Les jeux vidéo rendent-ils violent ?

Tentons de lever le doute…Pour bon nombre de « non-joueurs », les jeux vidéo seraient trop violents. Le message est clair, et certains journalistes, élus ou personnes du show business affichent clairement leur peur des jeux vidéo. Qu’en est-il ?

Un simple jeu d’enfant ?

On a tous certainement au moins une fois joué au gendarme et au voleur, au « méchant et au gentil » dans les cours de récréation de notre enfance. Dans les paroles que l’on avait et que nos enfants auront, on peut entendre : « T’es mort ! Je t’ai tué » ou d’autres phrases qui choquent parfois dans la bouche d’un gamin. Toutefois, malgré l’âge parfois réduit des « méchants » ou des « gentils », les enfants on très vite compris, leur cerveau est déjà doté de morale, c’est un jeu. Une fois la cloche sonnée, il y a moins d’animosité entre eux que si il y avait eu une bagarre après une partie de bille qui aurait mal tourné.
Les enfants, et plus particulièrement les ados, comprennent donc très bien ce qui de l’ordre du réel de ce qui n’est qu’un simple jeu. Cet âge de raison, bien sûr, peut varier d’un enfant à un autre et heureusement des normes existent sur les jeux vidéo pour protéger les plus jeunes car certains jeux peuvent être violents.

manhunt2Capture d’écran du jeu Manhunt 2 réputé pour sa violence

La norme PEGI, juste pour faire joli ?

Sur n’importe quel jeu vidéo vous trouverez des informations sur le public à qui il est destiné, c’est une sorte de CSA pour les jeux vidéo. Dans mon entourage et pendant des conférences que j’ai donné sur le sujet, j’ai croisé un bon nombre de parents qui avaient acheté le jeu GTA 4 à leur enfant. Bien sûr je leur ai demandé si ils savaient que ce jeu pouvait heurter leur(s) enfant(s) et s’ils savaient ce qu’il y avait dans ce jeu. Vous l’imaginez bien, ils n’avaient jamais joué avec leur(s) enfant(s) à GTA et ne savaient pas que l’on devait faire une livraison de drogue, tuer un parrain de la pègre locale ou encore tuer des « haïtiens » parce qu’ils étaient néfastes pour le pays.
A ces parents quelque peu incrédules (et irresponsables ?), je demande souvent  s’ils ont déjà fait voir un film pornographique à leur(s) enfant(s). Souvent offusqués, ils me répondent comme à chaque fois que c’est inimaginable, que c’est mal etc… Ma simple réponse « Pourquoi donnez-vous donc à votre enfant un jeu où il y a marqué 18+ ? » les fait quelque peu réfléchir… peut-être…

Les icônes ci-dessous montrent l’âge conseillé pour jouer au jeu (un jeu de football sera par exemple 3+, un jeu de stratégie militaire 12 ou 16+ et les jeux violents 18+). La deuxième ligne montre les éléments présent dans le jeu qui peuvent être aggravants (Gros mots, discrimination, drogue etc…). Allez donc regarder dans la ludothèque de votre enfant, vous aurez peut-être des surprises.

pegi

Pour illustrer ce que peut être un jeu 18+, je vous invite à regarder cette vidéo qui, pour un adulte, n’aura pas d’effet mais qui peut choquer les plus jeunes…C’est une combinaison de jeux vidéos violents datant d’il y a quelques années.

http://www.youtube.com/watch?v=whes9MVc2bo

Les jeux-vidéos pour se défouler ?

Si le jeu vidéo est adapté au public pour lequel il a été créé, il n’y a pas plus de risques à jouer qu’à regarder un film d’horreur, ou pire, certains reportages de guerre au journal de 20h ! Pour un public averti, les jeux vidéos sont donc un défouloir et un ado de 16 ans est capable de déterminer ce qui est vrai ou pas. Mieux, beaucoup d’études montrent que les jeux vidéos permettent à un individu de se défouler, de relâcher ses pulsions et qu’une fois la console éteinte, les joueurs n’ont pas un réel besoin d’aller découper Mamie avec une hache. La peur de certains face au jeu vidéo nait donc de l’ignorance.

Que dire de notre Laure Manaudou nationale qui, en 2012 avait écrit sur Twitter après les attentats de Mohamed Merah : « Supprimez ces jeux vidéo à la c… et ça ira déjà mieux ! »… A-t-elle déjà eu le temps de lâcher les bassins pour se « prendre au jeu » ?

Que dire de certains journalistes qui, après les attentats du Norvégien Anders Behring Breivik n’avaient de cesse de répéter qu’il était un gros joueur de jeux en ligne…

Que dire enfin de Bernard Debré, Député de Paris et ancien ministre qui, à propos de la mort de Clément Méric, a déclaré sur son blog le 6 Juin dernier : « Il faut aussi rappeler l’existence de tous ces jeux hyper violents mis à la disposition des enfants qui, lorsqu’ils deviennent adultes, ont cette culture dramatique. »

Avez-vous une fois dans votre vie messieurs et mesdames les journalistes, députés ou sportifs joué à un jeu vidéo hyper violent ? Si le jeu vidéo est donné à un public adapté, le jeu vidéo ne sera pas néfaste et sera même bénéfique.

Ainsi, un article du magazine « Numérama » énonce le fait que « les jeux vidéo feraient de bons citoyens » (Lien vers l’article).

De la même manière, le journal de France2 faisait un reportage il y a trois ans sur les jeux vidéo. Leur analyse rapide à l’aide de psychologue montrait qu’il n’y avait pas lien entre violence virtuelle et violence réelle.

http://www.youtube.com/watch?v=o45OUTnBJrU

Pour résumer, faites-vous plaisir, jouez, défoulez vous virtuellement mais si vous êtes parent, faites attention de bien acheter à votre enfant des jeux qui correspondent à son âge.
Gamers rassurez-vous, dans quelques années nous ne seront plus montrés du doigt, précédemment, les jeu de rôles, les mangas violents ou encore le cinéma avaient été accusés. Un jour nous pourrons jouer sereinement, j’espère que cet article pourra changer la mentalité de quelques uns !

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
19 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
AmourAnarchie
AmourAnarchie
13 juin 2013 23 h 57 min

L’ idée que les jeux vidéos rendent violent est tellement désuète qu’elle en devient pathétique. En plus elle existait deja du temps de Space Invaders ou autres ancêtre du monde vidéoludique, Les jeux vidéos sont les biens culturels le plus vendus, devant le cinema, les livres etc. Il y a quelque chose que tu a laissé passer. La norme PEGI est souvent complétement a côté de la plaque. La plupart des jeux sont trés mal classés. Il y a un débat séculaire dans le monde vidéoludique, a savoir : Les jeux vidéos sont il un art ? Une chose est… Lire la suite »

dolame
dolame
14 juin 2013 0 h 50 min

Des jeux comme Shadow of the colossus et ICO permettent vraiment de considérer les jeux vidéos comme de l’art

Co
Co
14 juin 2013 1 h 20 min

Non

AmourAnarchie
AmourAnarchie
14 juin 2013 2 h 25 min

Ico et Shadow of the Colossus sont souvent citer comme étant les premieux jeux « artistique » ou « poétique’ en effet, il en est de même pour Okami. Aprés tout on peux voir de la poésie dans le gothisme des Castlevania, dans la féérie des Final Fantasy ou des Dragon quest. On peut même remonté bien avant. Les jeux d’aventure purement textuels comme Zork par exemple ou les vieux dungeon-crawlers. Metal Gear Solid (le premier sur Playstation) et Shenmue sont pour moi l’ apothéose des jeux vidéos « poétique » ou « artistique », mais bon c’est lié a ma propre experience et on a tous… Lire la suite »

AmourAnarchie
AmourAnarchie
14 juin 2013 2 h 31 min

@Nonyme

T’en sais rien !
P’tétre que Kim Jong-Un, tout les soirs, se fait dézinguer sur Counter Strike 3.1 (il ont pas plus récent en Corée du Nord), et, dégouté, se venge sur son peuple.
Ou alors il joue au Sims, et laisse crever ses petits être virtuels de faim, ou pire, les fait se noyer dans une piscine sans échelle pour en sortir. Quelle horreur !

osef
osef
14 juin 2013 6 h 19 min

@Nonyme : ton argument tombe à l’eau : on peut être violent et ne pas jouer aux JV

@AmourAnarchie : on ne peut pas dire que les JV ne rendent pas violent ! c’est évident que des JV rendent violents certaines personnes, en général les faibles d’esprits, les inintelligents, les crétins, les abrutis, les fous, les cons…^^

zamale
zamale
14 juin 2013 9 h 15 min

Ce ne sont pas les jeux video qui rendent violent,mais bel et bien notre societé.
Pourquoi accablé les jeux video alors que certains films ou meme les informations televisées sont bien plus violente,
et il n’y a pas que la violence visuelle, la violence psychologique est souvent bien pire.
Par exemple un enfant qui ce fait frapper ou harceler continuellement,ne va t-il pas devenir violent a son tour?il y a des millier d’exemples, apres c’est au cas par cas.

Séb
Séb
14 juin 2013 9 h 39 min

Disons que la violence dans le monde existait déjà avant l’arrivée des jeux-vidéos. Hitler n’a pas eu besoin de Counter Strike pour anéantir des millions de juifs… Les jeux-vidéos sont la bête noire des médias voilà tout, ainsi on ne parle plus trop des films violents et pourtant des films « populaires » avec de la violence gratuite tel que les hostel et saw existent ni des livres ayant des thèmes assez violents, même si j’adore Stephen King, certains de ces bouquins sont assez hard et pas du tout à mettre dans toute les mains, ça ne l’empeche pas d’être « le maître… Lire la suite »

Babou
Babou
14 juin 2013 13 h 21 min

La violence peut être induite par d’autres choses que les jeux vidéos, il y a là une forme de diabolisation de ce « média » certainement par une forme de rejet de ceux qui ne les ont pas connus et n’ont pas grandis avec (en général, c’est les Sexagénaires ayant des pouvoirs décisionnels). Autrement, la télévision est toute aussi violente et pareil pour la presse ou même le monde du livre (Il n’y a qu’à voir le terme « Sadisme »). Mentions spéciale à la Télévision qui banalise la violence en balançant du « sensationel » tout les jours ainsi que des images de plus en… Lire la suite »

Donc
Donc
14 juin 2013 14 h 34 min

Le jeu vidéo peut rendre violent: OUI Le jeu vidéo rend systématiquement violent: NON Le jeu vidéo s’adresse obligatoirement à des gosses: NON Le jeu vidéo, de par la diversité de son contenu, peut être comparé au cinéma ou au livre: OUI Je pense que c’est une affaire de temps. Grâce à son ancienneté et à son utilisation généralisé (casual gaming), le jeu vidéo deviendra transgénérationel. Les adultes, devenus bien au fait, adapteront enfin le contenu (comme ils le font de nos jours en évitant d’acheter des films comme « La belle prise » ou « Critters » à leurs gosses – j’ai choisi… Lire la suite »

Kevin
Kevin
14 juin 2013 16 h 54 min

J’ai eu un peu peur en voyant le titre, mais l’article est parfait selon moi. Le reflet de mon avis personnel, merci pour cet article. Et vive les jeux video !

zeze
zeze
14 juin 2013 20 h 14 min

Si vous êtes parents, surtout ne laissez pas vos enfants acheter des films pornos.

Anonyme
Anonyme
15 juin 2013 1 h 08 min

Bien dit BABOU !

Les jeux vidéos ne sont pas responsables mais participent grandement à la banalisation de la violence, le voyeurisme, la vengeance etc.. qu’il y a dans tous les médias et dans la société.

Le cynisme est donc à nos trouces, regarde le manque d’imagination des jeunes, regarde leur pessimisme, regarde leur manque d’initiative, regarde leur manque de poésie, regarde leur projet à court terme et leur vision néfaste de leur avenir

AK
AK
28 juin 2013 17 h 21 min

J’ai croisé une fois à Micromania un gamin de 7-8 ans qui voulait changer sa manette de PS3. Son père qui était avec lui, expliquait au gérant que son fils était très en colère parce qu’il ne pouvait pas jouer à Call of Duty… C’est peut-être pas choquant pour vous, mais moi je trouve anormal qu’un enfant d’un si jeune âge puisse jouer à un jeu de guerre avec l’accord de ses parents! Effectivement, si les parents se montrent aussi irresponsables, ils ne doivent pas s’étonner d’un comportement agressif en injurieux de leur enfant! UN JEU DONT LE BUT EST… Lire la suite »

Tusky Husky
Tusky Husky
14 septembre 2013 1 h 19 min

C’est un super article

moi
moi
10 octobre 2013 10 h 19 min

DEAD ISLAND YEAHHH ENCORE PLUS DE ZOMBIE A DEFONCER ET A EXPLOSER YEAAAAAH
DU SANG ET DES TRIPES !!!!

theboss
theboss
30 novembre 2013 15 h 19 min

les jeux vidéos ne rendent pas spécialement violent, cela depend de l’état d’esprit dans lequel tu joue, le jeux vidéo est a la base un divertissement, pas un mode de vie comme certaine personnes le pense, et il est clair qu’il faut respecter les classement pegi parmi les enfants car certains enfants sont en maturité de comprendre que les jeux ne sont que des jeux, d’autres non.