Les nouveaux esclaves de la route

Ils sont aujourd’hui des milliers de
chauffeurs routiers low-cost
 

Des routiers qui arrivent en France par avions charters alors que leurs camions remplis de marchandises sont débarqués par cargos ; ils travaillent pour des grands groupes de transport français par le biais d’ingénieux jeux de filiales.

Les routiers français sont fragilisés par cette concurrence bon marché, en moyenne trois fois moins chère ! Ils sont poussés à tricher sur leur temps de travail et à rouler plus dangereusement pour rester rentables.

Une course au profit qui peut engendrer de vrais drames sur la route. Comme la mort d’un jeune automobiliste il y a quelques mois en Charente. Un département où tous les soirs, les gendarmes verbalisent des routiers étrangers, qui, épuisés, s’arrêtent pour passer illégalement la nuit sur la bande d’arrêt d’urgence.

Un reportage de Pauline Liétar, Aurélien Chapalain, François Richard et Cédric Foure
(1/2)

BONUS:
… Aux Etats-Unis, le Pentagone a décidé que dès 2015, un tiers de ses véhicules terrestres devrait rouler sans pilote. La Darpa organise pour cela des courses ouvertes aux constructeurs du monde entier, comme l’Urban ou le Grand Challenge …

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Paul
Paul
7 février 2011 11 h 35 min

je n’arrive pas à voir la vidéo. J’ai un écran noir pendant 29 secondes. Peut-être une limitation par pays, comme sur youtube. Sinon, pour parler du sujet, la répression ne changera rien, et punira les mauvais coupables. C’est tout le système qu’il faut réguler. Mettre en place des réglementations internationales pour empêcher l’esclavage des routiers étranger, imposer des prix minimums pour les produits en vente, etc. Le consommateur est aussi coupable en voulant toujours du moins cher. Je ne parle pas des personnes en difficulté, mais des personnes qui peuvent se le permettre. Personnellement, je n’achète pas de produits low-cost.… Lire la suite »

dtc
dtc
7 février 2011 15 h 16 min

La grande majorité des radars sont installés sur l’autoroute,
là ou nous avons le moins de morts. (cash machines)
Mais 1 mort sur 3 implique un camions.

La vitesse tue…?? vraiment ?

Zeyho
Zeyho
7 février 2011 16 h 07 min

1 mort sur 3 implique peut être un poids lourd mais quand un camion est impliqué c’est 3 fois sur 4 c’est une bagnole qui cause l’accident avec le PL

Philou
Philou
7 février 2011 16 h 39 min

Désolé, mais ça fait 20 ans que c’est comme ça. Et comble du comble, ces chauffeurs qui viennent pour la plupart de l’ancien bloc soviétique sont bien souvent les plus sympa !