Le voile incompatible avec les valeurs françaises ??

Pour la première fois en France, le Conseil d'Etat, dans un arrêt du 27 juin, a pris en compte le niveau de pratique religieuse pour se prononcer sur la capacité d'assimilation d'une personne étrangère. 

Une marocaine qui porte la burka s’est vue refusée la nationalité française.

Jusqu’à présent, seules les personnes estimées proches de mouvements fondamentalistes se voyaient refuser la nationalité française. Aujourd’hui, un nouveau pas a été franchi : le Conseil d’Etat a pris en compte le niveau de pratique religieuse pour se prononcer sur l’obtention de la nationalité française.

Faiza M, une marocaine de 32 ans, mariée à un Français et mère de 2 enfants nés en France, s’est vu refuser la nationalité française au motif qu’elle « a adopté, au nom d’une pratique radicale de sa religion, un comportement en société incompatible avec les valeurs essentielles de la communauté française, et notamment le principe d’égalité des sexes ».

A trois reprises, Faiza M. se serait présentée « recouverte du vêtement des femmes de la péninsule arabique, longue robe tombant jusqu’aux pieds, voile masquant les cheveux, le front et le menton et une pièce de tissu masquant le visage et ne laissant voir les yeux que par une fente ».

Pour cette raison, et pour tout ce qui en découle (appartenance au courant salafiste, ignorance ou indifférence par rapport à la laïcité ou encore au droit de vote), cette marocaine ne peut donc pas devenir citoyenne française.

Après le scandale du mariage annulé pour motif que la femme n’était pas vierge, voilà qui ajoute encore une goutte d’eau dans le vase déjà bien rempli de l’incompréhension et des différences entre la culture arabe et les valeurs françaises.

Certes, dans le cas où la femme est totalement déconnectée des valeurs françaises, celà peut se comprendre.

Mais aujourd’hui, on entend beaucoup dire que les femmes voilées sont toutes des femmes soumises, que leurs tyrans de parents les ont obligés à porter ce voile dès le plus jeune âge, etc…. Des propos qui sont finalement à 20 000 lieues de la réalité.

Les Français devront désormais, et à leur grand dam, apprendre à vivre en société avec des femmes voilées, des hommes portant des turbans, ou que sais-je encore. J’entends dire ici ou là que les étrangers doivent se caler sur les pratiques françaises.

Il semblerait que la solution soit que les Français se calent sur le reste du monde, et puisse accepter le fait qu’il existe d’autres coutumes que les leurs, qui ne sont pas forcément réductrices, machistes ou arrierées.

Ca s’appelle le mélange des cultures 🙂

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Saxe-volontaire
Saxe-volontaire
13 juillet 2008 14 h 34 min

C’est tout le problème de la religion musulmane: des pratiques qui nous paraissent souvent archaïques, à nous qui avons depuis longtemps abandonné l’extremisme de notre religion-berceau, le christianisme. De plus, nous connaissons, ici en France, une certaine tradition de laïcité reconnue par tous, alors que dans la majorité des pays à dominante musulmane, même si la laïcité est elle-même implantée au niveau des institutions, comme en Turquie, les populations sont plus ou moins attachées à ces traditions religieuses. Souvenons-nous de ce qui s’est passé récemment en Algerie, avec ces musulmans recemment convertis au christianisme et qui se sont vus condamner… Lire la suite »

manu de hanoi
manu de hanoi
22 juillet 2008 13 h 03 min

oui pour le melange des culture et le respect des traditions, mais priorite aux droits de l’hommes.

Et puis quoi encore, autoriser l’excision parceque c’est « culturel » ?
Nous sommes en droit de juger telle ou telle pratique comme attardée.

kemp
kemp
22 octobre 2008 22 h 21 min

On se croirais dans Star Wars!