Les Haschichin, premiers terroristes de l’Histoire

Comme quoi rien a changer depuis….

Les Haschichin sont entrés dans l’Histoire comme les premiers terroristes jamais connus. Utilisant le meurtre comme arme politique, ils ont acquis une célébrité telle qu’ils sont entrés dans le langage commun : c’est de leur nom que dérive le mot « assassin ».

Les Haschichin étaient considérés en leur temps comme la secte la plus dangereuse du monde : fondée en Perse par Hassan ben Sabbah, dit le « Vieux de la Montagne », elle était composée de jeunes fanatiques intégristes musulman soumis à un entraînement d’une rigueur extrême. Selon la légende, le « Vieux » ouvrait une fois les portes du Paradis à ses disciples, leur permettant de goûter à l’amour, l’alcool et la drogue, et obtenait ensuite d’eux tout ce qu’il voulait. Ces derniers étaient en effet tous prêts à mourir pour retourner au ciel et assassinaient tous ceux qu’on leur demandait d’exécuter. Marco Polo, qui avait traversé cette région en 1273, racontait ainsi : « Va tuer Untel et Untel, et à ton retour, mes Anges te ramèneront au Paradis. Et même si tu dois mourir, j’enverrai quand même mes Anges qui se chargeront de te ramener au Paradis. » Les « Assassins » tuaient ainsi tout personnage hostile à leur cause et aux intérêts du « Vieux », et se faisaient ensuite souvent exécuter.
En 1092, les Haschichin commettent leur premier crime : ils assassinent le vizir en personne, Nizâm al-Mulk. Dès lors, plus personne n’est en sécurité : gouverneurs, théologiens, princes, généraux, rois… Tous ceux qui déplaisent à la secte sont éliminés les uns après les autres. En 150 ans, l’influence de la secte s’étend de la Méditerranée jusqu’au fond du Turkestan. Au bout de cette période, la secte est cependant affaiblie : en 1258, sous le règne du 7e successeur d’Hassan, les Assassins ne parviennent pas à résister à l’attaque des Mongols. Ces derniers décident de les anéantir : recherchés dans toute l’Asie, les membres de la secte sont impitoyablement massacrés. Aujourd’hui, 8 siècles plus tard, on raconte que la secte existe encore en Perse, sur les bords de l’Indus et du Gange, dans les montagnes du Liban : les Assassins courent toujours…Cet article est issu de la Tribune Libre. L’opinion exprimée n’engage que son posteur, et en aucun cas l’équipe rédactionnelle du site.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
2 septembre 2010 12 h 03 min

Tu t’es planté Photoshop, les premiers terroristes de l’histoire au sens moderne du terme, étaient tes compères sionistes dans les années 45/50 en Palestine, contre les britanniques.

Anonyme
Anonyme
2 septembre 2010 12 h 33 min

Anonyme: WTF ?

Anonyme
Anonyme
2 septembre 2010 13 h 01 min

dsl, j’me suis un peu planté sur l’époque, c’était plutôt dans les années 37-49…

http://www.sionisme.net/4.html

en bas de page.

Anonyme
Anonyme
2 septembre 2010 13 h 30 min

ah OK je comprends: tu captes pas que 37-49 c’est 1937-1949…et donc pour toi quand tu lis que des tarés d’islamiste massacrait tout le monde DÉJÀ au 12e siècle, tu penses que ces postérieure…ah ouais, quand même…

Licio
Licio
2 septembre 2010 13 h 49 min

Rien qu’à voir tes sources, ca me fait rire

Anonyme
Anonyme
2 septembre 2010 13 h 58 min

non, c’est juste toi qui n’a pas compris que le véritable terrorisme dont on parle aujourd’hui (et qui n’a rien à voir avec ce dont parle l’article), à été créé par des groupes terroristes sionistes dans les années 37-49 dans le but accomplit d’imposer aux britanniques et à la communauté internationale, la création d’un État juif sur la terre de Palestine. Les groupes terroristes actuels tentent simplement d’imiter ce modèle sioniste, dans un pur souci d’efficacité.

Anonyme
Anonyme
2 septembre 2010 17 h 08 min

« souci d’efficacité » ? Vachement, depuis 40 ans ils font sauter les bus, les cafés et les maternités…ca a vachement fait progresser leur « cause »..pauvre tâche !

Anonyme
Anonyme
2 septembre 2010 18 h 40 min

Mais pourquoi toujours TOUT ramener a l’actualité : le post est intéressant en soi. Inutile de le coller avec des extrémistes d’aujourd’hui (même si je reconnais, aux mêmes causes, les mêmes effets…)