil régional d’Île-de-France de le distribuer dans les lycées à la rentrée 2019, il a été adapté par le Centre Hubertine Auclert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez ce post !

0 points
Upvote Downvote