Les vaches plus meutrières que les requins ?

Alors que les requins posent actuellement un réel problème pour les stations balnéaires, les bovins emboiteraient-ils le pas ?*


Ces dernières semaines ont été marquées par une recrudescence d’attaques de requins sur des baigneurs et surfeurs, et ce à travers le globe, de la Réunion à l’Australie. Dès qu’un drame en relation avec un requin est mentionné, la nouvelle fait immédiatement le tour du monde, et pas toujours de façon très rationnelle.

La mauvaise réputation de l’animal a en effet traversé les ages, que ce soit à travers les peintures et œuvres cinématographiques, sa soif meurtrière ayant été de ce fait cristallisée dans l’inconscient collectif, l’évidente surmédiatisation (par frayeur pathologique ou pur sensationnalisme) des attaques du prédateur marin sur l’homme aidant.

Aussi, il est « amusant » de souligner qu’aux États-Unis (oui, parce que en France les requins ne courent pas les rues), on dénombre plus d’attaques de vaches que de requins sur l’homme ! Si l’on se réfère à la période allant de 2003 à 2008 et aux informations fournies par le très sérieux organisme américain du Centers for Disease Control and Prevention, cent huit personnes sont mortes suite à des blessures causées par des bovins, contre quatre par des requins, soit 27 fois plus que le nombre de décès causés par ces derniers sur la même période selon les dossiers de la International Shark Attack.

À l’instar des vols en avion et des trajets en train, le second est nettement plus rassurant et pourtant plus meurtrier au regard des statistiques. Le squale est, en ce qui concerne le pays de l’oncle Sam, bien victime de sa mauvaise image historique.

Sur les cas recensés d’attaques de vaches, un tiers des victimes sont des fermiers. En contact permanent avec celles-ci, il n’est pas rare que l’homme ait une part de responsabilité et, souvent après avoir effrayé le troupeau, un accident peut malheureusement arriver. Il n’est donc pas question de rentrer dans la psychose de « vaches meurtrières », puisqu’une part importante des décès sont à imputer à de banales accidents.

Au-delà de cette comparaison anecdotique, les facteurs pouvant expliquer l’augmentation des attaques de requins sont gentiment éludés en cas d’attaque mortelle par un sentimentalisme unilatéral. En effet, la forte augmentation des stations balnéaires sur les littoraux ou encore l’explosion des loisirs extrêmes comme le « baiting » et « shark feeding », sont autant de facteurs susceptibles d’éclaircir les changements radicaux chez le requin, devenu beaucoup mois craintif et donc plus curieux… Sans oublier la raréfaction des poissons causée par la surexploitation des fonds marins par la pêche, contraignant les requins à s’aventurer vers d’autres milieux pour trouver leur nourriture.

Cela pour arriver à la conclusion qu’avec à peine 10 attaques mortelles de requins par an, on frôle la surmédiatisation du prédateur qui, lui, perd jusqu’à 73 millions de ses congénères de la main de l’homme pour finir en produit cosmétique ou en soupe, et ce chaque année selon le New York Times.

*L’accroche est évidemment ridicule.

Sources : Popular Mechanics, New York Times, Notre-Planète

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Ouger
Ouger
15 août 2012 19 h 36 min

Bientôt sur vos écrans : "Les dents de la ferme"

mou
mou
15 août 2012 19 h 40 min

L'animal qui cause le plus de mort dans le monde est le moustique !!
Eh oui !! 😉

MisterProvoc
MisterProvoc
15 août 2012 22 h 31 min

Les accidents de voiture tuent 1 million de personnes chaque année dans le monde, faut-il détruire toutes les voitures et les interdire de rouler ?

@mou
Les moustiques ne tuent personne, c'est surtout la malaria dont ils sont vecteurs. Et pour info, le moustique n'est pas un animal.

@MisterProvoc
@MisterProvoc
15 août 2012 22 h 45 min

Sisi ils font bien parti des animaux, de la familles des insectes.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Animal

T'as perdu une occasion de la fermer gros blaireau.

grit
grit
15 août 2012 23 h 30 min

C'est pas le rhinocéros le plus dangereux ?

Manu
Manu
16 août 2012 0 h 00 min

Non c'est l’hippopotame qui tue le plus de personnes.

sim
sim
16 août 2012 8 h 49 min

non c'est le koala et le Panda. Mais le pire reste quand ces derniers s'allient avec le paresseux.

Bande d'ignorants

creepers88
creepers88
16 août 2012 12 h 59 min

l'animal le plus meurtrier est l'homme,et pis c'est tout!!!!!!